Jacques Triger

Jacques Triger
Buste de Jacques Triger

Jacques Triger était un ingénieur géologue français du XIXe siècle.

Il est né à Mamers (Sarthe) le 10 mars 1801 et mort à Paris en 1867, lors d'une réunion de la Société Géologique de France.

Sommaire

Technique minière

Pour exploiter des bancs de charbon dans des mines humides situées dans des zones aquifères --- pour lesquelles le pompage des eaux d'exhaure était insuffisant --- il avait imaginé vers 1840 le « procédé Triger» qui consistait à envoyer de l’air comprimé dans la mine, pour maintenir l’eau au fond du puits. Les ouvriers y pénétraient par un sas, par lequel sortaient également les gravats. (Ceci était extrêmement dangereux à une époque où le comportement de l'organisme humain en milieu hyperbare était inconnu -- de nombreuses personnes trouvèrent la mort ou furent gravement accidentées du fait d'accidents de décompression lors de la construction de pont de Brooklyn, à 35 m de profondeur).

Ce procédé fut amélioré par l'adaptation de l'injecteur Giffard afin de diminuer la pression nécessaire à l'évacuation de l'eau par émulsification.

Par la suite, le procédé fut utilisé pour les fondations des ponts et bâtiments. Ainsi Gustave Eiffel utilisa cette technique avec la passerelle Eiffel à Bordeaux en 1858, chantier dont il assume, à vingt-six ans, la direction. Gustave Eiffel utilise alors la technique de fondation à l'air comprimé lors de l'exécution des piles tubulaires. Or Gustave Eiffel est l'auteur d'une étude : Le fonçage par pression hydraulique des piles concernant cette nouvelle techniques[1]. Le succès de l'entreprise lui assure une première renommée. Il fut également utilisé par Gustave Eiffel en 1887 pour construire les fondations de deux des quatre piles de sa tour Eiffel, qui étaient situées dans un ancien bras de la Seine.

De nos jours, le fonçage et le creusement au tunnelier à chambre hyperbare, ultime évolution du procédé Triger, permet de traverser des zones infranchissables avec les moyens traditionnels.

En 1838, Jacques Triger introduisit le cuvelage métallique hyperbare pour le creusement des puits de mines, les premiers étant situés dans les houillères de Chalonnes-sur-Loire [2].

Triger fut également un géologue de renom, situé Boulevard Négrier au Mans, qui dessina la première carte géologique de la Sarthe. Il fut également paléontologue, faisant partie de la première équipe à fouiller le site archéologique de Roc-en-Paille (Chalonnes-sur-Loire, Maine-et-Loire). Sa très grande collection de roches, fossiles et minéraux est visible au Muséum d'Histoire Naturelle d'Angers.

Brevets

Le 19 février 1849, il dépose avec son frère Jules un brevet d'invention pour une amélioration des fours à chaux.

Hommages

Notes et références

  1. Le Dictionnaire de Bordeaux sous la direction de Mario Graneri-Clavé Édition Loubatières 2006 Page 360 ISBN 2-86266-478-2
  2. Histoire des techniques - Bertrand Gille

Bibliographie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Triger de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Jacques Triger — (* 10. März 1801 in Mamers; † 1867) war ein französischer Bergbauingenieur und Geologe. Büste von Triger Triger erfand die Druckkammern für das Bauen im Grundwasser oder unter Wasser, in denen ein atmosphärischer Überdruck dem Eindringen des… …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Triger — (1801 1867) was a French mining engineer who invented the Triger process for digging through water logged ground. The work is done inside a chamber (known as a caisson) open at the bottom and in which compressed air is pumped to keep water out.… …   Wikipedia

  • Triger — ist ein französischer Nachname. Träger des Namens sind unter anderem: Jacques Triger (1801 1867), französischer Ingenieur und Geologe Robert Triger (1856 1927), französischer Historiker Solange Triger (* 1958), französische Künstlerin Diese Seite …   Deutsch Wikipedia

  • Triger — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Jacques Triger, ingénieur, inventeur du procédé Triger Robert Triger, historien Procédé Triger, procédé de creusement sous air comprimé en milieu aqueux… …   Wikipédia en Français

  • Procédé Triger — Le procédé Triger est inventé par l ingénieur français Jacques Triger. Pour foncer un puits dans le lit de la Loire, Triger a recours à l air comprimé. Un cylindre en tôle de 12 mm d épaisseur, 1 mètre de diamètre, 20 mètres de long, servant de… …   Wikipédia en Français

  • Procédé Triger de fondation par air comprimé — Procédé Triger Le procédé Triger est inventé par l ingénieur français Jacques Triger dans les années 1840. Pour foncer un puits dans le lit de la Loire, Triger a recours à l air comprimé. Un cylindre en tôle de 12 mm d épaisseur, 1 mètre de… …   Wikipédia en Français

  • Les 72 noms de la Tour Eiffel — Liste des soixante douze noms de savants inscrits sur la tour Eiffel   L emplacement des noms sur la tour Sur la …   Wikipédia en Français

  • Les soixante-douze noms de la tour Eiffel — Liste des soixante douze noms de savants inscrits sur la tour Eiffel   L emplacement des noms sur la tour Sur la …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Soixante-Douze Noms De Savants Inscrits Sur La Tour Eiffel —   L emplacement des noms sur la tour Sur la …   Wikipédia en Français

  • Liste des soixante-douze noms de savants inscrits sur la tour Eiffel —   L emplacement des noms sur la tour Sur la tour Eiffel, Gustave Eiffel a fait graver soix …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»