James Bruce (Lord Elgin)


James Bruce (Lord Elgin)

James Bruce (Lord Elgin)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lord Elgin, James Bruce et Bruce.
James Bruce, Lord Elgin
James Bruce, Lord Elgin, statue de la façade de l'hôtel du Parlement, Québec

James Bruce (20 juillet 181120 novembre 1863 (à 52 ans)), aussi connu sous le nom de Lord Elgin, était le huitième comte d’Elgin et le douzième comte de Kincardine. Il était un administrateur colonial et un diplomate britannique. Il est particulièrement connu pour avoir ordonné la destruction du Palais d'été près de Pékin mais aussi comme gouverneur du Canada et vice-roi des Indes.

Il était le fils de Thomas Bruce, septième comte d’Elgin et onzième comte de Kincardine. Sa seconde épouse était Lady Mary Lambton, fille de John George Lambton, premier comte de Durham (plus connu au Canada sous le nom de Lord Durham), auteur du rapport controversé Report on the Affairs of British North America (1839), et nièce du Colonial Secretary, Henry Grey, troisième comte de Grey.

Sommaire

Carrière

Jamaïque

Il fut gouverneur de la Jamaïque de 1842 à 1847.

Canada

Il fut gouverneur général du Canada de 1847 à 1854.

C’est lui qui a fait les premières concessions pour permettre l’établissement d’un gouvernement responsable au Canada. En 1848, les partis réformateurs modérés du Canada-Est et du Canada-Ouest, dirigés par Louis-Hippolyte Lafontaine et Robert Baldwin, avaient fait élire plus de représentants que les conservateurs. Lord Elgin demanda à ces deux partis de former conjointement le gouvernement. Après la formation du gouvernement, Lord Elgin fut le premier gouverneur général à se distancer des affaires de la législature et à laisser des pouvoirs réels aux élus du peuple, ouvrant la voie à ce qui est aujourd’hui la fonction essentiellement symbolique du gouverneur général au Canada.

Il signa les lois qui avaient été proposées par Lafontaine et votée par le Parlement pour abolir le régime seigneurial au Canada-Est et pour accorder l'amnistie aux chefs des Patriotes du Canada-Est qui avaient été exilés. Ce dernier projet de loi ne fut pas accepté par les loyalistes du Canada-Est qui protestèrent violemment et firent même brûler le Parlement alors localisé à Montréal.

En 1854, Lord Elgin négocia un traité de réciprocité avec les États-Unis pour stimuler l’économie du Canada.

Chine et Japon

En 1857, il devint haut commissaire pour la Chine. Il visita la Chine et le Japon en 1858 et 1859. Il supervisa la fin de la seconde guerre de l'opium et ordonna la destruction du Palais d'été (résidence et siège du gouvernement de la dynastie Qing) près de Pékin.

Il a aussi signé un traité d’amitié et de commerce avec le Japon en 1858.

Inde

Il devint vice roi des Indes en 1861, et il mourut à Dharamsala en 1863.

Voir aussi

Articles connexes

Référence

  • Portail de l’Écosse Portail de l’Écosse
  • Portail du Canada Portail du Canada
  • Portail du Québec Portail du Québec
Ce document provient de « James Bruce (Lord Elgin) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article James Bruce (Lord Elgin) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • James Bruce (gouverneur) — James Bruce (Lord Elgin) Pour les articles homonymes, voir Lord Elgin, James Bruce et Bruce. James Bruce, Lord Elgin …   Wikipédia en Français

  • James Bruce (8e comte d'Elgin) — Pour les articles homonymes, voir Lord Elgin, James Bruce et Bruce. James Bruce, Lord Elgin …   Wikipédia en Français

  • James Bruce, 8th Earl of Elgin — and 12th Earl of Kincardine, KT, GCB, PC (20 July 1811 ndash; 20 November 1863) was a British colonial administrator and diplomat, best known as the man who ordered the complete destruction of the Old Summer Palace in the Second Opium War by… …   Wikipedia

  • James Bruce Earl of Elgin — Lord James Bruce, 8. Earl of Elgin und 12. Earl of Kincardine (* 20. Juli 1811; † 20. November 1863 in Indien), ältester Sohn des berühmten Archäologen Thomas Bruce, 7. Earl of Elgin, war ein britischer Kolonialbeamter und Diplomat, sein Sohn war …   Deutsch Wikipedia

  • James Bruce, 8. Earl of Elgin — und 12. Earl of Kincardine KT, GCB, PC (* 20. Juli 1811; † 20. November 1863 in Dharmshala, Indien) war ein britischer Kolonialbeamter und Diplomat …   Deutsch Wikipedia

  • Lord Elgin — Thomas Bruce, 7. Earl of Elgin und 11. Earl of Kincardine (* 20. Juli 1766; † 14. November 1841) war ein britischer Peer und Diplomat. Leben Lord Elgin Seine Laufbahn begann er an den Höfen in Brüssel (ab 1792) und Berlin …   Deutsch Wikipedia

  • Lord Elgin Hotel — The Lord Elgin Hotel is a prominent hotel in downtown Ottawa, Canada with 355 guest rooms, located at 100 Elgin Street at Laurier Avenue, across from Confederation Park. The twelve storey limestone structure was named after James Bruce, 8th Earl… …   Wikipedia

  • Elgin, James Bruce, 8th earl of — born July 20, 1811, London, Eng. died Nov. 20, 1863, Dharmshala, India British governor general of Canada. He was appointed governor of Jamaica in 1842. As governor of British North America (1847–54), he implemented the policy of responsible, or… …   Universalium

  • Lord Elgin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Lord Elgin se réfère à tous les comte d Elgin, et en particulier à : Thomas Bruce (1766 1841), 7e comte d Elgin, ambassadeur britannique à… …   Wikipédia en Français

  • Elgin, James Bruce, eighth Earl of — (1811 1863)    E His qualities as a statesman, 3 4; his success in Canada, 4; his lineage, 5 6; his personal character, 6 8; education, 6; his contemporaries at college, 7; enters Parliament, 8; accepts governorship of Jamaica, 9; death of his… …   The makers of Canada


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.