Jacques Renouvin


Jacques Renouvin
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renouvin.

Jacques Renouvin, né à Paris le 6 octobre 1905 et mort en déportation le 24 janvier 1944 à Mauthausen, est un militant royaliste et héros de la Résistance

Sommaire

Biographie

Étudiant en droit, puis avocat, il milite à l’Action française qu'il quitte après le 6 février 1934. En novembre 1938, après les accords de Munich, il se distingue en giflant publiquement Pierre-Étienne Flandin qui avait cru bon d’adresser un télégramme de félicitations à Hitler. Mobilisé en 1939, il est volontaire pour les corps francs. Il fait une brillante campagne, est blessé puis fait prisonnier. Il s’évadera de l’hôpital où il a été conduit.

Après avoir été démobilisé il passe en zone sud et fin 1940 rejoint le mouvement clandestin Liberté créé par un petit groupe de professeurs démocrates-chrétiens. Plus spécialement chargé de la propagande, il organise pour cela des commandos de jeunes. Après la fusion entre Liberté et Les Petites Ailes qui crée le mouvement Combat, il est chargé par Henri Frenay d’organiser des Groupes francs dans toute la zone libre. Devenu chef national des Groupes francs de Combat en 1942, il est l’un des Français les plus activement recherchés par toutes les polices.

Il est arrêté le 29 janvier 1943 par la Gestapo en gare de Brive-la-Gaillarde en même temps que Mireille Tronchon, qu’il avait épousée dans la clandestinité. Transféré à la prison de Fresnes, il sera torturé pendant des mois avant d’être déporté en Allemagne le 29 août 1943. Interné à Mauthausen, il y meurt d’épuisement le 24 janvier 1944.

De son union avec Mireille Tronchon est né, le 15 juin 1943, un fils, Bertrand Renouvin, pendant que sa mère était encore détenue à la prison de La Santé.

Références

  • François-Marin Fleutot - Des Royalistes dans la Résistance - Flammarion, 2000.
  • François Marcot (dir.) - Dictionnaire historique de la Résistance - Coll. Bouquins, Robert Laffont, 2006.

Voir aussi

Un timbre postal, d'une valeur de 20 centimes, a été émis en 1961 à la mémoire de Jacques Renouvin, héros de la Résistance[1].

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Renouvin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques Renouvin — (6 October 1905 – 24 January 1944) was a royalist militant in France during the Second World War and hero of the French resistance.Born in Paris, Renouvin studied law and initially became a lawyer. He initially supported Action française, but… …   Wikipedia

  • Renouvin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymes Bertrand Renouvin (né en 1943), homme politique français Jacques Renouvin (1905 1944), militant royaliste et héros de la Résistance Pierre… …   Wikipédia en Français

  • Jacques Chaban-Delmas — Prime Minister of France In office 20 June 1969 – 6 July 1972 President Georges Pompidou Preceded by Ma …   Wikipedia

  • Jacques Bainville — Pour les articles homonymes, voir Bainville. Jacques Bainville est un journaliste, chroniqueur de politique étrangère, historien et académicien français, né le 9 février 1879 à Vincennes (Seine), mort le 9 février 1936 à Paris …   Wikipédia en Français

  • Jacques Cépoy — Pierre Pujo Pour les articles homonymes, voir Pujo (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Bertrand Renouvin — Pour les articles homonymes, voir Renouvin. Bertrand Renouvin est un homme politique et militant royaliste français né le 15 juin 1943. Il est le fils de Jacques Renouvin, héros de la Résistance mort en déportation. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Bertrand Renouvin — (b. 15 June 1943) is the founder and president of French political movement Nouvelle Action Royaliste, an orleanist group which aims at restoring constitutional monarchy in France. One may say his orientation is now close to the original Gaullism …   Wikipedia

  • Jean-Jacques Becker — Pour les articles homonymes, voir Becker. Jean Jacques Becker est un historien français, né le 14 mai 1928 à Paris. Il est spécialiste d histoire contemporaine. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Action française — Pour les articles homonymes, voir Action française (homonymie). L’Action française, parfois désignée sous l acronyme AF, représente à la fois une école de pensée et un mouvement politique nationaliste, d extrême droite, qui s’est développé dans… …   Wikipédia en Français

  • Combat (resistencia) — Combat fue una gran red de Resistencia en Francia creada en la zona libre o zona sur durante la Segunda Guerra Mundial (1939 1945). Combat es la más importante de las ocho grandes redes de Resistancia que formaban parte del Consejo Nacional de la …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.