Jean-Louis Médard


Jean-Louis Médard
Jean-Louis Médard (1768-1841)

Jean-Louis Médard, dit Louis Médard, est un commerçant et bibliophile français, né en 1768 à Lunel et mort le 25 juillet 1841 à Montpellier.

Sommaire

Biographie

  • Enfance et adolescence :

Louis Médard est né à Lunel en 1768 dans une famille protestante. D'une extraction sociale aisée (la bourgeoisie commerçante), il effectue ses études au collège royal de Nîmes. Sa formation, qui doit le préparer à embrasser la carrière commerciale aux côtés d'un de ses frères aînés, est appuyée par son père, Jean Médard. Celui-ci lui prescrit en sus une lecture active d'ouvrages particuliers. Médard reste marqué par l'Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des Européens de l'abbé Raynal.

  • Ses activités professionnelles :

La mort de Jean Médard et la banqueroute familiale empêchent Louis de rejoindre le négoce : à défaut, il est apprenti canut à Lyon. Au terme de cette période de deux ans, Louis a vingt ans. N'obtenant pas la place convoitée, il retourne à Montpellier, s'associe à Jean Parlier en 1801 (société Médard et Parlier) et parvient à prospérer dans le commerce en gros des indiennes. En 1807, il épouse Jeanne-Jacqueline-Sara Fillietaz, fille du négociant anversois Gabriel Fillietaz. Sa sœur, Élisabeth épousa Scipion Mourgue. Il s'agit d'une famille représentante de la grande bourgeoisie suisse commerçant en Europe. Le couple reste sans postérité.

  • Son héritage :

Il cesse ses activités en 1821 et se consacre pleinement à sa passion des livres. À son décès en 1841, il lègue à la ville de Lunel sa bibliothèque à la condition qu'elle fût mise à disposition du public[1].

Le bibliophile humaniste

  • Le don de cette collection prestigieuse aux Lunellois s'explique de diverses manières :
  1. Une enfance marquée par les livres
  2. Les convictions protestantes de L. Médard
  3. Le siècle des Lumières, qui reconnaît l'utilité de la lecture pour la formation des esprits[2].
  • Les garde-fous

Selon le mécène, tous les livres ne peuvent être mis entre toutes les mains. Il prend donc soin de rédiger deux catalogues domestiques de ses ouvrages à destination du maire de Lunel : le Grand et le Petit Catalogue : ce dernier recense les ouvrages licencieux et polémiques pour une communication plus confidentielle.

Le fonds Médard

  • La collection

Le fonds est constituée de 4871 volumes dont 42 manuscrits (parmi lesquels 15 datent du Moyen-Age). Elle compte également deux incunables. Les imprimés se répartissent quant à eux comme suit : 2.5 % datent du XVIe siècle, 7.5% du XVIe, 32.5% du XVIIIe s. L'ensemble couvre des domaines divers : environ moitié ressort des belles-lettres, un tiers de l'histoire, un dixième les sciences et arts, le reste étant consacré à la théologie ou à la jurisprudence. Parmi les différents centres d'intérêt de L. Médard, les auteurs de l'Antiquité, l'histoire du protestantisme et les controverses religieuses ou encore la période révolutionnaire occupent une part importante[3].

  • La contribution de L. Médard à la valeur ajoutée des ouvrages :
    • La collection constitue, vue de l'extérieur, un ensemble homogène : L. Médard a choisi de faire relier ses ouvrages[4] avec néanmoins l'adjonction de la marque de propriété LM par d'illustres relieurs tels que Bauzonnet, Bozerian, Simier père et fils ou Thouvenin.
    • L'apport intellectuel de L. Médard : lecteur averti, il a fait insérer dans ses ouvrages de nombreuses préfaces, habilement mises en pages par ses secrétaires. Ces particularités d'exemplaires constituent une source privilégiée de compréhension des choix de L. Médard.

La bibliothèque actuelle

Le fonds L.Médard est une des rares bibliothèques de bibliophile a ne pas avoir été dispersée à la mort de son propriétaire : aujourd'hui encore elle conserve son intégrité. Sise dans l'ancien Hôtel de Ville de la commune, elle est présentée dans son mobilier d'origine. À la demande, des visites guidées peuvent être effectuées, des ateliers pédagogiques pour les classes peuvent y être offerts et les ouvrages peuvent être consultés. En ce sens, la volonté de L. Médard d'accès à sa collection est bien respecté. Afin de renforcer la valeur de cet ensemble patrimonial, la ville de Lunel vient de faire l'acquisition d'une partie des fers de reliure.

Bibliographie

  • Paul Culot, Denise Rouger, Louis Médard et les relieurs de son temps, Bibliothèque municipale de Lunel, Mairie de Lunel, Lunel, 2002 (ISBN 2-9518994-0-8)

Sources

  • Copie des testament et codicille conservée au Fonds Médard, à Lunel

Notes

  1. testament datant de 1834, dépôt de testament mystique du 30 juillet 1841 et codicille du même jour, reçus par maître Joseph Gros, notaire à Montpellier. La bibliothèque fut effectivement déposée dans sa ville natale, à la mort de son épouse en 1858.
  2. Ses intentions sont parfaitement énoncées dans son Grand catalogue : A mes compatriotes [...] ma collection où figurent bon nombre de classiques sera utile aux professeurs et aux élèves. Puisse ce collège acquérir par les soins paternels du maire, la bienveillance du conseil municipal et par la protection du gouvernement, un rang distingué qui satisfasse entièrement les pères de famille ! Alors, la nouvelle génération naturellement studieuse, me saura gré de mes labeurs, d'une vingtaine d'années, pour ma ville natale ou encore Une bonne latinité est un début précieux...mes jeunes amis puisez à cette bonne source. A votre âge nous n'avions pas le secours des traductions; n'y recourez cependant que pour mieux comprendre le texte : ce n'est que là que vous trouverez de grands-maîtres...
  3. Fonds Marat, le Théâtre révolutionnaire
  4. à l'exception d'environ 150 d'entre eux, restés dans leur reliure primitive

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Louis Médard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Louis Medard — Jean Louis Médard Jean Louis Médard (1768 1841) Jean Louis Médard, dit Louis Médard, est un commerçant et bibliophile français, né en 1768 à Lunel, décédé le 25 juillet 1841 à Montpellier. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Louis Médard — Jean Louis Médard Jean Louis Médard (1768 1841) Jean Louis Médard, dit Louis Médard, est un commerçant et bibliophile français, né en 1768 à Lunel, décédé le 25 juillet 1841 à Montpellier. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Jean-louis gil — est un organiste français, né à Casablanca (Maroc) le 5 août 1951 et décédé à Angers (Maine et Loire) le 7 novembre 1991. Elève d André Isoir. Organiste de Saint Rémy à Maisons Alfort (Val de Marne) de 1968 à 1970, puis de l Église Saint Médard… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Louis Gil — est un organiste français, né à Casablanca (Maroc) le 5 août 1951 et décédé à Angers (Maine et Loire) le 7 novembre 1991. Élève d André Isoir. Organiste de Saint Rémy à Maisons Alfort (Val de Marne) de 1968 à 1970, puis de l Église Saint Médard… …   Wikipédia en Français

  • Médard — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Médard et Saint Médard. Médard est un nom propre qui peut désigner : Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Jean Richard (acteur, cirque) — Jean Richard (acteur) Pour les articles homonymes, voir Richard et Jean Richard. Jean Richard Naissance 18 avril 1921 Bessines, France Nationalité(s) …   Wikipédia en Français

  • Jean Richard (cirque-animaux-loisirs) — Jean Richard (acteur) Pour les articles homonymes, voir Richard et Jean Richard. Jean Richard Naissance 18 avril 1921 Bessines, France Nationalité(s) …   Wikipédia en Français

  • Jean richard (acteur) — Pour les articles homonymes, voir Richard et Jean Richard. Jean Richard Naissance 18 avril 1921 Bessines, France Nationalité(s) …   Wikipédia en Français

  • Jean Richard (acteur) — Pour les articles homonymes, voir Richard et Jean Richard. Jean Richard Données clés Naissance 18 avril 1921 Bessines, France Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Médard Desprez — (* 24. April 1764 in Vauxaillon (Aisne); † 24. März 1842 in Meulan) war ein französischer Bankier, 1801 – 1806 Mitglied des Verwaltungsrates der Bank von Frankreich und gehörte 1802 zu den Bankiers des Staatsschatzes (Banquiers du Trésor public) …   Deutsch Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.