Japanese : The Spoken Language


Japanese : The Spoken Language
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir JSL.
Les écritures du japonais

Article principal :
Écritures du japonais

kanji (漢字) :

Lectures on’yomi (音読み) et kun’yomi (訓読み).


kana (仮名) :

Emplois spécifiques :


rōmaji :

Aide à l’affichage

La méthode JSL est une méthode de romanisation du japonais créée par l'auteur Eleanor Jorden pour son livre Japanese: The Spoken Language (1987), l'acronyme du titre formant JSL. En raison de sa relative complexité, elle n'est que très peu utilisée en dehors du cadre de l'enseignement. La méthode JSL est conçue pour enseigner le japonais et donc suit la prononciation des kanas de près. Elle diffère de la méthode Kunrei par l'utilisation de voyelles doublées, plutôt que de macrons pour représenter les /o/ et les /u/ longs. Tōkyō et Ōsaka, par exemple, s'écrivent Tookyoo et Oosaka en JSL, alors qu'ils s'écrivent respectivement とうきょう et おおさか en hiraganas. En outre, on représente le (n syllabique) par un « n » avec un macron, pour éviter d'écrire n et parfois n', si une voyelle ou un « y » le suit, comme dans d'autres systèmes.

La transcription JSL maintient un lien très étroit avec la prononciation japonaise et fait correspondre un symbole à chaque phonème japonais (à l'exception du coup de glotte entre deux consonnes). Cela signifie qu'elle part souvent de l'orthographe japonaise. Par exemple, おう devient oo qui indique un /o/ long, mais ou indique deux voyelles distinctes, comme dans omou pour 思う (おもう). Elle distingue aussi un g utilisé pour marquer la consonne /g/ (toujours dur, comme dans guitare) et un g macron, , qui est utilisé où certains locuteurs prononce le même son /g/ et d'autres un son similaire au /ng/ anglais (comme dans singer). Les particules は et へ sont transcrites wa et e conformément à leur prononciation. Toutefois, comme les autres méthodes, la JSL ne distingue pas les allophones en japonais qui sont des phonèmes différents dans d'autres langues.

La méthode JSL permet d'indiquer la hauteur de chaque more. Un accent aigu (´) sur une voyelle désigne le premier more accentué, un accent grave (`) le dernier more accentué, et un accent circonflexe dénote le seul more accentué du mot. Dans ce système, 日本 (Japon) s'écrit nihôn et 二本 (« deux bouteilles ») s'écrit nîhon. C'est pourquoi il faut utiliser des voyelles doublées au lieu de macrons pour noter les voyelles longues.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Japanese : The Spoken Language de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Japanese: The Spoken Language — Japanese : The Spoken Language Pour les articles homonymes, voir JSL. Article principal …   Wikipédia en Français

  • Japanese : the spoken language — Pour les articles homonymes, voir JSL. Article principal …   Wikipédia en Français

  • History of the Korean language — The Korean language is attested from the early centuries of the Common Era in Chinese script. The featural hangul script is only introduced in the Middle Korean period, in the 15th century. The periodization of the historical stages of Korean is… …   Wikipedia

  • History of the Spanish language — The Spanish language developed from vulgar Latin, with loan words from Basque in the north and Arabic in the southern part of the Iberian Peninsula (see Iberian Romance languages). Typical features of Spanish diachronic phonology include lenition …   Wikipedia

  • Commission on the Filipino Language — The Commission on the Filipino Language (Filipino: Komisyon sa Wikang Filipino; Cebuano: Komisyon sa Pinulongang Filipino; Ilocano: Komision iti Pagsasao a Filipino; Kapampangan: Komisyun king Amanung Filipinu; Pangasinan: Komisyon na Salitan… …   Wikipedia

  • Names given to the Spanish language — For personal names in the Spanish language, see Spanish naming customs. Spanish language …   Wikipedia

  • List of dialects of the English language — This is a list of dialects of the English language. Dialects are linguistic varieties which differ in pronunciation, vocabulary and grammar from each other and from Standard English (which is itself a dialect). Dialects can be usefully defined as …   Wikipedia

  • History of the Chinese language — Most linguists classify all of the variations of Chinese as part of the Sino Tibetan language family and believe that there was an original language, called Proto Sino Tibetan, analogous to Proto Indo European, from which the Sinitic and Tibeto… …   Wikipedia

  • Names for the Dutch language — Because of the turbulent history of both the Netherlands and Belgium (mostly because of the frequent change of economic and military power within the Low Countries), the names that other peoples have chosen to use to refer to the Dutch language… …   Wikipedia

  • North–South differences in the Korean language — There are a small number of differences in the standard forms of the Korean language used in the Democratic People s Republic of Korea (North Korea; hereafter the North ) and the Republic of Korea (South Korea; hereafter the South ), due to the… …   Wikipedia