Jane Campion

Jane Campion
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Campion.

Jane Campion

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Jane Campion en 2010, lors du festival international du cinéma indépendant Off Plus Camera à Cracovie.

Nom de naissance Jane Campion
Naissance 30 avril 1954 (1954-04-30) (57 ans)
Drapeau : Nouvelle-Zélande Wellington (Nouvelle-Zélande)
Nationalité Néo-Zélandaise
Profession Réalisatrice
Films notables Sweetie
Un ange à ma table
La Leçon de piano

Jane Campion est une réalisatrice et scénariste néo-zélandaise, née le 30 avril 1954 à Wellington (Nouvelle-Zélande).

Sommaire

Biographie

Jane Campion est née à Wellington le 30 avril 1954 d'une mère actrice, Edith, et d'un père directeur d'un théâtre, Richard Campion. Elle obtient en 1975 son diplôme d'anthropologie à l'université Victoria de Wellington puis étudie la peinture au College of the Arts de Sydney.

Elle a une fille nommée Alice née en 1993, dont elle s'est inspirée pour écrire le rôle de Fanny Brawne dans Bright Star[1].

Carrière

Au début des années 1980, elle se dirige vers le monde du cinéma en prenant des cours à l'Australian Film Television and Radio School.

Son premier court métrage, An Exercise in Discipline - Peel, écrit et réalisé en 1982, remporte la Palme d'or du court métrage lors du Festival de Cannes de 1986. Par la suite, tous ses courts métrages seront eux aussi primés.

En 1989, Jane Campion écrit et réalise son premier long métrage, Sweetie, dans lequel une femme angoissée, Kay, est bouleversée par l'arrivée de sa sœur dans sa vie. Le film est présenté en compétition officielle à Cannes la même année.

Le second long métrage de la réalisatrice, Un ange à ma table, sort en 1990. Le film est une adaptation des autobiographies de l'écrivaine néo-zélandaise Janet Frame, dont la cinéaste est une grande admiratrice. Il remporte le Prix Spécial du Jury à la Mostra de Venise. Elle commence alors à se faire un nom dans le monde du cinéma.

Mais c'est avec La Leçon de piano qu'elle atteint une renommée internationale lorsqu'elle remporte la Palme d'or lors du Festival de Cannes 1993. Elle devient ainsi la première femme a remporter cette distinction. Le film permet également de révéler deux actrices : Holly Hunter, qui remporte l'Oscar de la meilleure actrice, et Anna Paquin, qui se voit décerner à l'âge de 12 ans l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle.

En 1996, elle adapte Portrait de femme de Henry James, dans lequel Nicole Kidman tient le rôle principal. Mais c'est surtout Barbara Hershey qui est récompensée pour son second rôle dans le film.

Jane Campion réalise ensuite Holy Smoke en 1999, qu'elle écrit avec sa sœur Anna et dans lequel on retrouve Harvey Keitel, déjà présent dans La leçon de Piano. En 2003 sort In the Cut, adaptation du roman de Susanna Moore co-produite avec Nicole Kidman. Ce film permet à l'actrice principale Meg Ryan de rompre avec ses rôles habituels.

Après plusieurs années d'absence, elle réalise en 2009 Bright Star, film décrivant les dernières années de la vie du poète anglais John Keats et sa relation avec Fanny Brawne. Pour ce film, elle travaille pour la seconde fois avec l'actrice Kerry Fox, qu'elle avait déjà dirigée pour Un ange à ma table.

Filmographie

Cinéma

Longs Métrages
Courts Métrages
  • 1982 : An Exercise in Discipline - Peel
  • 1983 : Passionless Moments
  • 1984 : Mishaps of Seduction and Conquest (vidéo)
  • 1984 : A Girl's Own Story
  • 1984 : After Hours
  • 2006 : The Water Diary (segment du film 8)

Télévision

Récompenses

  • Prix du meilleur court métrage lors du Festival de Cannes 1986 pour An Exercise in Discipline - Peel.
  • Australian Film Institute : Afi Award du meilleur téléfilm en 1987 pour Two Friends
  • Nomination à la Palme d'or lors du Festival de Cannes 1989 pour Sweetie.
  • Prix FIPRESCI lors du Festival international du film de Toronto 1990 pour An Angel at My Table.
  • Grand Prix Spécial du Jury lors de la Mostra de Venise 1990 pour An Angel at My Table.
  • Palme d'or lors du Festival de Cannes 1993 pour La Leçon de piano.
  • Prix du meilleur film, meilleure réalisatrice et meilleur scénario, lors de l'Australian Film Institute 1993 pour La Leçon de piano.
  • Prix de la meilleure réalisatrice et du meilleur scénario lors des New York Film Critics Circle Awards 1993 pour La Leçon de piano.
  • Prix du film le plus populaire lors du Festival international du film de Vancouver 1993 pour La Leçon de piano.
  • César du meilleur film étranger en 1994 pour La Leçon de piano.
  • Nomination au Golden Globe de la meilleure réalisatrice et du meilleur scénario en 1994 pour La Leçon de piano.
  • Oscar du meilleur scénario et nomination à l'Oscar de la meilleure réalisatrice en 1994 pour La Leçon de piano.
  • Prix du meilleur film étranger lors des Kinema Junpo Awards 1995 pour La Leçon de piano.
  • Prix Elvira Notari et nomination au Lion d'or de Saint Marc lors de la Mostra de Venise 1999 pour Holy Smoke.

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. Anecdotes sur allocine.fr

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jane Campion de Wikipédia en français (auteurs)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»