Jean Maitron


Jean Maitron
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maitron.

Jean Maitron, né le 17 décembre 1910, mort le 16 novembre 1987, est un historien français spécialiste du mouvement ouvrier.

Pionnier de l'histoire ouvrière en France, il l'a fait entrer à l'université et lui donne ses bases archivistiques, avec la création du Centre d'histoire du syndicalisme à la Sorbonne. Ses publications englobent des ouvrages de référence, notamment le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, poursuivi après sa mort et appelé couramment « le Maitron », et une histoire de l'anarchisme. Jean Maitron a fondé et dirigé deux revues : L'Actualité de l'histoire puis Le Mouvement social.

En 1996, la Fédération de l'éducation nationale crée le prix Jean-Maitron qui prolonge son œuvre et qui récompense un mémoire de master (initialement un mémoire de maîtrise). Le jury du prix Maitron, actuellement présidé par Antoine Prost a l'originalité d'être composé pour moitié d'universitaires et pour moitié de syndicalistes.

Une collection de livres d'histoire sociale porte également son nom.

Son œuvre est poursuivie par une équipe dirigée par Claude Pennetier, dans le cadre du Centre d’histoire sociale du XXe siècle (CNRS / université de Paris I). En 2006, une nouvelle série du dictionnaire, prévue en douze volumes, a vu le jour. Intitulée Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social, elle couvrira la période 1940-1968.

Ouvrages

  • Histoire du mouvement anarchiste en France (1880-1914), SUDEL, Paris, 1951, 744 p., épuisé. Deuxième édition avec préface de G. Bourgin, 1955, épuisé. Réédition en deux volumes chez François Maspero, Paris, 1975, réédition Gallimard 2011.
  • Le Syndicalisme révolutionnaire, Paul Delesalle. Préface d'É. Dolléans, Éditions ouvrières, 1952, 176 p. Réédité par A. Fayard en 1985.
  • De la Bastille au Mont Valérien. Dix promenades à travers Paris révolutionnaire, Éditions ouvrières, 1956, 286 p.
  • Ravachol et les anarchistes, collection Archives, 1964, 216 p. --
  • Publication de textes : H. Messager, Lettres de déportation, 1871-1876, Paris, Le Sycomore, 380 p., 1979.
  • Les Archives de Pierre Monatte (en collaboration avec Colette Chambelland), préface de E. Labrousse, Maspero, 1968, 462 p. -- Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier, Editions ouvrières puis Éditions de l'Atelier.

La série de 61 volumes du Maitron français et international (34 de son vivant, 27 après sa mort, sous la direction de Claude Pennetier), Éditions de l'Atelier.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Maitron de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean Maitron — (December 10, 1917 November 16, 1987) was a French historian specialist of the labour movement. A pioneer of such historical studies in France, he introduced it to University and gave it its archives base, by creating in 1949 the Centre d… …   Wikipedia

  • MAITRON (J.) — Jean MAITRON 1910 1987 Un des fondateurs de l’histoire ouvrière, celui qui a le plus agi pour qu’en France, comme en Angleterre ou en Allemagne, cette histoire, longtemps maudite, se voie reconnaître un statut scientifique, Jean Maitron, né dans… …   Encyclopédie Universelle

  • Jean-Baptiste Armonville — Jean Baptiste Armonville, né à Reims, rue des Créneaux, dans la paroisse de Saint Timothée[1], le 18 novembre 1756 et mort dans la même ville le 11 décembre 1808, est l un des rares ouvriers élus députés à la Convention, son… …   Wikipédia en Français

  • Jean-baptiste armonville — Jean Baptiste Armonville, né à Reims, rue des Créneaux, dans la paroisse de Saint Timothée[1], le 18 novembre 1756 et mort dans la même ville le 11 décembre 1808, est l un des rares ouvriers élus députés à la Convention, son… …   Wikipédia en Français

  • Jean Grave — (* 16. Oktober 1854 in Le Breuil sur Couze, Puy de Dôme; † 8. Dezember 1939 in Vienne en Val, Département Loiret) war ein französischer Anarchist und Herausgeber der Zeitschrift Les Temps Nouveaux. Aufgrund seines mangelnden Talents als Redner… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Chaintron — Jean Chaintron, né le 28 août 1906 à Lyon, mort le 7 janvier 1989 à Paris, est un homme politique français. Militant anti colonialiste, résistant français, préfet après la Libération, il a été sénateur du département de la Seine sous la IVe… …   Wikipédia en Français

  • Jean Grave — Jean Grave. Jean Grave, né le 16 octobre 1854 à Le Breuil sur Couze (Puy de Dôme) et mort à Vienne en Val (Loiret) le 8 décembre 1939, est un activiste important dans le mouvement anarchiste français. Il participe au journal Le Révolté d …   Wikipédia en Français

  • Jean Bouhey — Parlementaire français Date de naissance 28 octobre 1898 Date de décès 12 juin 1963 Mandat Député 1936 1940 puis 1945 1958 Début du mandat 1936 Circonscription Côte d Or …   Wikipédia en Français

  • Jean Payra — est un homme politique français né le 16 février 1882 et mort le 29 mai 1937 à Perpignan. Fils de petits commerçants, Jean Payra doit travailler dès la fin de ses études primaires, et devient courtier en vins. Dès 1903, il adhère au Parti… …   Wikipédia en Français

  • Jean-fernand audeguil — Parlementaire français Naissance 5 janvier 1887 Décès …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.