Jean-Rémy Palanque


Jean-Rémy Palanque

Jean-Rémy Palanque (Marseille, 7 mars 1898 - Aix-en-Provence, 2 juin 1988[1]), est un historien du christianisme et de l'antiquité romaine.

Sommaire

Biographie

Jean-Rémy Palanque a été professeur d'histoire ancienne à la Faculté des lettres de Montpellier, puis à l'Université d'Aix-en-Provence.

Il fut membre de l'Institut, Académie des inscriptions et belles-lettres (élu le 15 novembre 1968) et Président de la Société d'histoire religieuse de la France. Il a contribué, avec Henri-Irénée Marrou au renouveau de l'interprétation historique du Bas-Empire romain et du christianisme antique. Il a traduit et achevé en français les ouvrages que l'historien autrichien Ernest Stein avait consacrés à l'histoire de l'antiquité tardive. Il a été décoré de la médaille de la résistance en 1945.

Œuvres

  • Le témoignage de Socrates le Scholastique sur saint Ambroise, in Revue des études anciennes, tome 26, n° 3 (juillet-septembre 1924), Feret, Bordeaux, 1924
  • Une nouvelle histoire du Bas-Empire, in Revue historique, tome 164 (1930), Paris, 1930, p. 288-308
  • Essai sur la préfecture du prétoire du Bas-Empire, 1933
  • Saint Ambroise et l'Empire romain : contribution à l'histoire des rapports de l'Église et de l'État à la fin du IVe siècle, 1935
  • Jean-Rémy Palanque, H. Davenson, Pierre Fabre... [et al.], Le christianisme et la fin du monde antique, Éditions de l'Abeille, Lyon, 1943
  • Jean-Rémy Palanque... [et al.], Le christianisme et l'Occident barbare, Éditions du Cerf, Paris, 1945
  • Les impérialismes antiques, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », 1948
  • Jean-Rémy Palanque, Étienne Delaruelle, La Gaule chrétienne à l'époque franque, in Revue d'histoire de l'Église de France, tome XXXVIII, n° 131 (1952), Impr. André-Pauyé, Meaux, 1952
  • André Latreille, Étienne Delaruelle, Jean-Rémy Palanque, [et René Rémond pour le tome 3], Histoire du catholicisme en France, Spes, Paris, 1957-1962, 3 vol. (351, 501, 693 p.)
  • De Constantin à Charlemagne : à travers le chaos barbare, A. Fayard, coll. « Je sais - je crois. Septième partie, L'Église dans son histoire », 1959
  • Catholiques libéraux et gallicans en France face au Concile du Vatican, 1867-1870, Ophrys, coll. « Publications des Annales de la Faculté des lettres d'Aix-en-Provence. Nouvelle série », Paris, 1962
  • Jean-Rémy Palanque et Jean Chélini, Petite histoire des grands conciles, Desclée de Brouwer, coll. « Présence chrétienne », Paris, 1962
  • Michel Meslin et Jean-Rémy Palanque (textes choisis et présentés par), Le christianisme antique, A. Colin, coll « U2. Série Histoire ancienne », Paris, 1967
  • Jean-Rémy Palanque (dir.), Le diocèse de Marseille, Letouzey & Ané, coll. « Histoire des diocèses de France », Paris, 1967
  • Montalembert et la marquise de Forbin d'Oppède, in Revue d'histoire de l'Église de France, 1970, p. 115-130
  • Fernand Benoit, historien, in Revue d'études ligures, n° 1-3, janv.-sept. 1967, Institut international d'études ligures, Bordighera, 1973
  • Jean-Rémy Palanque (dir.), Le diocèse d'Aix-en-Provence, Beauchesne, coll. « Histoire des diocèses de France. Nouvelle série », Paris, 1975
  • Jean-Rémy Palanque, Henri-Irénée Marrou, et al., Prosopographie chrétienne du Bas-Empire, Paris et al., en cours de publication depuis 1982 (1 : Afrique (303-533), par A. Mandouze ; 2 : Italie (313-604), sous la dir. de Ch. et L. Pietri ; 3 : Diocèse d'Asie (325-641), par S. Destephen).
  • Cinzia Vismara, Philippe Pergola, Jean-Rémy Palanque, Vence à l'époque romaine, Association pour la défense et la promotion du patrimoine vençois, coll. « Publications pour la défense et la promotion du patrimoine vençois », Vence, 1989

Notes et références

Notes

  1. « Palanque, Jean-Rémy », notice d'autorité personne n° FRBNF11918456, catalogue Bn-Opale Plus, Bibliothèque nationale de France, créée le 17 septembre 1975, modifiée le 4 octobre 2005

Bibliographie

  • Jean Pouilloux, « Allocution à l'occasion du décès de M. Jean-Rémy Palanque, académicien libre », CRAI, 1988, 132-2, p. 428-431 Lire en ligne.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Rémy Palanque de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-Baptiste Cibo — Jean Baptiste Cibo, né vers 1504, décédé le 15 mars 1550 a été évêque de Marseille Biographie Jean Baptiste Cibo succède le 19 janvier 1530 à son frère Innocent Cibo comme évêque de Marseille. Il donne le 7 mai 1532… …   Wikipédia en Français

  • Jean Alardeau — Jean Alardeau, originaire d’Angers, homme de confiance et administrateur général des finances[1] du roi René, fut également évêque de Marseille de 1466 à 1496. Il décède à Aubagne en 1496. Biographie Natif d’Angers, Jean Alardeau était le fils… …   Wikipédia en Français

  • Jean Artaud — ou Artaudi, issu d’une famille provençale qui possédait la seigneurie de Venelles près d’Aix en Provence, fut évêque de Nice de 1329 à 1334, puis évêque de Marseille de 1334 à 1335. Biographie Par sa mère Jean Artaud était le neveu de Pierre de… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste Aubert — né à Fontvieille le 14 août 1731 décédé dans la même ville le 17 février 1816 a été évêque constitutionnel en 1798. Jean Baptiste Aubert, né à Fontvieille le 14 août 1731 fut élu évêque d’Aix en Provence le… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Maurice Rouquette — (Arles, c.1930 ), historien spécialiste de la Provence antique et romane Biographie Après des études en histoire à l’Université d’Aix en Provence où il est l’élève de Fernand Benoit, Georges Duby et Jean Rémy Palanque, il se spécialise et étudie… …   Wikipédia en Français

  • Jean Delay (évêque) — Pour les articles homonymes, voir Jean Delay (homonymie) et Delay. Jean Delay, né à Lorette (Loire) le 19 décembre 1879 et décédé à Vernaison (Rhône) le 6 décembre 1966 a été évêque de Marseille de 1937 à 1956. Biographie Issu …   Wikipédia en Français

  • Jean Gasc — Pour les articles homonymes, voir Gasc. Jean Gasc ou Gasqui, d’origine aixoise fut évêque de Marseille de 1335 à 1344. Biographie D’origine aixoise, Jean Gasc fut d’abord chapelain et médecin de Guillaume de Mandagot, archevêque d’Aix en Provence …   Wikipédia en Français

  • Fort Saint-Jean (Marseille) — Pour les articles homonymes, voir Fort Saint Jean. Fort Saint Jean de Marseille Présentation …   Wikipédia en Français

  • Fort St-Jean de Marseille — Fort Saint Jean (Marseille) 43°17′43″N 5°21′43″E / 43.29528, 5.36194 …   Wikipédia en Français

  • Fort saint-jean (marseille) — 43°17′43″N 5°21′43″E / 43.29528, 5.36194 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.