Jacques Hillairet


Jacques Hillairet

Auguste André Coussillan, dit Jacques Hillairet, né à Commentry (Allier) le 31 juillet 1886 et mort à Paris le 15 avril 1984, est un historien français spécialisé dans l'histoire de Paris. Aujourd'hui encore, deux de ses ouvrages, réédités depuis plus de quarante ans, font figure de référence : Connaissance du vieux Paris et le Dictionnaire historique des rues de Paris.

Sommaire

Biographie

L'hôtel de Soubise à Paris : l'un des centres historiques des Archives nationales

Officier de carrière, le colonel Auguste Coussillan, officier de la Légion d'honneur, a mené des activités de conférencier et d'historien du vieux Paris pour lesquelles il a été trois fois lauréat de l'Académie française, dont un prix Gobert. Il a reçu, en 1957, le grand prix littéraire du conseil général de la Seine et, en 1978, la médaille de vermeil de la ville de Paris[1].

À partir de 1951, Jacques Hillairet publie aux éditions de Minuit une série de trois ouvrages intitulée Évocation du vieux Paris, lesquels sont suivis en 1956 des trois volumes de la série Connaissance du vieux Paris. Il dirige également la série Évocation du Grand Paris, où sont publiés notamment trois ouvrages de l'historien Georges Poisson.

Le Dictionnaire historique des rues de Paris, régulièrement réédité et remis à jour, décrit en détail l'histoire, les monuments et les événements qui ont marqué les quelque 5 334 rues de la capitale.

Jacques Hillairet est inhumé au cimetière du Père-Lachaise, dans la 88e division[2]. Il existe depuis 1990 une rue Jacques-Hillairet dans le 12e arrondissement de Paris, proche du lieu de son domicile.

Ouvrages

  • Évocation du vieux Paris. Vieux Quartiers, vieilles rues, vieilles demeures, historique, vestiges, annales et anecdotes, 3 vol., Minuit, 1951-1954
[1] Le Paris du Moyen Âge et de la Renaissance. Le Cœur de Paris [2] Les Faubourgs [3] Les Villages de Paris
  • Saint-Germain l'Auxerrois, église collégiale royale et paroissiale, l'église, la paroisse, le quartier, avec Maurice Baurit, Minuit, 1955
  • Le Palais du Louvre, sa vie, ses grands souvenirs historiques, Minuit, 1955 ; 1961
  • Connaissance du vieux Paris, Le Club français du livre, 1956 ; 3 vol., Gonthier, 1963 ; Le Club français du livre, 1965 à 1976 ; Éditions Princesse, 1978 ; Payot/Rivages, 1993 ; Rivages/Poche, 2005
[1] Rive droite [2] Rive gauche [3] Les Îles et les Villages
  • Gibets, piloris et cachots du vieux Paris, Minuit, 1956 ; 1989
  • Les 200 Cimetières du vieux Paris, Minuit, 1958
  • Dictionnaire historique des rues de Paris, 2 vol., Minuit, 1963 ; 1985 ; 2004
  • Le Palais royal et impérial des Tuileries et son jardin, Minuit, 1965
  • Charonne, notre quartier, avec Lucien Lambeau, Étiolles, 1965
  • La Rue de Richelieu, Minuit, 1966
  • Les Musées d'art de Paris, avec Raymond Cogniat, Aimery Somogy, 1967
  • L'Île Saint-Louis, rue par rue, maison par maison, Minuit, 1967
  • L'Île de la Cité, Minuit, 1969
  • La Rue Saint-Antoine, Minuit, 1970 ; 1988
  • Le Douzième Arrondissement, Minuit, 1972
  • Les Mazarinettes, ou les Sept Nièces de Mazarin, Minuit, 1976
  • La Colline de Chaillot, Minuit, 1977
  • Le Village d'Auteuil, Minuit, 1978

Notes et références

  1. Faire-part de décès du colonel Auguste Coussillan, dans le journal Le Figaro.
  2. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père-Lachaise, Versailles, Mémoire et documents, 2006, 867 p. (ISBN 2-914611-48-X), p. 417 .

Annexes

Liens externes

Biographie sommaire par Serge Sanchez (Magazine littéraire, mai 1995) sur le site des Éditions de Minuit.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Hillairet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rue Jacques-Hillairet — 12e arrt …   Wikipédia en Français

  • Jacques-Juste Barbet De Jouy — (1787 1849) est un industriel français qui dirigea une fabrique de toile de Jouy et donna son nom à une rue de Paris. Sommaire 1 Biographie 2 La rue Barbet de Jouy 3 Bibliog …   Wikipédia en Français

  • Jacques-juste barbet de jouy — (1787 1849) est un industriel français qui dirigea une fabrique de toile de Jouy et donna son nom à une rue de Paris. Sommaire 1 Biographie 2 La rue Barbet de Jouy 3 Bibliog …   Wikipédia en Français

  • Jacques Just Barbet de Jouy — Jacques Juste Barbet de Jouy Jacques Juste Barbet de Jouy (1787 1849) est un industriel français qui dirigea une fabrique de toile de Jouy et donna son nom à une rue de Paris. Sommaire 1 Biographie 2 La rue Barbet de Jouy 3 Bibliog …   Wikipédia en Français

  • Jacques-Juste Barbet de Jouy — Pour les articles homonymes, voir Jouy. Jacques Juste Barbet de Jouy (1787 1849) est un industriel français qui dirigea une fabrique de toile de Jouy et donna son nom à une rue de Paris. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Jacques Camou — (May 1, 1792 ndash; February 8, 1868) was a French general in the armies of emperor Napoleon III.Born at Sarrance in the fr. département fr. Pyrénées Atlantiques, Camou began his military career on September 6, 1808 as a sergeant in the mountain… …   Wikipedia

  • Rue Saint-Jacques (Paris) — 48°50′48″N 2°20′36″E / 48.84667, 2.34333 …   Wikipédia en Français

  • St. Jacques-du-Haut-Pas — ist eine Pfarrkirche in der rue Saint Jacques Nummer 252 im 5. Arrondissement in Paris. Inhaltsverzeichnis 1 Bau …   Deutsch Wikipedia

  • St-Jacques-du-Haut-Pas — St. Jacques du Haut Pas …   Deutsch Wikipedia

  • Kommende St. Jacques-du-Haut-Pas (Paris) — Die Kommende St. Jacques du Haut Pas in Paris (frz. Commanderie St. Jacques du Haut Pas) war eine Niederlassung des geistlichen Ritter und Hospitalordens S. Giacomo di Altopascio. Der Orden war in der Mitte des 12. Jahrhunderts in Altopascio (frz …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.