James Fenimore Cooper


James Fenimore Cooper
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cooper.
James Fenimore Cooper
James Fenimore Cooper (1822)
James Fenimore Cooper (1822)

Activités romancier
Naissance 15 septembre 1789
Décès 14 septembre 1851
Genres aventure

James Fenimore Cooper est un écrivain américain né à Burlington dans le New Jersey le 15 septembre 1789, mort à Cooperstown dans l'État de New York le 14 septembre 1851. Il est notamment l'auteur du livre Le Dernier des Mohicans.

Sommaire

Jeunesse et études

Il va à l'école à Albany et à New Haven. Il entre à l'université Yale à l'âge de 14 ans et reste le plus jeune étudiant jamais entré dans cette université. Trois ans après, il s'engage dans la marine américaine. Il se marie et met fin à sa carrière de marin en 1811. Il s'installe alors à dans le comté de Westchester (État de New York). De 1826 à 1833, il vit en Europe.

Sa carrière littéraire

Son premier roman Precaution passe inaperçu. Mais très rapidement, avec son deuxième roman The spy (L'espion), il rencontre un grand succès.

Une partie de son œuvre est fondée sur les récits des Indiens du Nord. Ses romans ont pour cadre les territoires que son père (qui fut juge et membre du Congrès) avait colonisés. Il a décrit dans la série Leatherstocking (Histoires de Bas-de-Cuir) les luttes franco-britanniques en Amérique du Nord au XVIIIe siècle. Le héros, Natty Bumper, (dit Bas de cuir ou Œil de faucon), qui a été recueilli enfant par les Indiens, représente l'homme des frontières. La série Bas de cuir est composée de cinq romans, dont Le Dernier des Mohicans, La Prairie et Le Tueur de daims.

Le Dernier des Mohicans, son roman le plus célèbre, a connu de nombreuses rééditions, dont une magnifiquement illustrée par René Follet. Il a écrit de nombreux romans sur la mer tels que The Waterwitch. Mais son œuvre est de qualité inégale et son roman Le Démocrate américain (1835) lui valut un procès.

Héritage

Il est l'un des écrivains américains les plus populaires du XIXe siècle. Balzac fut un admirateur critique et s'inspira de Bas de cuir pour écrire Les Chouans, et plus précisément tous les romans de la comédie humaine où apparaît Vautrin (personnage largement empreint du trappeur Bas-de-cuir). Victor Hugo le qualifia de grand maître de la littérature moderne. Sa fille, Susan Fenimore Cooper (1813 - 1894), fut écrivain et philanthrope.

Bibliographie

James Fenimore Cooper par Brady
  • Précaution (Precaution) (1820)
  • L'Espion (The Spy) (1821)
  • Les Pionniers (The Pioneers) (1823) : Volume I de la saga Bas-de-cuir (Leatherstocking)
  • Le Pilote (The Pilot) (1824) Texte en ligne
  • Lionel Lincoln (1825)
  • Le Dernier des Mohicans (The Last of the Mohicans) (1826) : Volume II de la saga Bas-de-cuir
  • La Prairie (The prairie) (1827) : Volume III de la saga Bas-de-cuir
  • Le Corsaire Rouge (The Red Rover) (1828)
  • Notions of the Americans: Picked up by a Travelling Bachelor (1828)
  • The Wept of Wish-ton-Wish (1829)
  • The Water-Witch (1830)
  • Le Bravo (The Bravo: A Venetian Story) (1831)
  • L'Heidenmauer / Le camp des païens (The Heidenmauer) (1832)
  • Le bourreau (The Headsman: The Abbaye des Vignerons (1833)
Statue de James Fenimore Cooper à Cooperstown, New York
  • A Letter to My Countrymen (1833)
  • Les Monikins (The Monikins) (1835)
  • Le Démocrate américain (The American Democrat) (1835)
  • Homeward Bound (1838)
  • Home as Found (1838)
  • Navy of United States (1839)
  • Le Lac Ontario (The Pathfinder) (1840) : Volume IV de la saga Bas-de-cuir
  • Mercedes of Castille (1841)
  • Le Tueur de daims / L'Œil de Faucon (The Deerslayer) (1841) : Volume V de la saga Bas-de-cuir
  • Les Deux Amiraux (The Two Admirals) (1842)
  • Le feu-follet (Wing and Wing / Jack O'Lantern) (1842)
  • Autobiography of a Pocket Handkerchief (1842)
  • Wyandotté (1843)
  • Ned Myers (1843)
  • Sur mer et sur terre (Afloat and Ashore or the Adventure of Miles Wallingford) (1844)
  • Littlepage Manuscript (2 tomes) (1845, 1846)
  • Le Cratère (The Crater of Vulcan Peak) (1847)
  • Oak Openings (1848)
  • Jack Tier (1848)
  • Les Lions de mer (The Sea Lions) (1849)
  • Les Moeurs du Jour (The Way of the Hour) (1850)

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article James Fenimore Cooper de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • James Fenimore Cooper — (* 15. September 1789 in Burlington, New Jersey als James Cooper; † 14. September 1851 in Cooperstown, New York) war ein amerikanischer Schriftsteller der Romantik. James Fen …   Deutsch Wikipedia

  • James Fenimore Cooper — James Fenimore Cooper. James Fenimore Cooper (Burlington, Nueva Jersey, 15 de septiembre de 1789 Cooperstown, Nueva York, 14 de septiembre de 1851) fue un novelista estadounidense. Escribió treinta y cuatro novelas de aventuras, en las cuales… …   Wikipedia Español

  • James Fenimore Cooper — (nacido en Burlington, Nueva Jersey, el 15 de septiembre de 1789 fallecido en Cooperstown, Nueva York, el 14 de septiembre de 1851) fue un novelista estadounidense. Escribió treinta y dos novelas de aventuras, en las cuales relata la vida de los… …   Enciclopedia Universal

  • James Fenimore Cooper — For other people named James Cooper, see James Cooper (disambiguation). James Fenimore Cooper Portrait by John Wesley Jarvis Born September 15, 1789(1789 09 15) Burlington, Ne …   Wikipedia

  • James Fenimore Cooper — noun United States novelist noted for his stories of American Indians and the frontier life (1789 1851) • Syn: ↑Cooper • Instance Hypernyms: ↑writer, ↑author * * * James Fenimore Cooper [James Fenimore Cooper] …   Useful english dictionary

  • James Fenimore Cooper — ➡ Cooper (IV) * * * …   Universalium

  • James Fenimore Cooper Prize for Best Historical Fiction — The James Fenimore Cooper Prize for Best Historical Fiction is a biannual award given by The Society of American Historians. The prize is given to honor works of literary fiction that significantly advance the historical imagination… …   Wikipedia

  • Fenimore Cooper — James Fenimore Cooper Pour les articles homonymes, voir Cooper. James Fenimore Cooper …   Wikipédia en Français

  • Cooper, James Fenimore — born Sept. 15, 1789, Burlington, N.J., U.S. died Sept. 14, 1851, Cooperstown, N.Y. The first major U.S. novelist. Cooper grew up in a prosperous family in the settlement of Cooperstown, founded by his father. The Spy (1821), set during the… …   Universalium

  • Cooper, James Fenimore — Cooper, James Fenimore, ein Sohn der Atlantis, der uns, gleich Columbus, eine neue Welt öffnete, und den Europa mit freudigem Zurufe als den amerikanischen Walter Scott begrüßte, indem er, wie dieser, der Portraitmaler seines Volkes ward, die… …   Damen Conversations Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.