Jean Mottard


Jean Mottard

Jean Mottard, né le 19 avril 1925 et mort le 22 juillet 2006, est un homme politique belge.

Docteur en droit de l'Université de Liège, Jean Mottard plaide avec succès différentes affaires dont celle dite du Softénon (la thalidomide). Comme avocat, il est maître de stage de Freddy Terwagne.

Militant wallon, il participe au Congrès national wallon de Liège les 20 et 21 octobre 1945, collabore à Forces nouvelles, hebdomadaire de l'Union démocratique belge tentative de regrouper les chrétiens progressistes hors du PSC, rencontre André Renard et après la Grève générale de l'hiver 1960-1961, adhère au Mouvement populaire wallon, dénonce l'annexion des Fourons, prône le dialogue avec les fédéralistes flamands, veut rassurer les catholiques wallons, lie le programme des réformes de structure et le fédéralisme.

Délégué liégeois du Mouvement populaire wallon au plan fédéral wallon, il dénonce le fait que l'autonomie culturelle envisagée par le gouvernement de Gaston Eyskens installé en 1968 ne repose que sur des bases linguistiques alors que le Mouvement populaire wallon la veut fondée sur les Régions avec un volet économique et social déterminant. Il organise aussi plusieurs conférences dans les Fourons. Il est l'avocat de la FGTB de Liège-Huy-Waremme et collabore à ce titre avec Robert Gillon. Après le tournant à gauche du Rassemblement wallon en 1976, il s'engage dans ce partie et se présente aux élections d'avril 1977.

En 1981 il participe à Gozée à la création du Rassemblement populaire wallon avec Yves de Wasseige et Paul-Henry Gendebien protestant contre le dépôt de listes communes au Rassemblement wallon et au Front démocratique des francophones jugé trop à droite et divergent des thèses wallonnes sur le plan institutionnel. A Liège ce parti se présente en cartel avec le PS, liste qui s'intitule Rassemblement des progressistes. Il est élu député en 1981 et devient membre du PS en 1988. Il défend l'l'indépendance de la Wallonie. A la Chambre, il siègera comme député et deviendra membre de la Commission de la Justice de 1988 à 1995.

Dans le domaine culturel; Jean Mottard a agi beaucoup pour le théâtre à Liège fondant avec la fille de Jean Rey, le Théâtre de l'Étuve qui lancera des gens comme Georges Koonen ou Dolly Damoiseau, Jo Rensonnet etc.

Bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Mottard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-Luc Herman — Naissance 1936 Theux Nationalité belge Activité(s) artiste peintre, concepteur de livres d artiste Formation Académie royale des beaux arts de Liège École Estienne Mouvement artistique Nouvel …   Wikipédia en Français

  • Saint-Jean-de-Maurienne — 45° 16′ 22″ N 6° 20′ 54″ E / 45.272889, 6.348444 …   Wikipédia en Français

  • Saint-jean-de-maurienne — Vue sur Saint Jean de Maurienne Détail …   Wikipédia en Français

  • Saint Jean de Maurienne — Vue sur Saint Jean de Maurienne Détail …   Wikipédia en Français

  • St Jean de Maurienne — Saint Jean de Maurienne Saint Jean de Maurienne Vue sur Saint Jean de Maurienne Détail …   Wikipédia en Français

  • Liste De Militants Wallons — La liste des militants wallons est une liste de personnes qui ont lutté au plan syndical, politique et culturel pour que la Wallonie devienne autonome dans un cadre fédéral, confédéral, pour une Wallonie indépendante ou pour sa réunion à la… …   Wikipédia en Français

  • Liste de militants wallons — La liste des militants wallons est une liste de personnes qui ont lutté au plan syndical, politique et culturel pour que la Wallonie devienne autonome dans un cadre fédéral, confédéral, pour une Wallonie indépendante ou pour sa réunion à la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des militants wallons — Liste de militants wallons La liste des militants wallons est une liste de personnes qui ont lutté au plan syndical, politique et culturel pour que la Wallonie devienne autonome dans un cadre fédéral, confédéral, pour une Wallonie indépendante ou …   Wikipédia en Français

  • Liste des députés wallons (anciens) — Au 3 juin 2007, la liste des anciens députés wallons comportait 326 membres. Il s agit de membres ne siègeant plus et ayant siégé lors d une précédente législature. Sommaire 1 A 2 B 3 C 4 D …   Wikipédia en Français

  • Tueries du Brabant — « Les tueries du Brabant » désigne une série de crimes et plus spécialement de braquages sanglants qui eurent lieu principalement dans la province de Brabant en Belgique, de 1982 à 1985. Sommaire 1 Description générale 2 Origine des… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.