Jean-Louis LOUBET DEL BAYLE


Jean-Louis LOUBET DEL BAYLE

Jean-Louis Loubet del Bayle

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bayle et Loubet.

Jean-Louis Loubet del Bayle est un politologue et un sociologue français. Il est actuellement professeur de science politique à l’Université Toulouse I-Capitole et à l'Institut d'études politiques de Toulouse.

Biographie

Né en 1940, Jean-Louis Loubet del Bayle s'est spécialisé dans l’analyse des idéologies et de l’histoire des idées politiques. Il a commencé sa carrière en publiant un ouvrage de référence, Les non-conformistes des années 30, présenté comme une tentative de renouvellement de la pensée politique française. Ce livre a introduit cette notion dans l’historiographie de la France des années 1930-1950.

Ses activités d’enseignement l’ont conduit ensuite à étudier les rapports entre littérature et politique, particulièrement dans L’illusion politique au XXe siècle. Des écrivains témoins de leur temps. Le fil conducteur de ces travaux a été de montrer qu’une caractéristique importante de l’évolution des idées politiques au XXe siècle a été, implicitement ou explicitement, de poser les problèmes politiques en termes de civilisation, en recherchant dans l’engagement politique la réponse à des questions qui n’étaient pas que politiques.

Parallèlement, des circonstances fortuites l’ont amené dans les années 1970 à s’intéresser à la sociologie de la police et des institutions policières, en se faisant l’écho du courant de recherches universitaires qui, en la matière, était en train de prendre corps en Amérique du Nord. Il va contribuer à son développement en France avec la fondation, en 1976, du Centre d’études et de recherches sur la police (CERP) à l'Institut d'études politiques de Toulouse, la création dans ce cadre universitaire de formations spécialisées de III e cycle et la direction de la collection « Sécurité et société » aux éditions L’Harmattan.

Auteur de plusieurs ouvrages sur ces questions, sa contribution personnelle à ce courant de recherches a plus particulièrement porté sur la place des institutions policières dans l’organisation socio-politique des sociétés en fonction de l’évolution des formes du contrôle social, travaux dont il a fait la synthèse dans l’ouvrage Police et politique. Une approche sociologique.

Bibliographie

  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de la sociologie Portail de la sociologie
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la politique Portail de la politique
Ce document provient de « Jean-Louis Loubet del Bayle ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Louis LOUBET DEL BAYLE de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-Louis Loubet Del Bayle — Pour les articles homonymes, voir Bayle et Loubet. Jean Louis Loubet del Bayle est un politologue et un sociologue français. Il est actuellement professeur de science politique à l’Université Toulouse I Capitole et à l Institut d études… …   Wikipédia en Français

  • Jean-louis loubet del bayle — Pour les articles homonymes, voir Bayle et Loubet. Jean Louis Loubet del Bayle est un politologue et un sociologue français. Il est actuellement professeur de science politique à l’Université Toulouse I Capitole et à l Institut d études… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Louis Loubet del Bayle — Pour les articles homonymes, voir Bayle et Loubet. Jean Louis Loubet del Bayle est un politologue et un sociologue français. Il est actuellement professeur de science politique à l’Université Toulouse I Capitole et à l Institut d études… …   Wikipédia en Français

  • Jean De Fabrègues — est un intellectuel et journaliste catholique, né en 1906 et mort en 1983. Membre très jeune du mouvement l Action Française, sa formation le situe au carrefour du maurrassisme sur le plan politique, du néothomisme sur le plan philosophique, du… …   Wikipédia en Français

  • Jean de Fabregues — Jean de Fabrègues Jean de Fabrègues est un intellectuel et journaliste catholique, né en 1906 et mort en 1983. Membre très jeune du mouvement l Action Française, sa formation le situe au carrefour du maurrassisme sur le plan politique, du… …   Wikipédia en Français

  • Jean de fabrègues — est un intellectuel et journaliste catholique, né en 1906 et mort en 1983. Membre très jeune du mouvement l Action Française, sa formation le situe au carrefour du maurrassisme sur le plan politique, du néothomisme sur le plan philosophique, du… …   Wikipédia en Français

  • Jean-jacques chevalier — Jean Jacques Chevallier Jean Jacques Chevallier, né le 15 février 1900 à Paris où il est mort le 24 mai 1983, est un historien et juriste français. Professeur à la Faculté de droit et des sciences économiques de Paris, membre… …   Wikipédia en Français

  • Jean-jacques chevallier — Jean Jacques Chevallier, né le 15 février 1900 à Paris où il est mort le 24 mai 1983, est un historien et juriste français. Professeur à la Faculté de droit et des sciences économiques de Paris, membre de l Académie des… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Jacques Chevallier — Jean Jacques Chevallier, né le 15 février 1900 à Paris où il est mort le 24 mai 1983, est un historien et juriste français. Professeur à la Faculté de droit et des sciences économiques de Paris, membre de l Académie des… …   Wikipédia en Français

  • Jean-pierre maxence — (1906 1956), écrivain et journaliste français. Sommaire 1 Éléments biographiques 2 Oeuvres 3 Bibliographie 4 Liens internes …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.