Jean-Joseph Fiegenschuh


Jean-Joseph Fiegenschuh

Jean-Joseph Fiegenschuh (1869-1910) est un officier et explorateur français.

Né le 19 septembre 1869 à Strasbourg (son père était tanneur), ce patriote d'origine alsacienne s'engage dans la Légion étrangère (2e régiment étranger d'infanterie) en 1887. Sorti du rang, il passe sergent en 1892 puis devient officier en 1895.

Faisant dès lors carrière dans les troupes coloniales, il est promu lieutenant en 1897 puis capitaine en 1903. Il séjourne en Indochine de 1896 à 1898, puis à Madagascar de 1899 à 1906.

Ensuite affecté au Tchad, il y commande en 1909 une colonne de tirailleurs chargée d'affronter Doudmourah, sultan rebelle du Ouaddaï.

Le 1er juin 1909, il vainc son adversaire au combat de Djohame, et s'empare le lendemain de sa capitale Abéché.

Il est tué avec presque tous ses hommes, le 4 janvier 1910, en tombant dans une embuscade à Bir-Taouil lors d'une reconnaissance armée en territoire Masalit (dans l'actuel Darfour).

Le capitaine Fiegenschuh avait été fait chevalier de la Légion d'honneur en 1903.

Sources externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Joseph Fiegenschuh de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-joseph fiegenschuh — (1869 1910) est un officier et explorateur français. Né le 19 septembre 1869 à Strasbourg, ce patriote d origine alsacienne s engage dans la Légion Étrangère (2e régiment étranger d infanterie) en 1887. Sorti du rang, il devient officier en 1895 …   Wikipédia en Français