Jean Robin (éditeur)


Jean Robin (éditeur)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Robin.

Jean Robin (né en 1978) est un éditeur indépendant, journaliste et essayiste français.

Sommaire

Biographie

Diplômé d'un Bachelor of Business Administration et de l'École de guerre économique[1], Jean Robin a été militant chez les Verts et a fait campagne pour Daniel Cohn-Bendit aux élections européennes de 1999[2],[3].

Il fut, en 2003, l'un des fondateurs d'A.Q.I.T. (Association pour la Qualité de l'Information) et son président jusqu'à sa démission en juillet 2004[2],[4].

En 2005, il révèle un plagiat de Thierry Ardisson dans son ouvrage Pondichéry (publié en 1994), bien plus vaste que celui déjà connu, et démontre que ce dernier aurait plagié au moins 60 pages dans 6 livres différents (et non 6 pages comme Thierry Ardisson a toujours prétendu)[5],[6]. Selon Jean Robin, Thierry Ardisson a également plagié plusieurs ouvrages pour écrire son livre Louis XX[7] : Charles X et Louis XIX en exil du marquis de Villeneuve (1889), Louis XVII en Vendée de Léon de La Sicotière (1896), Louis XVII et la légende des faux dauphins de Marie de Roux (1926), Louis XVII et les faux dauphins de René Le Conte (1924) et Le Roi Louis XVII et l'énigme du temple de G. Lenôtre (1920).

Devant la multiplication des refus des maisons d'éditions pour son livre Ils ont tué la télé publique[2], il décide de créer la maison d'éditions Tatamis (SARL Tatamis), nommée Éditions du journalisme continu[8] du 28 avril au 28 août 2006[9]. Son objet est de "publie[r] en priorité des livres qui sont dans la légalité mais qui sont refusés par d'autres maisons pour des raisons de collusion d'intérêt, de politiquement incorrect et/ou parce que l'auteur n'est pas encore connu"[9].

En 2007, il milite pour Nicolas Dupont-Aignan à l'élection présidentielle[10]. La même année, il participe à la fondation de l'Union Populaire Républicaine de François Asselineau, mais quitte finalement le parti[11],[12].

Le 14 juin 2010, il lance le site d'information Enquête & Débat dont il est le directeur de publication[13], avant d'ouvrir le 30 août 2010 un nouveau blog intitulé le trublion Jean Robin.

En août 2011, il collabore avec Robert Ménard pour l'animation de la matinale (7h-8h30) de Sud Radio mais quitte très rapidement son poste à cause d'un désaccord sur la ligne de l'émission[14],[15].

Par ailleurs, Jean Robin est apparu régulièrement sur Radio Courtoisie[16],[17], et notamment dans "le Libre journal" de Paul-Marie Coûteaux[18],[19],[20].

Prises de positions

La défense de la liberté d'expression est l'une des positions centrales de Jean Robin, qu'il estime en péril dans la société française[21]. Il identifie 4 vecteurs pour expliquer cette situation : la loi (marginalement d'après lui) ; le fait que la télévision n'invite qu'un panel restreint de personnalités, au détriment de ceux ayant la légitimité pour prendre la parole ; la morale contemporaine, qui interdit certains débats malgré leur légalité ; et les dérapages de Jean-Marie Le Pen, qui ont contribué à la stigmatisation des Français patriotes[22]. Il est ainsi partisan d'une liberté d'expression totale et de l'abrogation de toutes les lois la limitant en France[23].

Jean Robin est par ailleurs l'auteur du concept de "journalisme continu", qui entend renouveler la pratique journalistique grâce aux spécificités et à l'explosion du média internet[24]. Il considère cette dernière comme salutaire face au système des médias de masse traditionnels, alliés de l'État et des grandes entreprises qui les financent, et produisant une information partielle et intéressée[25].

Les fondations respectives des éditions Tatamis et du site Enquête & Débat s'inscrivent dans ces deux dernières perspectives.

La critique médiatique de Jean Robin s'adresse tout particulièrement à la télévision publique, dont le modèle est selon lui identique à celui du privé : il préconise la création d'une chaîne d'Etat authentiquement consacrée au service public et servant de vigie médiatique, ainsi que celle d'un organisme de déontologie de la presse composée d'élus et de journalistes[26].

Jean Robin est également à l'origine du concept de "judéomanie" (son ouvrage du même nom publié en 2006 en est l'objet). Il l'utilise pour désigner un phénomène d'admiration outrée pour les Juifs ayant lieu en France, selon lui, depuis les années 80, avec pour conséquences une discrimination positive à l'égard de la communauté juive ainsi qu'une recrudescence de l'antisémitisme et du communautarisme[27]. S'il reconnaît ne pas avoir été le premier à utiliser le terme de "judéomanie", il affirme en revanche qu'il n'avait "jamais été formulé, formalisé et publicisé comme [il] l'[a] fait"[28].

Comme l'atteste notamment son ouvrage La Nouvelle Extrême-Droite, il adhère à la théorie d'Eurabia[29],[30], et estime que l'islam est incompatible avec la République française[31],[10]. S'il refuse le qualificatif d'islamophobe, il s'affiche comme "anti-islam" et "pro-musulmans", considérant l'islam comme intrinsèquement intégriste[32], mais faisant des musulmans les premières victimes de l'islam[33]. Il a participé aux Assises internationales sur l'islamisation le 18 décembre 2010[34].

Concernant le conflit israélo-palestinien, Jean Robin se présente comme pro-israélien en invoquant le principe de légitime défense et au nom de la solidarité occidentale face à "un islam politique et hostile", mais se déclare également anti-colonisation (dans les limites antérieures à la guerre des Six Jours), pro-palestinien et anti-Hamas, jugeant que les Palestiniens sont instrumentalisés par les pays arabes, le Hamas et l'islam[35],[36],[37],[38].

Enfin, il se définit comme un "gaulliste libéral"[10]. Sur le plan politique, il souhaite que la France sorte de l'Union européenne[39],[40],[41], qu'il qualifie de dictature[42]. Il se dit par ailleurs favorable à la démocratie directe[41],[43]. Sur le plan économique, il assimile le salariat à de l'esclavage et soutient la généralisation du travail indépendant[44].

Publications

Jean Robin est l'auteur de plusieurs ouvrages. Un certain nombre sont édités par sa propre maison d'édition, Tatamis.

Notes et références

  1. Site des éditions Tatamis - CV de Jean Robin
  2. a, b et c Vox Galliae, un entretien avec Jean Robin, 1er juillet 2006
  3. Enquête & Débat, Erwan Lecoeur, militant politique travesti en sociologue "neutre" et "objectif", 29 novembre 2010
  4. Enquête & Débat, Thomas Zlowodski : "Il faudrait créer en France un conseil de presse pour juger les dérives journalistiques" - enregistré le 1er juin 2010
  5. Arrêt sur images du 9 septembre 2005 - Actu de Christelle Ploquin, voir extrait de l'émission sur Dailymotion
  6. (fr) « Thierry Ardisson : du plagiat à l’échelle industrielle », dans L'Hebdo, 27 octobre 2005, p. 90-91 
  7. Jean Robin ; 2006a : p. 59-68
  8. Fluctuat, Jean Robin : l'interview business, 8 juin 2006
  9. a et b Site des éditions Tatamis
  10. a, b et c GFA8 reçoit Jean Robin, partie 2/4, 14 février 2010
  11. BerurierVon77 pour Mediapart, UPR : L'ultra droite souverainiste !, 22 juin 2011
  12. Enquête & Débat, François Asselineau et l'UPR ont-ils une stratégie pour prendre le pouvoir ?, 25 février 2011
  13. Nouvelles de France, Zoom sur... Enquête & Débat, 9 mars 2011
  14. Enquête & Débat, Pourquoi j'ai quitté Sud Radio, 26 août 2011
  15. Radio Actu, Sud Radio - La station au coeur d'une polémique antisémite, 28 août 2011
  16. 11 septembre 2001 - Débat sur Radio Courtoisie, dans "le Libre journal des idées politiques" - émission du 11 septembre 2009
  17. Enquête & Débat, Yves-Marie Laulan reçoit Jean Robin et Roman Bernard, 19 janvier 2011
  18. Jean Robin sur Radio Courtoisie, 1/3, émission du 15 juillet 2009
  19. Jean Robin : La mosquée Notre-Dame de Paris, 4 février 2009
  20. Éric Zemmour sur Radio Courtoisie, 24 mars 2010
  21. Zemmour Guillon pédophilie, 3 avril 2010
  22. Conseil National du RIF 2010 - Jean Robin, 11 septembre 2010
  23. Enquête & Débat, Pétition pour l'instauration en France d'une liberté d'expression totale
  24. Jean Robin, Manifeste du Journalisme Continu, 2003
  25. Manifeste d'Enquête & Débat
  26. Vox Populi, Ardisson, plagiaire tout-puissant de la télé et de l'édition ?, 21 mai 2006
  27. Jean Robin : « La judéomanie a créé une distinction entre les citoyens français », sur l'Observatoire du communautarisme, 28 août 2006
  28. Jean Robin, « Paul-Eric Blanrue tape une nouvelle fois à côté », 30 août 2010
  29. « Les témoignages affluent de toute l'Europe, et de plus en plus de régions de France où l'islam prend pied. Le constat est le même quel que soit le pays ou la région où il est fait, preuve que cela ne vient pas du pays ou de la région d'accueil, ni de ses spécificités culturelles, sociales ou économiques. Partout où l'islam s'installe, qu'il soit turc, algérien, marocain, sunnite ou chiite, les femmes se voilent, certaines mettent la burqa ou le niqab, les hommes se font pousser la barbe, portent l'habit traditionnel que portait le prophète il y a 14 siècles, les commerces non-musulmans ferment les uns après les autres (boucherie, bar, tabac, etc.), la diversité disparaît au profit d'une uniformisation confondante des mœurs, des apparences et des occupations. Certes, l'islam contribue à la diversité tant qu'il est minoritaire, mais dès qu'il commence à s'imposer il impose l'uniformité. En islam le désert croît, et le divers décroît. » - Jean Robin in La Nouvelle Extrême-Droite, p. 32
  30. Visite de Jean Robin : son discours, 24 septembre 2009
  31. Jean Robin, "Si une communauté n'est pas acceptée..." sur Criticus, 15 octobre 2009
  32. « Citons Anne-Marie Delcambre, docteur d'Etat, juriste, spécialiste de l'islam et professeure d'arabe littéraire : "Il n'y a pas d'islam modéré, il n'y a que des pratiques modérées de l'islam". Donc les musulmans ne sont pas forcément des intégristes, mais leur religion l'est profondément. » - Jean Robin in La Nouvelle Extrême-Droite, p. 30
  33. « Il serait toutefois stupide de reprocher aux « musulmans modérés » le fait qu'ils ne se dressent pas contre la barbarie de leur religion. Aurait-on demandé aux Français de manifester dans les rues de Paris en 42 pour le général de Gaulle ? Les musulmans sont les premières victimes de l'islam, et via le syndrome de Stockholm ils deviennent aussi les premiers bourreaux de l'islam. » - Jean Robin in La Nouvelle Extrême-Droite, p. 33
  34. Enquête & Débat, « Jean Robin présente Elena Tchoudinova aux assises de l'islamisation », 19 décembre 2010
  35. Génération FA8 - Entretien avec Jean Robin, 7 décembre 2009
  36. Génération FA8 reçoit Jean Robin, partie 4/4, 14 février 2010
  37. Quart d'heure de célébrité de Michel Drac, à 14:30 - 7 juillet 2010
  38. Vaquette pour les abonnés à E&D, à 24:20 - 30 juillet 2010
  39. Jean Robin, « L'euro ou l'impossible monnaie commune » sur Décap'Actu, 23 mai 2007
  40. Jean Robin, « L'Eurovision glauque, avatar de la propagande glauque » sur Décap'Actu, 12 mai 2007
  41. a et b GFA8 reçoit Jean Robin, partie 3/4, 14 février 2010
  42. « La construction européenne a offert sur un plateau aux politiciens leur rêve le plus secret et le plus inavouable : une dictature qui a l’apparence d’une démocratie. » - Jean Robin in La Nouvelle Extrême-Droite, p. 14
  43. StreetPress, « Jean Robin écrit à StreetPress », 22 décembre 2010
  44. Enquête &Débat, Les capitalistes sont en partie responsables de l'anti-libéralisme, 18 juillet 2011

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Robin (éditeur) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean Robin (ecrivain) — Jean Robin (écrivain) Pour les articles homonymes, voir Jean Robin et Robin. Jean Robin est un écrivain et essayiste français né en 1946. Il s est intéressé notamment à l oeuvre de René Guénon. Plus largement ses écrits portent sur l occultisme… …   Wikipédia en Français

  • Jean Robin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Robin. Homonymes Jean Robin (1550 1629), botaniste français ; Jean Joseph Robin (1769 1837) avocat et homme… …   Wikipédia en Français

  • Jean Robin (écrivain) — Pour les articles homonymes, voir Jean Robin et Robin. Jean Robin est un écrivain et essayiste français né en 1946. Il s est intéressé notamment à l œuvre de René Guénon. Plus largement ses écrits portent sur l occultisme et l ésotérisme, les… …   Wikipédia en Français

  • Jean (prenom) — Jean  Voir aussi Saint Jean, Blue jeans Sommaire 1 Sens et origine du nom 2 Variantes 3 …   Wikipédia en Français

  • Jean (prénom) — Jean  Voir aussi Saint Jean, Blue jeans Sommaire 1 Sens et origine du nom 2 Variantes 3 …   Wikipédia en Français

  • Robin —  Pour l’article homophone, voir Robain. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Robin (prononcer «Ro bin» ou «Ro bine» indépendamment de la personne ou du personnage en question) est… …   Wikipédia en Français

  • Robin Hood : La Légende de Sherwood — Robin Hood La Légende de Sherwood Éditeur Wanadoo Édition Développeur Spellbound Studios Distributeur Wanadoo Édition Date de sortie 15 novembre 2002 …   Wikipédia en Français

  • Robin Hood : La légende de Sherwood — Robin Hood La Légende de Sherwood Éditeur Wanadoo Édition Développeur Spellbound Studios Distributeur Wanadoo Édition Date de sortie 15 novembre 2002 (sortie en France) …   Wikipédia en Français

  • Robin Hood : la Légende de Sherwood — Robin Hood La Légende de Sherwood Éditeur Wanadoo Édition Développeur Spellbound Studios Distributeur Wanadoo Édition Date de sortie 15 novembre 2002 (sortie en France) …   Wikipédia en Français

  • Jean-Maurice Mourat — jouant une guitare classico électrique. Jean Maurice Mourat (23 mars 1946 à Luçon, France ) est un guitariste de musique classique et un ancien directeur de conservatoires de musique. Il est mondialement connu en tant que compositeur et auteur d… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.