Jacques Le Roy Ladurie


Jacques Le Roy Ladurie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Roy Ladurie.
Jacques Le Roy Ladurie

Parlementaire français
Date de naissance 28 mars 1902
Date de décès 6 juin 1988
Mandat Député
1951-1955
1958-1962
Circonscription Calvados
Groupe parlementaire CRAPS (1951-1956)
IPAS (1958-1962)
IVe République
Ve République

Jacques Le Roy Ladurie (28 mars 1902 à Saint-Mihiel - 6 juin 1988 à Caen)[1] était un syndicaliste agricole, un militant et théoricien du catholicisme social français.

Sommaire

La famille Le Roy Ladurie

La famille Le Roy Ladurie est une vieille famille normande de la région de Domfront, installée peu avant la Révolution française à Verneuil.

Le père de Gabriel Le Roy Ladurie, le commandant Barthélemy-Emmanuel Le Roy Ladurie, est un officier de carrière destitué à 43 ans, lors d'un conseil de guerre, à Nantes, le 26 septembre 1902, pour avoir refusé de participer, le 15 août 1902, à la fermeture des écoles des congrégations catholiques ouvertes avant 1901, à Douarnenez, sous le gouvernement d'Emile Combes. Il sera réintégré avec son grade, mais sans avancement, au début de la Première Guerre mondiale[2].

Barthélemy-Emmanuel et Jeanne Le Roy Ladurie, issue d'une famille de l'aristocratie bas-normande, ont eu sept enfants dont Jacques et Gabriel, directeur de la banque Worms sous Vichy.

Du syndicalisme à la guerre

Jacques Le Roy Ladurie a milité au sein de l'Union nationale des syndicats agricoles durant les années 1930. On lui doit quelques ouvrages consacrés à la politique et au syndicalisme paysan. À la même époque, il dirige l'« Encyclopédie paysanne » La Terre, publiée à Paris chez Flammarion. Il préfaça également plusieurs ouvrages de ses confrères du syndicat. Il est proche de Gaston Bergery, et soutient les accords de Munich.

Il rencontre Pétain,ancien camarade de promotion de son père, qui, dès 1940, lui propose le Ministre de l'Agriculture. Après un premier refus, lié à la question du ravitaillement, il accepte de devenir ministre de l'agriculture et du ravitaillement sous le Régime de Vichy, dans le gouvernement Laval, dont il s'éloigne progressivement pour se rapprocher de la Résistance rejoignant en janvier 1943 l'Organisation civile et militaire (OCM), et combattant sous le nom de capitaine Lempereur avec des FFI dans les maquis d'Orléans. Cela lui permet d'obtenir un non-lieu de la commission d'instruction de la Haute Cour de justice après une incarcération à la Libération. Il fut également député du Calvados de 1951 à 1955 et de 1958 à 1962[1], sous les étiquettes successives de l'Union des nationaux indépendants et républicains puis du Centre national des indépendants et paysans. Le Roy Ladurie est le père du célèbre historien Emmanuel Leroy Ladurie qui publia une partie de ses Mémoires en 1997.

Publications

  • Vers une politique paysanne. Suivi de Le serment du syndicalisme agricole, par M. de Guébriant, Congrès syndical paysan. Caen (5-6 mai 1937), Paris, Flammarion, « Union nationale des syndicats agricoles », 1937.
  • Les Syndicats paysans dans la nation, Congrès de Caen, 5-6 mai 1937, 3e rapport, Lagny, Imprimerie E. Grévin et fils, « Union nationale des Syndicats agricoles », 1937.
  • Produire ou mourir, Lyon, Information de l'État français, 1942.
  • Mémoires (1902-1945), texte établi et présenté par Anthony Rowley et Emmanuel Le Roy Ladurie, Paris, Flammarion, Plon, 1997

Bibliographie

  • Xavier Walter, Paysan militant : Jacques Le Roy Ladurie 1925-1940, François-Xavier de Guibert, 2008 (ISBN 978-2755402117)

Notes et références

  1. a et b Assemblée nationale - Les députés français depuis 1789. Consulté le 11 avril 2008
  2. Emmanuel Le Roy Ladurie, « L'affaire Le Roy Ladurie, 1902 », in l'avant-propos de Les Grands Procès politiques, dir. Emmanuel Le Roy Ladurie, éd. du Rocher, 2002, p.7-22

Liens externes

Précédé par Jacques Le Roy Ladurie Suivi par
Pierre Caziot
Ministre de l'Agriculture
avril 1942 - septembre 1942
Max Bonnafous

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Le Roy Ladurie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emmanuel Le Roy Ladurie — (born 1929) is a noted French historian whose work is mainly focused upon Languedoc in the ancien regime , focusing on the history of the peasantry. He is a noted pioneer in the fields of history from below and microhistory. Early lifeLe Roy… …   Wikipedia

  • Emmanuel Le Roy Ladurie — Pour les articles homonymes, voir Le Roy Ladurie. Emmanuel Le Roy Ladurie, né le 19 juillet 1929, est un historien moderniste français. Titulaire de la chaire d histoire de la civilisation moderne au Collège de France et disciple de… …   Wikipédia en Français

  • Emmanuel LE ROY LADURIE — Pour les articles homonymes, voir Le Roy Ladurie. Emmanuel Le Roy Ladurie, né le 19 juillet 1929 aux Moutiers en Cinglais (Calvados), est un historien moderniste français. Titulaire de la chaire d histoire de la civilisation moderne au… …   Wikipédia en Français

  • Emmanuel Le Roy Ladurie — (* 19. Juli 1929 in Les Moutiers en Cinglais, Frankreich) ist ein französischer Historiker. Le Roy Ladurie ist der Sohn von Jacques Le Roy Ladurie, einem ehemaligen Minister für Landwirtschaft zur Zeit der Regierung von General Pétain. Er war u.a …   Deutsch Wikipedia

  • Gabriel Le Roy Ladurie — Métadonnées personne NOM Gabriel Leroy Ladurie NOMS ALTERNATIFS Gabriel Le Roy Ladurie COURTE DESCRIPTION DATE DE NAISSANCE 1898 LIEU DE NAISSANCE …   Wikipédia en Français

  • Le Roy Ladurie — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Marie Le Roy Ladurie (1896 1973) est une religieuse française, fondatrice du Cercle Saint Jean Baptiste ; Gabriel Le Roy Ladurie (1898… …   Wikipédia en Français

  • Le Roy Ladurie — Emmanuel Le Roy Ladurie (* 1929 in Les Moutiers en Cinglais, Frankreich) ist ein französischer Historiker. Le Roy Ladurie ist der Sohn von Jacques Le Roy Ladurie, einem ehemaligen Minister für Landwirtschaft zur Zeit der Regierung von General… …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Billiet — Jacques Billiet, inspecteur général des Forêts, directeur des services économiques du Maroc et homme politique français. Secrétaire général au Ravitaillement du 30 janvier 1941 au 6 juin 1942 et du 15 novembre 1943 à ,juin 1944 dans les… …   Wikipédia en Français

  • Jacques Guérard — Pour les articles homonymes, voir Guérard. Métadonnées personne NOM Jacques Guérard NOMS ALTERNATIFS COURTE DESCRIPTION administrateur et un homme p …   Wikipédia en Français

  • Jacques de Maulde — est un historien français issu de l’École des Annales, né le 21 septembre 1944 à Villeurbanne qui appartient à ce que Philippe Poirrier a appelé la « troisième génération de l École des Annales », se référant volontiers à cette citation …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.