Jaser


Jaser

Dialogue

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le dialogue en tant que processus. Pour le genre littéraire, voir Dialogue (genre).
Réalisation audiovisuelle
Pellicule.jpg
Les différentes étapes
L'Art
Le métier
Le projet
Le portail

Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes visant à produire un accord. Il doit y avoir au minimum un émetteur et un récepteur. Une donnée émise, c'est le message. Un code, c'est la langue et/ou le jargon. Un objectif, c'est le but du message. Il se fait par signaux (auditifs ou visuels). L'origine étymologique grecque du mot se réfère à un concept traduisible par "suivre une pensée" (dialogos : de dia à travers et logos la parole), ce qui n'explique pas la façon de la comprendre. ---- À moins que pour vouloir prendre connaissance de l'esprit de l'autre il suffise de suivre pour saisir.

Sommaire

Littérature

Les historiens de la littérature supposent que Platon a introduit la notion de dialogue dans ses textes, technique d'écriture qu'il a conservée de sa première carrière d'auteur dramatique. Il s'est également inspiré pour cela des poètes siciliens, Sophron et Epicharmus qui l'ont pratiqué un demi-siècle auparavant.

— Comment repérer un dialogue ?

— Vous qui posez la question, pouvez-vous le dire ?

Cinéma

Les dialogues sont écrits par un dialoguiste (expression peu usuelle) qui va améliorer, compléter, arranger les dialogues du scénario. On peut dire d'un scénariste qu'il écrit aussi,de fait, des dialogues.


Philosophie/Théologie

Martin Buber place le dialogue comme un élément prédominant à sa philosophie : il voit le dialogue comme un moyen d'entrer en communication plutôt qu'une tentative de rechercher une conclusion ou d'exprimer des points de vue. En philosophie, dialoguer c'est penser à deux. Le dialogue interreligieux permet d'élaborer un point de vue religieux commun.

Ce que le dialogue n'est pas

Beaucoup de gens succombent à l'art d'opposer arguments contre arguments. Ils croient dialoguer alors qu'en fait, ils ne prennent pas le temps d'examiner les sujets dont on parle en y distinguant les différents arguments et les catégories auxquels ils se rattachent. Ils vont à la chasse à la contradiction dans les mots employés : c'est une querelle bien plus qu'un dialogue qu'ils ont entre eux.

Articles connexes

Ce document provient de « Dialogue ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jaser de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • jaser — [ ʒaze ] v. intr. <conjug. : 1> • XVIe; rad. onomat. gas → gazouiller 1 ♦ Vieilli Babiller sans arrêt pour le plaisir de parler. ⇒ bavarder, caqueter, 2. causer. « La fille jasait sans cesse et gaîment » (Hugo). ♢ Parler avec indiscrétion… …   Encyclopédie Universelle

  • jaser — JASER. v. n. Causer, babiller. Vous jasez bien. vous jasez à vostre aise. il ne fait que jaser. il jase comme une pie borgne. que me venez vous jaser? On dit prov. à un homme, Vous jasez, vous causez bien à vostre aise, vous avez les pieds chauds …   Dictionnaire de l'Académie française

  • JASER — fil. Caleb, ex Azuba prima uxore. 1. Par. c. 2. v. 18 …   Hofmann J. Lexicon universale

  • jaser — Jaser, Fabulari, Nugari, Garrire, Nugas dicere. Ne jase point, Aufer nugas. Tu te jases, mocques, ou gaudis, Facis delicias …   Thresor de la langue françoyse

  • jaser — (ja zé) v. n. 1°   Causer, babiller. •   Les oisillons, las de l entendre, Se mirent à jaser aussi confusément Que faisaient les Troyens quand la pauvre Cassandre Ouvrait la bouche seulement, LA FONT. Fabl. I, 8. •   Caquet bon bec alors de jaser …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • JASER — v. n. Causer, babiller. Vous jasez beaucoup. Elles ont jasé toute la soirée. Il ne fait que jaser. Prov., Vous jasez bien à votre aise, vous avez les pieds chauds. Voyez PIED.  Il signifie familièrement, Dire et révéler quelque chose qu on devait …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Jaser — In der Bibel wird Jaser als der Hauptort im „Land Jaser“ geschildert, dem weitere Tochter „Städte“ unterstanden haben sollen. Dem biblischen Bericht zufolge lebten dort Amoriter, die von den Israeliten unter Mose vertrieben wurden (Num 21, 31 32) …   Deutsch Wikipedia

  • JASER — v. intr. Se plaire à babiller. Elles ont jasé toute la soirée. Il ne fait que jaser. Il se dit, par extension, des Geais et de quelques autres oiseaux, particulièrement des pies. Cette pie jase tout le jour. Fig., Jaser comme une pie, comme une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • jaser — v.i. Médire. Parler trop ; dénoncer …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • jaser — Prier …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot