Jean Molinet


Jean Molinet

Jean Molinet ou Moulinet est un chroniqueur et poète, historien d'expression française né à Desvres, dans le Boulonnais, en 1435 et mort à Valenciennes le 23 août 1507. Proche des milieux artistiques et musicaux de son époque, il est l'un des représentants majeurs de la littérature bourguignonne. Il est cependant plus connu pour son adaptation en prose du Roman de la Rose que pour ses vers.

Sommaire

Sa vie

Il étudie au Collège de Montaigu à Paris et devient maître ès arts, il se marie et s'installe à Valenciennes. Puis, en 1463, il entre à la cour du duché de Bourgogne comme « Indiciaire », c'est-à-dire chroniqueur officiel, et secrétaire de Georges Chastellain.

En 1464, il écrit La complainte de Grèce, œuvre politique qui présente le point de vue bourguignon.

En 1475, il monte en grade et devient historiographe à la place de Chastellain. Ses chroniques, qui vont de 1474 à 1504, ne furent publiées qu'en 1827 par J. A. Buchon. On leur accorde moins de valeur historique que celles de son prédécesseur Chastellain, mais il offre un tableau vivant et varié de la société contemporaine.

Après la mort de Charles le Téméraire, il passe au service de sa fille Marie. En 1497, il devient conseiller de Philippe le Beau.

En 1485 il entre dans le collège des chanoines de Notre-Dame de la Salle le Comte, à Valenciennes. Devenu veuf, il se fait prêtre en 1501, jusqu'à sa mort en 1507.

Considéré comme le maître de l'école bourguignonne de poésie, c'est à cette époque qu'il forme son neveu Jean Lemaire de Belges

Musicien

Molinet était aussi musicien et compositeur. Mais seul le rondeau Tart ara mon cueur sa plaisance peut lui être attribué de façon certaine. C'est un chant pour quatre voix (quand trois était la norme courante) qui fut très populaire et très répandu.

A la mort de Johannes Ockeghem, il écrivit l'élégie Nymphes des bois, mise en musique par Josquin Desprez dans son célèbre motet Déploration de la mort de Johannes Ockeghem.

Il correspondait également avec les compositeurs Antoine Busnois et Loyset Compère.

Dans un long poème en hommage au musicien Jean Ockeghem, Guillaume Crétin s'adresse à son ami Molinet en lui demandant de composer « quelque petit volume » sur le défunt. Plus tard, Molinet lui ayant envoyé les quelques vers qu'il lui demandait, Crétin écrit :

« ...Et semble que Tulle par eloquence (...) et Octovien par melliflue rethoricque n'aient estés dignes d'arrouser leurs plumes en tes ruisseaux pegasees. »

Œuvre

Il est l'auteur d'une œuvre poétique très diverse, comprenant des poèmes de circonstance, des poésies religieuses, mais aussi des parodies de textes sacrés, de prières liturgiques ou de sermons, ainsi que des poésies familières (par exemple, Nymphes des bois) et des fatrasies. On lui doit des poèmes comme le testament de guerre et les ressources du petit peuple, très marqués par la veine politique et l'influence de François Villon.

En 1477, il écrit un ouvrage intitulé L'Art de la Rhétorique.

Considéré comme l'un des plus grands poètes de son temps par ses contemporains, ses œuvres sont fréquemment rééditées jusqu'à la moitié du XVIe siècle.

C'est, avec son neveu et disciple Jean Lemaire de Belges, l'un de ceux que l'on a appelé Grands rhétoriqueurs.

Souvenir

Une école primaire porte son nom et sa statue est sise à côté de l'église de Desvres. À Valenciennes, une rue porte son nom. En 2007 est fêté le cinq-centenaire de la mort de cet écrivain.

Liens externes: poèmes de l'auteur et biographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Molinet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean Molinet — (1435 ndash; August 23, 1507) was a French poet, chronicler, and composer. He is best remembered for his prose translation of Roman de la rose .Born in Desvres, which is now part of France, he studied in Paris. He entered the service of Charles,… …   Wikipedia

  • Jean Molinet — (Desvres, 1435 Valenciennes, 23 de agosto de 1507) fue un cronista, músico y poeta francés. Nacido en la región de Boulonnais, llega a ser maestro de artes en París. Después de casarse se instala en la ciudad de Valenciennes. Necesitado de un… …   Wikipedia Español

  • Jean Lemaire (poète) — Jean Lemaire de Belges Jean Lemaire, (1473 1524) est un poète et un chroniqueur d expression française, né soit à Bavay (où un collège porte son nom), soit à Hargnies, soit à Belges, un hameau du Hainaut, selon les sources. Il se fera appeler… …   Wikipédia en Français

  • Jean Lemaire De Belges — Jean Lemaire, (1473 1524) est un poète et un chroniqueur d expression française, né soit à Bavay (où un collège porte son nom), soit à Hargnies, soit à Belges, un hameau du Hainaut, selon les sources. Il se fera appeler plus tard Jean Lemaire de… …   Wikipédia en Français

  • Jean lemaire de belges — Jean Lemaire, (1473 1524) est un poète et un chroniqueur d expression française, né soit à Bavay (où un collège porte son nom), soit à Hargnies, soit à Belges, un hameau du Hainaut, selon les sources. Il se fera appeler plus tard Jean Lemaire de… …   Wikipédia en Français

  • Jean Lemaire de Belges — Jean Lemaire, (1473 1524) est un poète et un chroniqueur d expression française, né soit à Bavay (où un collège porte son nom), soit à Hargnies, soit à Belges, un hameau du Hainaut, selon les sources. Il se fera appeler plus tard Jean Lemaire de… …   Wikipédia en Français

  • Jean Lemaire de Belges — Jean Lemaire (1473 1524) fue un poeta y cronista en francés. Se hizo llamar Jean Lemaire de Belges en honor al rey galo Belgius, supuesto fundador de Bavay. Contenido 1 Su vida 2 Obras 3 Posteridad …   Wikipedia Español

  • Jean Lemaire de Belges — (c. 1473 ndash; c. 1525) was a Walloon poet and historian who lived primarily in France.He was born in Hainaut (Hainault), the godson and possibly a nephew of Jean Molinet, and spent some time with him at Valenciennes, where the elder writer held …   Wikipedia

  • Jean Lemaire de Belges — (* um 1473 in Bavay; † nach 1515 in Paris) war ein französischer Autor aus dem Gebiet des heutigen Belgien. Leben Lemaire wurde in Bavay geboren und studierte in Valenciennes bei seinem Onkel Jean Molinet, der Bibliothekar des Herzogs von Burgund …   Deutsch Wikipedia

  • Jean de Meun — (Jehan de Meung) (ca. 1235/40–1305)    Jean de Meun, who continued GUILLAUME DE LORRIS’s fairly short first part of the ROMAN DE LA ROSE (ca. 1237), created one of the most influential, but also most provocative allegorical poems in the late… …   Encyclopedia of medieval literature


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.