Jardin D'acclimatation


Jardin D'acclimatation

Jardin d'acclimatation

Jardin d'Acclimatation

Le Jardin d’Acclimatation de Paris est un parc d'agrément. S'étendant sur 19 hectares, il est situé entre les portes de Neuilly et des Sablons au cœur du Bois de Boulogne.

Sommaire

Histoire

Fondée en 1854 par le zoologiste Isidore Geoffroy Saint-Hilaire, la Société impériale zoologique d'acclimatation [1] a pour but de contribuer à l'introduction et à l'acclimatation d'espèces animales exotiques pour l'agrément de visiteurs et pour d'éventuelles exploitations agricoles ou commerciales. Pour concrétiser ces projets, elle fait appel en juillet 1859 à l'architecte Gabriel Davioud et au paysagiste Jean-Pierre Barillet-Deschamps pour réaliser un jardin au Bois de Boulogne où 19 hectares ont été mis à disposition par la Ville de Paris.

Inauguré par Napoléon III le 6 octobre 1860, le Jardin d'Acclimatation comportait déjà des ours, une girafe, des chameaux, des kangourous, et des bananiers, des bambous.En 1861, un aquarium y est ouvert. En 1866, le jardin compte plus de 110 000 animaux.

Le jardin ferme ses portes au public pendant la guerre de 1870 car il est utilisé pour installer des troupeaux qui serviront à nourrir la population en prévision d'un siège. Au mois de septembre, certains animaux sont évacués vers des parcs zoologiques à l'étranger mais très vite les moyens de transport sont paralysés et Paris est assiégé. L'hiver est particulièrement rude et le rationnement ne suffit plus : les derniers pensionnaires du Jardin sont donc abattus pour nourrir les Parisiens.

Le jardin a aussi présenté de façon moins glorieuse, sous un prétexte ethnologique, des Amérindiens en 1882 et en 1892 (voir Kali'na) et des lapons (Saami) : des familles entières étaient exposées derrière des grilles au regard des visiteurs.

En 1900, le Jardin d’Acclimatation devient le premier jardin de loisirs familiaux et installe des dispositifs éducatifs et culturels : conférences (sur l’hygiène, les voyages, la médecine, l’acclimatation, avec photos projetées sur écran), concerts, épreuves sportives, cinéma en plein air, cirque, et manèges pour enfants.

Jusqu'en 1930 - fait tabou peu connu - le jardin a exhibé des dizaines de gens “importés” des colonies fraîchement conquises.. Les spectateurs leur jetaient alors des pièces dans leur bassin pour les voir plonger.

En 1952, le Jardin devient principalement un « parc de promenades, de loisirs de plein air dont les attractions doivent avoir un caractère instructif, sportif et familial ». Un castelet de Guignol est ouvert, les fauves disparaissent et la fête foraine est réduite.

Dans les années 1960, le Jardin est réaménagé et le Musée national des arts et traditions populaires s’implante en 1969 dans un nouveau bâtiment de type moderne spécialement construit sur son terrain, avant de fermer en 2005. La petite ferme est ouverte en 1971, le théâtre en 1973, le Musée en Herbe en 1975. Le chapiteau de Silvia Monfort s'y installe pour deux ans en 1978.

À la fin du XXe siècle, le Jardin s'orientalise, en acquérant une maison de thé, un pont laqué de noir puis un jardin coréen qui symbolise l'amitié entre Paris et Séoul.

La société concessionnaire de la Ville de Paris du Jardin d'Acclimatation appartient au Groupe LVMH. D'ailleurs le Jardin d'Acclimatation a été choisi pour accueillir la future fondation LVMH qui accueillera la collection d'art moderne et contemporain de Bernard Arnault qui devrait ouvrir vers 2012/2013 (architecte Frank Gehry).

Notes

Article connexe

Photos

Beaucoup d'animaux:

Beaucoup de plantes exotiques:

Accès

Le jardin est desservi par la ligne (M)(1) à la station Les Sablons.

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de Paris Portail de Paris
  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie
Ce document provient de « Jardin d%27acclimatation ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jardin D'acclimatation de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jardin d'Acclimatation — Le Jardin d’Acclimatation de Paris est un parc d agrément. S étendant sur 19 hectares, il est situé entre les portes de Neuilly et des Sablons au cœur du Bois de Boulogne …   Wikipédia en Français

  • Jardin d'acclimatation —  Ne pas confondre avec Le Jardin d acclimatation, roman de Yves Navarre Un jardin d acclimatation ou jardin colonial est, à l origine, un jardin botanique établi en métropole pour y acclimater les plantes exotiques introduites en provenance… …   Wikipédia en Français

  • Jardin d'Acclimatation — The Jardin d Acclimatation (20 hectares, 49 acres) is a children s amusement park with a menagerie, the Exploradome museum, and other attractions located in the northern part of the Bois de Boulogne, in Paris.HistoryOpened on October 6 1860 by… …   Wikipedia

  • Jardin d'acclimatation (Paris) — Jardin d acclimatation Le jardin coréen du jardin d acclimatation. Géographie Pays France Ville Paris …   Wikipédia en Français

  • Jardin d'acclimatation de Paris — Jardin d acclimatation Jardin d Acclimatation Le Jardin d’Acclimatation de Paris est un parc d agrément. S étendant sur 19 hectares, il est situé entre les portes de Neuilly et des Sablons au cœur du Bois de Boulogne …   Wikipédia en Français

  • Ligne du jardin d'acclimatation — Ligne du jardin d’acclimatation Le petit train du jardin d’acclimatation, vers 1920. La ligne du jardin d’acclimatation est un chemin de fer à voie étroite à l écartement de cinquante centimètres dans le bois de Boulogne à Paris …   Wikipédia en Français

  • Ligne du jardin d’acclimatation — Le petit train du jardin d’acclimatation, vers 1920. La ligne du jardin d’acclimatation est une ligne de chemin de fer à voie étroite de cinquante centimètres d écartement, située dans le bois de Boulogne à Paris. Ouverte en …   Wikipédia en Français

  • Le Jardin d'acclimatation — Cet article concerne le roman de Yves Navarre. Pour le jardin botanique colonial, voir Jardin d acclimatation. Le Jardin d acclimatation Auteur Yves Navarre Genre roman Pays d origine …   Wikipédia en Français

  • acclimatation — [ aklimatasjɔ̃ ] n. f. • 1832; de acclimater 1 ♦ Écol. Le fait d acclimater des animaux, des plantes; le fait de s acclimater. L acclimatation des végétaux à un milieu. 2 ♦ JARDIN D ACCLIMATATION : jardin zoologique (⇒ zoo) où vivent des espèces… …   Encyclopédie Universelle

  • Jardin Albert 1er — L esplanade du jardin, au deuxième plan, l’Arc Monumental de Venet Situation Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.