Jean-Baptiste Haillet de Couronne


Jean-Baptiste Haillet de Couronne

Jean-Baptiste-Guillaume Haillet de Couronne, né à Rouen le 14 avril 1728 et mort à Paris le 29 juillet 1810, est un savant et érudit français.

Biographie

D’une famille noble, après avoir terminé de brillantes études au collège Louis-le-Grand à Paris, il entra en qualité de cornette dans le régiment d’Harcourt, et fit deux campagnes ; mais il quitta le service aux instances de sa mère, qui désirait le voir entrer dans la magistrature, et acheta la place de lieutenant général criminel au bailliage de Rouen, charge en quelque sorte héréditaire dans sa famille. Admis en qualité d’adjoint de l’Académie de Rouen en 1752, puis académicien titulaire en 1766, et quatre ans après secrétaire, il y lut plusieurs mémoires remplis d’érudition et de critique, ainsi que des notices sur les membres décédés, entre autres sur Élie de Beaumont, Grandidier, Pigalle, etc. Haillet de Couronne était aussi membre de l’Académie royale des Belles-Lettres de Caen.

La mort de sa mère en 1788 brisa le lien qui l’attachait à la carrière judiciaire. Sa charge d’ailleurs fut bientôt supprimée par la Révolution, et ce n’est pas sans peine qu’il parvint à se soustraire aux persécutions de la Terreur. Lors du rétablissement des académies, il rentra à celle de Rouen, mais, dans les dernières années de sa vie, il s’était retiré à Paris, où il mourut.

Contenait des livres de la plus grande rareté, sa bibliothèque composée de plus de trente mille volumes, elle était toujours ouverte aux savants, et lui-même se plaisait à leur communiquer ses propres recherches bibliographiques et littéraires. À l’exception des deux Éloges cités, aucun autre de ses ouvrages n’a été imprimé ; mais ses manuscrits ont passé dans différentes mains, et ils ont été consultés avec fruit pour plusieurs entreprises littéraires.

« Le Style de M. de Couronne, dit un biographe, est généralement facile et coulant : il a de la chaleur et du coloris ; mais il se livre un peu trop à cette abondance qui souvent nuit à la correction. ».

Œuvres

  • Dictionnaire bibliographique des grands hommes de la Normandie.
  • Traité comparatif de la poésie ancienne et moderne.
  • Considérations sur la poésie dans son origine, ses progrès et sa décadence.
  • Histoire de l’Académie de Rouen et de ses travaux.
  • Dictionnaire bibliographique des livres rares, curieux et intéressants.
  • Éloge de M. du Boullay, 1771.
  • Éloge de M. Cotton des Houssaies, docteur et bibliothécaire de Sorbonne, 1785.

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Baptiste Haillet de Couronne de Wikipédia en français (auteurs)