Jacques Grevin


Jacques Grevin

Jacques Grévin

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grévin.
Médecine.png
Médecine
Sciences fondamentales
Anatomie - Physiologie
Embryologie - Histologie
Génétique - Bioéthique
Biologie - Bactériologie
Histoire de la médecine
Pathologie
Symptômes - Syndromes
Santé - Maladies
Domaines d'étude
Médecine générale
Spécialités médicales
Spécialités chirurgicales
Spécialités techniques
Professions paramédicales
Thérapeutique
Médicaments
Pharmacologie
Dictionnaire médical
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z
Méta
Le projet Médecine

Jacques Grévin, médecin, homme de théâtre et poète, né à Clermont-en-Beauvaisis en 1538, fut l'ami de Du Bellay et Pierre de Ronsard. Dans les dernières années de sa vie, il devint le médecin de la duchesse de Savoie, sœur de Henri II de France. C'est à sa cour qu'il est mort, en novembre 1570, à 32 ans.

Sommaire

Biographie

En tant qu'auteur de théâtre, Jacques Grévin fut l'un des premiers (à la suite de Jodelle) à chercher à introduire la tragédie en France. Sainte-Beuve notait que les comédies de Grévin avaient beaucoup d'affinité avec les farces et les soties qui avaient cours jusqu'alors. Sa première pièce, La Maubertine est perdue. Une nouvelle comédie, La Trésorière, en reprit les bases. Elle fut représentée au collège de Beauvais, en 1558, bien qu'ayant été écrite originellement à l'intention d'Henri II pour célébrer le mariage de Claude, duchesse de Lorraine.

En 1561 il publia Cesar, tragédie, imitée d'un original latin par Muret, et une comédie, Les Ébahis, sa pièce la plus importante mais aussi (selon l'Encyclopædia Britannica de 1911) « la plus indécente ».

Grévin composa aussi des poèmes, appréciés de Ronsard jusqu'à ce que la religion ne les sépare, Grévin étant un partisan de la Réforme. Mais cette séparation fut surtout causée par la réponse au Discours des misères de ce temps, due à Grévin (avec la participation de La Roche Chaudieu, Florent Chrétien) : Le temple de Ronsard, où la légende de sa vie est briefvement descrite (1563), satire acerbe faisant de Ronsard un athée épicurien avide de richesse.

Grévin publia aussi deux livres sur les venins (1567-1568).

Œuvres

  • Le Théâtre de Jacques Grévin, Paris, Vincent Sertenas et Guillaume Barbé, 1561.
  • Le Théâtre de Jacques Grévin 1562: "Les deux éditions ayant le même nombre de feuillets et de pages, et étant imprimées toutes deux en vertu du même privilège du 16 juin 1561, Brunet suppose qu'il n'y a de différence entre elles que dans le titre, réimprimé en 1562, ce qui est exact"." (Lucien Pinvert, Jacques Grévin (1538-1570. Etude biographique et littéraire, Paris, 1899, p. 4)
  • Le Théâtre de Jacques Grévin 1567: Grévin a corrigé son texte.
  • Cesar. Tragedie, Paris, Nicolas Bonfons, 1578.
  • Les portraicts anatomiques de toutes les parties du corps humain, gravez en taille douce, par le commandement de feu Henry huictiesme Roy d'Angleterre. Ensemble l'abbregé d'André Vesal, & l'explication d'iceux accompagnée d'une déclaration anatomique. (avec la coll.de André Vésale). Paris André Wechel 1569
  • L'Olympe de Jacques Grévin... ensemble les autres œuvres poétiques du dit auteur, 1570
  • "Deux livres des venins, ausquels il est amplement discouru des bestes venimeuses, thériaques, poisons et contre-poisons, par Jacques Grévin de Clermont en Beauvaisis. Ensemble les œuvres de Nicandre, medecin & poete grec, traduictes en vers françois, Anvers, Christofle Plantin, 1567-1568.
  • La liberté vangee, ou Cesar poignardé, Rouen, Raphaël du Petit Val, 1606.

Bibliographie

  • L. Pinvert, J. Grévin (1538-1570) : étude biographique et littéraire, Paris, Fontemoing, 1898.
  • L. Dorez, « La mort de J. Grévin », Bulletin du bibliophile, 1899, p. 325-328
  • R. Aldington, « J. Grévin », French Studies., 1926, p. 92-101.
  • M. Maloigne, J. Grévin, sa vie, son œuvre, Laval, Parnéoud, 1926.
  • J. Colombe, « Grévin », Hippocrate, mars-avril 1949.
  • Henri Weber, La création poétique en France au XVIe siècle, Paris, 1956, tome II, p. 559 et suiv.
  • B. Weinberg, "The sources of Grevin's ideal on comedy and tragedy", Modern Philology, 1947, p. 46 et suiv.

Liens externes

  1. Choix de poèmes
  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail du théâtre Portail du théâtre
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Jacques Gr%C3%A9vin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Grevin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques Grévin — (* 1538 in Clermont en Beauvais, Département Oise; † 5. November 1570 in Turin, Piemont), französischer Dramatiker und Lyriker. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werk 3 Werkausgabe …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Grévin — ( c . 1539 ndash; November 1570) was a French dramatist.Grévin was born at Clermont in about 1539, and he studied medicine at the University of Paris. He became a disciple of Ronsard, and was one of the band of dramatists who sought to introduce… …   Wikipedia

  • Jacques Grévin — Pour les articles homonymes, voir Grévin. Jacques Grévin d après une lithographie de 1561 Jacques Grévin, né à Clermont en Beauvaisis en 1538 et mort à …   Wikipédia en Français

  • Le Théâtre de Jacques Grévin — (1561) est un recueil de pièces de théâtre (tragédie et comédies) et de poèmes de Jacques Grévin. Il est dédié à Claude de France, duchesse de Lorraine. Ce recueil a été publié en 1561 à Paris, chez Vincent Sertenas et Guillaume Barbé. Il… …   Wikipédia en Français

  • Grévin — ist eine Kurzfassung für den Betreiber von Freizeitparks und anderen Freizeiteinrichtungen Grévin Cie das zu Grévin Cie gehörende Wachsfigurenkabinett Musée Grévin Jacques Grévin war ein französischer Dichter. D …   Deutsch Wikipedia

  • Grévin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Jacques Grévin (1538 1570), poète, dramaturge et médecin français converti au calvinisme. Alfred Grévin (1827 1892), sculpteur français. Eugène… …   Wikipédia en Français

  • Jacques Monestier — Naissance 8 juillet 1939 (1939 07 08) (72 ans) Le Puy en Velay Formation Beaux Arts Paris …   Wikipédia en Français

  • Jacques Herbillon — Jacques Herbillon, né le 20 mai 1936 à Reims et décédé dans la même ville le 16 mai 2003, peu de temps avant son 67e anniversaire, est un baryton français. Il fait ses études au Conservatoire de Reims, à l École normale de… …   Wikipédia en Français

  • Jacques Demy — Pour les articles homonymes, voir Demy. Jacques Demy Données clés Naissance 5 juin 1931 Pontchâteau, Loire Atlantique, France Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Grévin, Jacques — ▪ French author born 1538, Clermont en Beauvais, Fr. died Nov. 5, 1570, Turin, Savoy       French poet and dramatist who is credited with writing the first original French plays to observe the form of classical tragedies and comedies.… …   Universalium