Jean-Jacques Dessalines


Jean-Jacques Dessalines
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dessalines.
Jacques Ier
Jean-Jacques-Dessalines.jpg
Titre
1er Empereur d'Haïti
2 septembre 180417 octobre 1806
&&&&&&&&&&&&07752 ans, 1 mois et 15 jours
Couronnement 8 octobre 1804
Prédécesseur Lui-même
(Gouverneur général)
Successeur Alexandre Pétion
Henri Christophe
1er Gouverneur général d'Haïti
1er janvier 18042 septembre 1804
(&&&&&&&&&&&&02458 mois et 1 jour)
Successeur Lui-même (empereur)
Biographie
Date de naissance 20 septembre 1758
Lieu de naissance Pavillon LouisXIV.svg Grande-Rivière-du-Nord, (Saint-Domingue)
Date de décès 17 octobre 1806 (à 48 ans)
Lieu de décès Civil Flag of Haiti 1964.png Pont Rouge, (Haïti)
Conjoint Marie-Claire Heureuse Félicité

Jean-Jacques Dessalines (né le 20 septembre 1758 à Grande-Rivière-du-Nord – assassiné le 17 octobre 1806 à Pont-Rouge) est un dirigeant de la Révolution haïtienne et le premier Empereur d'Haïti (18041806) sous le nom de Jacques Ier. Il épouse Marie-Claire Heureuse Félicité.

Sommaire

Biographie

Jean-Jacques Dessalines

D'origine africaine, il est d'abord esclave à Saint-Domingue. Puis, durant les troubles qui mènent à l'indépendance de l'île, il devient lieutenant de Toussaint Louverture et organise en octobre 1802 la mutinerie de l'armée saint-dominguoise contre l'expédition napoléonienne. Il combat le général mulâtre André Rigaud et le général français Charles Leclerc.

Après la déportation de Toussaint, il se soumet à la France. S'étant insurgé peu après, il se retire au nord de l'île ; il réussit à repousser Donatien-Marie-Joseph de Rochambeau dans le sanglant combat de la Crête-à-Pierrot, de Petite-Rivière de l'Artibonite. Il réussit en automne 1803 à vaincre les Français à la bataille de Vertières, et le 1er janvier 1804 Dessalines proclame l'indépendance d'Haïti. Il se fait d'abord gouverneur général à vie, puis empereur (pour ne pas être devancé par son rival, Bonaparte) sous le nom de Jacques Ier (1804).

Le 8 octobre 1804 il est couronné par l'archevêque Jean-Baptiste-Joseph Brelle.

Il fait massacrer les Français « qui espéraient le retour de l'ordre ancien en Haïti »[réf. nécessaire] et poursuit une politique de « caporalisme agraire » (comme le désigne Michel-Rolph Trouillot) destinée à maintenir les profits de l'industrie sucrière par la force, sans esclavage proprement dit.

Son gouvernement ayant décidé d'entreprendre une réforme agraire au profit des anciens esclaves sans terre, il est assassiné le 17 octobre 1806 à Pont-Rouge, au nord de Port-au-Prince, par ses collaborateurs, Alexandre Pétion, Jean-Pierre Boyer, André Rigaud et Bruno Blanchet qui servait d'intermédiaire entre tous sans oublier Henri Christophe qui se trouvait dans le nord[1].

Hommages

Inauguration de la statue de Dessalines au Champ-de-Mars de Port-au-Prince en 1910.
Inauguration du Mausolée de Dessalines et de Pétion en 1926.

En 1910 est inauguré la statue de Jean-Jacques Dessalines sur le Champ-de-Mars de Port-au-Prince.

En 1926 est inauguré le mausolée à la gloire de Jean-Jacques Dessalines et d'Alexandre Pétion.

L'hymne national d'Haïti, La Dessalinienne, est nommé en son honneur, ainsi que le sont la ville et l'arrondissement de Dessalines.

De nombreux auteurs haïtiens ont rendu hommage à Dessalines, comme Ignace Nau qui rendit hommage, dans la première moitié du XIXesiècle, à ce personnage historique dans son poème Dessalines. En 1979, Félix Morisseau-Leroy dans son poème Mèsi Papa Desalin ou Jean Métellus dans L'Année Dessalines (Éditions Gallimard, Paris, 1986).

Le poème d'Ignace Nau titré Dessalines, rend hommage au fondateur de la patrie Jean-Jacques Dessalines et condamne le complot dans lequel ce dernier a trouvé la mort[2] :

« 

Dessalines, à ce nom, ami, découvrons-nous !
Je me sens le cœur battre à fléchir les genoux
Et jaillir à ce nom un sang chaud dans mes veines.

Suspendez vos plaisirs, recueillez votre cœur,
Songez à nos héros, songez à l'Empereur !

Et Jean-Jacques, semblable à quelque esprit de Dieu,
Dicta l'indépendance à la lueur du feu !...

 »

Liens externes

Sources

Précédé par Jean-Jacques Dessalines Suivi par
Colonie française Coat of arms of Haiti.svg
Dirigeants d'Haïti
Henri Christophe

Alexandre Pétion


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Jacques Dessalines de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-jacques dessalines — Pour les articles homonymes, voir Dessalines. Jean Jacques Dessalines Jean Jacques Dessalines (né le 20 sept …   Wikipédia en Français

  • Jean-Jacques Dessalines — Reinado 2 de septiembre 1804 – 17 de octubre 1806 Coronación 8 de octubre 1804 Tratamiento Emperador Jacques I de Haití …   Wikipedia Español

  • Jean Jacques Dessalines — (20 de septiembre de 1758 Grande Rivière du Nord – 17 de octubre 1806) fue un líder de la Revolución haitiana que proclamó la independencia del país el 1 de enero de 1804 y fue su primer gobernante. En 1805, emulando los pasos de Napoleón… …   Enciclopedia Universal

  • Jean-Jacques Dessalines — Infobox Monarch name =Jacques I title =Emperor Jacques I of Haiti caption =Emperor Jacques I reign =22 September, 1804 – 17 October 1806 coronation =6 October 1804 full name =Jean Jacques Dessalines predecessor =Empire Founded successor =Empire… …   Wikipedia

  • Jean-Jacques Dessalines — Jakob I. (frz.: Jacques I.; eig.: Jean Jacques Dessalines (* um 1760 im heutigen Ghana; † 17. Oktober 1806) war von 1804 bis 1806 Kaiser von Haiti. Jean Jacques Dessalines Inhaltsverzeichnis 1 Leben …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Jacques Dessalines Ambroise — ou Jean Jacques Ambroise, (1923 1965), enseignant, historien et homme politique haïtien, fondateur du Parti populaire de libération nationale en 1954. Jean Jacques Dessalines Ambroise est né le 7 septembre 1923 à Jacmel. Il est un descendant de… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Jacques — is a French given name.Notable people bearing the name include: * Jean Jacques Lefranc, marquis de Pompignan, French poet; * Jean Jacques Rousseau, Swiss philosopher; * Jean Jacques Dessalines, leader of the Haïtian Revolution; * Jean Jacques… …   Wikipedia

  • Jean-Jacques — es un nombre francés que se traduce por Juan Jacobo. Puede hacer referencia a: Jean Jacques Annaud, director de cine francés. Jean Jacques Dessalines, líder de la independencia haitiana y su primer gobernante. Jean Jacques Rousseau, filósofo… …   Wikipedia Español

  • Dessalines, Jean-Jacques — (ca. 1758 1806) (Jacques I)    Haitian emperor    Born in Grand Rivière du Nord, in what was then the French colony of Saint Domingue, Jean Jacques Dessalines, a slave, soon joined the revolt against the colonial rule. Successively a battalion… …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Jean-Jacques — Pour les articles homonymes, voir JJ. Jean Jacques est un prénom composé français formé des prénoms Jean et Jacques. Il peut désigner : Jean Jacques comme nom de personne ou prénom Personnalités portant ce nom de famille Jean Jacques Lefranc …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.