Jean-Marie Duhamel


Jean-Marie Duhamel
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duhamel.
Jean-Marie Constant Duhamel

Jean-Marie Constant Duhamel, né à Saint-Malo le 5 février 1797 et mort à Paris le 29 avril 1872, est un mathématicien et physicien français.

Professeur à l'École polytechnique et à la Faculté des sciences de Paris, membre de l'Académie des sciences, il est l'auteur de travaux sur les équations aux dérivées partielles, sur l'acoustique et la propagation de la chaleur.

Sommaire

Biographie

Reçu une première fois à l'École polytechnique en 1813, Duhamel préfère se présenter de nouveau pour être mieux classé. Reçu une seconde fois en 1814, il est licencié avec sa promotion en 1816. Inscrit ensuite à la faculté de droit, il est de nouveau exclu en raison de ses opinions libérales. Il devient alors répétiteur à l'institution Massin, puis directeur des études du collège Sainte-Barbe et professeur au lycée Louis-le-Grand. Il crée ensuite sa propre institution.

À partir de 1830, il enseigne à l'École polytechnique, où il élu professeur titulaire de la chaire d'analyse en 1834, puis de celle de mécanique. Il est réputé pour la qualité de ses cours.

Après trois échecs en 1836, Duhamel est élu en 1840 membre de l'Académie des sciences, en remplacement de Poisson dans la section de physique[1]. Il est président pendant l'année 1862.

De 1844 à 1851, il est directeur des études à l'École polytechnique. À partir de 1851, il occupe de nouveau la chaire d'analyse à l'École polytechnique. Il y professe selon un « style classique », se permettant cependant des pointes contre « des gens qui se croient géomètres »[1].

Duhamel devient en 1871 professeur à la Faculté des sciences de Paris.

Il meurt à Paris en 1872.

Il avait épousé Virginie Bertrand, sœur du docteur Alexandre Bertrand, et était donc l'oncle de l'archéologue Alexandre Bertrand et des mathématiciens Joseph Bertrand et Charles Hermite.

Recherches

Duhamel a travaillé sur les équations aux dérivées partielles et a appliqué sa méthode à la théorie de la chaleur, à la mécanique rationnelle et à l'acoustique. Ses études en acoustique ont porté sur les cordes vibrantes, et sur la vibration de l'air dans des tubes cylindriques et coniques. Sa technique en théorie de la chaleur était mathématiquement comparable à l'œuvre de Fresnel en optique.

Ses théories sur la transmission de la chaleur dans les structures cristallines ont été élaborées sur la base des travaux de Fourier et de Poisson. Le principe de Duhamel dans les équations aux dérivées partielles est né de ses travaux sur la distribution de la chaleur dans un solide avec une température variable.

Théorème de Duhamel et règle

Le nom de Duhamel est par ailleurs associé son nom à un théorème, le Théorème de Duhamel, et à un critère de convergence des séries, la règle de Duhamel de 1839, maintenant appelée la règle de Raabe-Duhamel.

Hommages

Distinction

Autres hommages

Publications

  • Problèmes et développements sur diverses parties des mathématiques, 1823 (avec Reynaud).
  • Cours d'analyse de l'École polytechnique, 1840-1841, 2 vol.
  • Cours de mécanique de l'École polytechnique, 1845-1846, 2 vol.
  • Éléments de calcul infinitésimal, 1860. Réédition BiblioLife, 2010 (ISBN 1148539883 et 9781148539881)
  • Mémoire sur la méthode des maxima et minima de Fermat et sur les méthodes des tangentes de Fermat et Descartes, Paris, Firmin-Didot, 1860.
  • Des Méthodes dans les sciences du raisonnement, 1866-1872, 5 vol.
  • Articles et mémoires dans le Journal de l'École polytechnique, 1832-1840.
  • Contributions au Journal de Mathématiques Pures et Appliquées de Joseph Liouville, 1839-1856.
  • Contributions dans les Mémoires des savants étrangers, 1834-1843.
  • Comptes rendus de l'Académie des sciences, 1836-1866.

Sources bibliographiques

  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, Paris, Hachette, éditions de 1858 et de 1893.
  • « Jean-Marie-Constant Duhamel », dans René Kerviler, Répertoire général de bio-bibliographie bretonne, Rennes, éd. Plihon et Hervé, 1900, tome 12 (DEM-DUL), pp. 466-468 [lire en ligne]

Notes et références

  1. a et b René Kerviler, Répertoire général de bio-bibliographie bretonne, Rennes, 1900, tome 12, p. 466 [lire en ligne]

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Précédé par Jean-Marie Duhamel Suivi par
-
Chaire d'algèbre supérieure de la Faculté des sciences de Paris
Charles Hermite

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Marie Duhamel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-marie duhamel — Pour les articles homonymes, voir Duhamel. Jean Marie Constant Duhamel (1797 1872), mathématicien et physicien français, est auteur de travaux sur les équations aux dérivées partielles, sur l acoustique et la propagation de la chaleur. Il était… …   Wikipédia en Français

  • Jean Marie Duhamel — Pour les articles homonymes, voir Duhamel. Jean Marie Constant Duhamel (1797 1872), mathématicien et physicien français, est auteur de travaux sur les équations aux dérivées partielles, sur l acoustique et la propagation de la chaleur. Il était… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Marie Duhamel — Jean Marie Constant Duhamel (February 5, 1797 ndash; April 29, 1872) was a noted French mathematician and physicist. His studies were affected by the somewhat troubled Napoleonic era. He went on to form his own school École Sainte Barbe . Duhamel …   Wikipedia

  • Jean Marie Constant Duhamel — Jean Marie Duhamel Pour les articles homonymes, voir Duhamel. Jean Marie Constant Duhamel (1797 1872), mathématicien et physicien français, est auteur de travaux sur les équations aux dérivées partielles, sur l acoustique et la propagation de la… …   Wikipédia en Français

  • Jean Marie Constant Duhamel — Jean Marie Duhamel Jean Marie Constant Duhamel (* 5. Februar 1797 in Saint Malo; † 29. April 1872 in Paris) war ein französischer Mathematiker und Physiker. Duhamel besuchte die Polytechnische Schule in Paris, wo er seit 1834 als …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-marie le pen — Pour les articles homonymes, voir Le Pen …   Wikipédia en Français

  • Jean Marie Le Pen — Pour les articles homonymes, voir Le Pen …   Wikipédia en Français

  • Jean-Marie Villeneuve — Jean Marie Rodrigue Villeneuve Cardinal Jean Marie Rodrigue Villeneuve de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Jean-marie-rodrigue villeneuve — Cardinal Jean Marie Rodrigue Villeneuve de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Jean-Marie-Rodrigue Villeneuve — Biographie Naissance 2 novembre 1883 à Montréal (Canada) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.