Jean-Michel Boucheron (1946)


Jean-Michel Boucheron (1946)
Jean-Michel Boucheron

Parlementaire français
Date de naissance 15 décembre 1946 (1946-12-15) (64 ans)
Mandat Député 1978-1993
Début du mandat mars 1978
Circonscription 1re circonscription de la Charente
Groupe parlementaire PS
Ve République

Jean-Michel Boucheron, homme politique français, député PS de la 1re circonscription de la Charente et maire d'Angoulême.

Sommaire

Biographie

Il est né le 15 décembre 1946 à Angoulême, en Charente. Il est instituteur et également franc-maçon[1].

Il sera maire d'Angoulême pour deux mandats consécutifs de 1977 à 1989 sous l'étiquette du PS. Il n'entreprend pas de très grands travaux, mais multiplie les emplois à la mairie, surfacture des travaux et mène une vie fastueuse. La ville lui doit cependant la réouverture du Circuit des remparts, interrompu dans les années 1950, et la restauration du Vieil-Angoulême et accomplissement de travaux commencés lors de la municipalité d'avant 1977[N 1].

Il fuit en Argentine en février 1992 avec sa maîtresse et ouvre un restaurant à Buenos-Aires « Chez Agnès ».

Le 3 décembre 1992, l'Assemblée nationale vote à l'unanimité la levée de son immunité parlementaire. Il est alors sous le coup d'une inculpation de corruption, complicité de faux, recel d'abus de biens sociaux et ingérence.

Il est extradé en 1997 et jugé par la 11e chambre du Tribunal correctionnel de Paris qui confirme la peine de quatre ans de prison mais lui accorde le sursis pour deux ans.

Mandats électifs

Il est maire d'Angoulême de 1977 à 1989.

Il est élu député le 19 mars 1978, dans la 1re circonscription de la Charente et sera réélu en 1981, 1986 et 1988. Il sera donc député du :

  • 19 mars 1978 au 22 mars 1981
  • 14 juin 1981 au 1er avril 1986
  • 16 mars 1986 au 14 mai 1988
  • 5 juin 1988 au 1er avril 1993

Il est nommé secrétaire d’État chargé des collectivités locales en mai 1988[N 2].

Poursuites judiciaires

En 1989, la Chambre régionale des comptes constate un trou de 164 millions de francs dans les finances de la ville et accuse l’ancien maire de faux en écriture publique. Georges Chavanes, successeur de Jean-Michel Boucheron à la mairie d'Angoulême, au vu de l'audit de la chambre régionale des comptes, engage des poursuites judiciaires. L'ancien maire est inculpé le 22 février 1991 par Guy Joly, président de la 3ème section de la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Paris, pour corruption, complicité de faux en écriture de commerce et usage, recel d’abus de biens sociaux et ingérence[2]. En décembre 1993, son immunité parlementaire est levée.

Le 8 juillet 1994, alors qu'il s'est enfui en Argentine où il a ouvert un restaurant, Jean-Michel Boucheron est condamné par défaut pour corruption, trafic d'influence, faux et usage de faux, à quatre ans de prison ferme, cinq ans de privation des droits civiques, civils et de famille, et à 1 million de francs d’amende[3].

Extradé le 25 mars 1997 il est jugé en juin 1997 pour « complicité de faux en écriture de commerce et complicité d’usage de ces faux, recel d’abus de biens sociaux et d’usage de faux, trafic d’influence et ingérence ». Il avait déjà été établi lors du premier procès une entente avec la CGE pour le marché de l'eau contre une rémunération indirecte ce qui avait provoqué pour les habitants une augmentation de 70% du prix de l'eau. Il lui est aussi reproché un système de fausses factures et des salaires reçus sans aucune justification et le détournement de 746 000 francs aux dépens de la ville d’Angoulême.

Notes et références

Notes

  1. Suite du contrat Angoulême ville pilote signé en 1972 avec la DATAR.
  2. Imposé au Premier ministre Michel Rocard par François Mitterrand, car Jean-Michel Boucheron est le gendre d’un ami d’enfance du Chef de l’État et surtout de plus en plus contesté dans sa ville : peut-être s'agit-il d'apporter ainsi un appui en vue de l'élection municipale de mars 1989.

Références

Articles connexes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Michel Boucheron (1946) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-michel boucheron — Pour les articles homonymes, voir Boucheron (homonymie).  Cette page d’homonymie répertorie les différentes personnes partageant un même nom. Jean Michel Boucheron (né en 1948), homme politique socialiste français, député d Ille et Villaine… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Michel Boucheron — Pour les articles homonymes, voir Boucheron (homonymie).  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Jean Michel Boucheron (né en 1948), homme politique socialiste français, député d Ille et Villaine Jean …   Wikipédia en Français

  • Jean-Michel Baylet — Pour les articles homonymes, voir Baylet. Jean Michel Baylet …   Wikipédia en Français

  • Boucheron (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Boucheron peut faire référence à : Boucheron, un joaillier français, fondé par Frédéric Boucheron (1830 1902); Boucheron, un ruisseau en Dordogne;… …   Wikipédia en Français

  • Michel Simon — Pour les articles homonymes, voir Simon. Michel Simon …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Députés De La Charente — Liste des députés de Charente Sommaire 1 Circonscriptions 2 Législature 2007 2012 3 Ancien député 4 Anci …   Wikipédia en Français

  • Liste des deputes de la Charente — Liste des députés de la Charente Liste des députés de Charente Sommaire 1 Circonscriptions 2 Législature 2007 2012 3 Ancien député 4 Anci …   Wikipédia en Français

  • Liste des députés de la charente — Liste des députés de Charente Sommaire 1 Circonscriptions 2 Législature 2007 2012 3 Ancien député 4 Anci …   Wikipédia en Français

  • Liste des députés d'Ille-et-Vilaine — Liste des députés d’Ille et Vilaine depuis 1945 Sommaire 1 Ve République 1.1 XIIIe législature (2007 2012 ) 1.2 XIIe législature (2002 2007) …   Wikipédia en Français

  • Liste des députés de la Charente — Cet article dresse la liste des députés élus dans le département de la Charente. Sommaire 1 Circonscriptions 2 Cinquième République 2.1 XIIIe législature (2007–2012) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.