Jacques Fouroux


Jacques Fouroux

Jacques Fouroux (né le 24 juillet 1947 à Auch dans le Gers et décédé le 17 décembre 2005 dans sa ville natale d'une crise cardiaque), était un joueur de rugby à XV français. Il jouait au poste de demi de mêlée.

Sommaire

Jeune joueur

Surnommé Le Petit Caporal en raison de son allant à mener son équipe, de son caractère bien trempé et de sa petite taille pour un joueur de rugby (1,62 m). Son parcours en club fut modeste car il évolua dans des clubs de second rang (Cognac, La Voulte, où il arrive l'année suivant le titre, et Auch). Mais l'équipe de France allait lui offrir un champ d'expression exceptionnel. Parti comme doublure de Richard Astre lors d'une tournée en Afrique du Sud en 1975, malgré son gabarit et ses genoux cagneux dans un monde d'esthète, il s'affirma comme un grand meneur d'hommes, notamment auprès des avants. Il fut surtout le capitaine du quinze de France vainqueur du Grand Chelem lors du tournoi des cinq nations en 1977 avec les mêmes 15 joueurs ayant disputés l'ensemble des quatre rencontres .

Entraîneur-Sélectionneur

Plus tard, cette qualité de meneur et sa faconde le conduisit naturellement à la tête de l'équipe de France en tant qu'entraîneur. Il fut nommé fin 1980 en remplacement d'Élie Pebeyre, alors que l'équipe de France traversait une très mauvaise passe (avant-dernière du Tournoi, écrasée en Afrique du Sud, battue par la Roumanie). Fouroux, qui bénéficiait alors du soutien absolu du président de la Fédération, Albert Ferrasse, obtint de devenir le premier véritable entraîneur-sélectionneur du XV de France, alors que jusque-là, le choix des joueurs était laissée à la seule appréciation d'un comité de sélection. Celui-ci perdurera encore quelques années, mais finira par disparaître. Surtout, Fouroux, qui marchait au coup de gueule et se nourrissait de la tension et du conflit, impose ses décisions et choisit ses hommes.

Les résultats seront à la hauteur de la révolution et de ses ambitions. Fouroux amène une continuité inédite dans la performance. Il ouvre sa carrière d'entraîneur par un Grand Chelem en 1981, sans jamais perdre plus d'une seule rencontre par Tournoi de 1983 à 1989 (avant cela l'équipe de France n'avait battu que l'Irlande à Paris dans le Tournoi 1982). Fouroux mène ses troupes à la victoire finale en 1983, 1986, 1988, 1989, glanant en chemin un deuxième Grand Chelem en 1987. En dix ans, la France ne terminera que deux fois au-delà de la deuxième place.

Le plus grand fait d'armes de Fouroux restera cependant la participation à la finale de la toute première Coupe du monde de rugby 1987 contre la Nouvelle-Zélande à Auckland. Malgré la défaite, il rentrera en héros, avec le souvenir d'avoir fait toucher les épaules des puissants Wallabies sur leur sol en demi-finale, de quoi faire taire ceux qui lui reprochaient de n'avoir jamais remporté une série de tests dans l'hémisphère Sud.

Spécialiste du jeu d'avants, Fouroux fait polémique en choisissant souvent des joueurs très physiques aux dépens des créateurs plus fins, auxquels le rugby français était habitué. Il tente même d'imposer la bajadita, une technique de poussée en mêlée utilisée en Argentine.

En août 1990, il démissionne après une défaite contre la RoumanieAuch, sa ville natale, humiliation suprême) et devient vice-président de la FFR. Devenu secrétaire général de la fédération en 1991, il démissionne des instances nationales en 1992 et revient au terrain comme entraîneur du FC Grenoble. À sa tête, il atteint la finale du championnat de France, grâce notamment à un pack surpuissant surnommé « les mammouths ». La défaite, sur un non-essai accordé à tort par l'arbitre monsieur Salles à Gary Whetton, lui laissera un goût amer au point qu'il criera à l'injustice, affirmant qu'un complot du pouvoir fédéral le visant avait tout fait pour favoriser la victoire du Castres olympique à ses dépens.

Il claque alors la porte du rugby à XV et se lance en 1994 dans la création d'une ligue professionnelle de Rugby à XIII, la France Rugby League. Fouroux, qui avait brièvement accepté la présidence du Paris SG Rugby League en juin 1996, démissionne de toutes ses fonctions le 1er septembre 1996, et la ligue disparaît.

Après un bref passage par le Racing club de France, il accepte de devenir le directeur sportif du FC Grenoble, pour la saison 2005-06, mais la rétrogradation du club en Fédérale 1 pour raisons financières tue ce projet dans l'œuf.

Il s'engage alors avec le club italien de L'Aquila Rugby avant d'en être licencié trois mois plus tard, le 4 novembre 2005, six semaines avant sa mort.

Il a écrit Rugby avec Henri Garcia éd. Robert Laffont en 1984, et préfacé l'album du photographe Daniel Maigné Carrés ovale : l'esprit du rugby éd. Subervie en 1998.

Il est aussi l'un des co-fondateurs des Barbarians français en 1977.

Dans l'enceinte du complexe omnisports du Moulias à Auch, il a donné son nom emblématique au stade municipal baptisé depuis son décès stade Jacques-Fouroux, là même ou ses cendres ont été dispersées

Carrière de joueur en club

Carrière d'entraîneur et de manager en club

  • Grenoble : 1992-1993
  • RC Orléans (manager général) : 2000-2001
  • Grenoble : juin 2005. (Le club étant relégué administrativement, Fouroux, qui avait signé en tant que manager, ne reste pas.)
  • L'Aquila Rugby (Italie) : septembre-novembre 2005

Carrière d'entraîneur en sélection nationale

  • Entraîneur de l'équipe de France entre 1981 et 1990

Palmarès

Équipe de France

  • Joueur
    • 28 sélections, dont 21 en tant que capitaine de 1972 à 1977
    • Grand Chelem en 1977 en tant que capitaine
  • Entraîneur
    • Vainqueur du Tournoi des Cinq nations : 1981, 1983, 1986, 1987, 1988, 1989
      • Grand Chelem : 1981, 1987
    • Finaliste de la Coupe du monde de rugby : 1987.

Championnat de France

  • Entraîneur
    • Finale du Championnat de France avec le FC Grenoble en 1993

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Fouroux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques Fouroux — (July 24 1947 ndash; December 17 2005) was a French rugby union player and coach. He captained France when they won the Grand Slam in 1977, and was the manager when the side repeated the feat in 1981 and 1987.PlayerFouroux, who played as a scrum… …   Wikipedia

  • Jacques Fouroux — (* 1947; † 2005) war Nationalspieler, Kapitän und Trainer der französischen Rugby Union Nationalmannschaft. Er selbst spielte auf der Position des Gedrängehalbs (Nr. 9) und trug den Spitznamen „der kleine Korporal“. Insgesamt kam er 27 Mal im… …   Deutsch Wikipedia

  • Stade Jacques Fouroux — Le stade du Moulias (situé dans l’enceinte sportive Patrice Brocas ), à Auch, est aujourd hui appelé stade Jacques Fouroux en l’honneur du « petit caporal ». Ce stade est le stade du Football club Auch Gers qui évolue actuellement en… …   Wikipédia en Français

  • Stade Jacques-Fouroux — Généralités Noms précédents stade du Moulias Surnom Le Moulias Adresse avenue des Pyrénées 32000 Auch Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Jacques Forroux — Jacques Fouroux Jacques Fouroux (né le 24 juillet 1947 à Auch dans le Gers et décédé le 17 décembre 2005 dans sa ville natale d une crise cardiaque), était un rugbyman français. Il jouait au poste de demi de mêlée. Sommaire 1 Jeune joueur 2… …   Wikipédia en Français

  • Jacques Fourroux — Jacques Fouroux Jacques Fouroux (né le 24 juillet 1947 à Auch dans le Gers et décédé le 17 décembre 2005 dans sa ville natale d une crise cardiaque), était un rugbyman français. Il jouait au poste de demi de mêlée. Sommaire 1 Jeune joueur 2… …   Wikipédia en Français

  • Fouroux — Jacques Fouroux (* 1947; † 2005) war Nationalspieler, Kapitän und Trainer der französischen Rugby Union Nationalmannschaft. Er selbst spielte auf der Position des Gedrängehalbs (Nr. 9) und trug den Spitznamen „der kleine Korporal“. Insgesamt kam… …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques — Jacques, die französische Form des männlichen Vornamens Jakob. Bekannte Namensträger sind: Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Gratton — Pour les articles homonymes, voir Gratton. Jacques Gratton est né le 29 novembre 1957 à Lectoure. C’est un ancien joueur de rugby à XV, qui a joué avec l équipe de France de 1984 à 1986, et avec le SU Agen, évoluant au poste de troisième ligne… …   Wikipédia en Français

  • Stade Jacques Fauroux — Stade Jacques Fouroux Le stade du Moulias (situé dans l’enceinte sportive Patrice Brocas ), à Auch, est aujourd hui appelé stade Jacques Fouroux en l’honneur du « petit caporal ». Ce stade est le stade du Football club Auch Gers qui… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.