Jacques De Chammard


Jacques De Chammard

Jacques de Chammard

Jacques de Chammard
Parlementaire français
Naissance 1er janvier 1888
Décès 25 décembre 1983
Mandat Député 1924-1936
Sénateur 1938-1940
Début du mandat
Fin du mandat {{{fin du mandat}}}
Circonscription Corrèze
Groupe parlementaire RRRS (1924-1936)
GD (1938-1940)
IIIe République

Jacques de Chammard (Jacques Paul de Chammard) est un homme politique français né le 1er janvier 1888[1] à Tulle (Corrèze) et décédé le 25 décembre 1983 dans sa ville natale.

Jacques de Chammard effectue des études de droit qualifiées de brillantes et intègre l'administration préfectorale en qualité de sous-préfet. Son comportement pendant la Première Guerre mondiale lui vaut d'être nommé chevalier et par la suite officier puis commandeur de la Légion d'honneur.

Membre du Parti républicain, radical et radical-socialiste, il est élu député de la Corrèze en 1924 puis réélu sans interruption jusqu'en 1936. En 1925, il devient également maire de sa ville natale. Il est Vice-président de la Chambre des députés de 1934 à 1936, et conseiller général du département à partir de 1935. Battu lors du scrutin de 1936 qui voit la victoire du Front populaire, il se fait élire au Sénat en 1938 ; le 10 juillet 1940, il approuve la remise des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain.

Ce dernier vote, ainsi que le maintien de Jacques de Chammard à la mairie de Tulle jusqu'en 1942 occasionnent quelques difficultés pour l'élu à la Libération. Brouillé avec Henri Queuille dont il était proche avant le conflit, en délicatesse avec le Parti radical, Jacques de Chammard décide de quitter le parti et tente de reconstruire le Parti républicain-socialiste, réduit à l'état de coquille vide depuis la déclaration de guerre. Ceci lui permet de retrouver une petite tribune nationale d'expression et d'intégrer les organes de direction du Rassemblement des gauches républicaines, auquel le PRS est apparenté depuis 1946.

Cette stratégie ne lui permet pas de retrouver le chemin du Parlement mais en revanche Jacques de Chammard parvient à se faire élire conseiller général de Tulle-Sud en 1951 et conseiller municipal de Tulle de 1953 à 1957.

Notes et références

  1. H. de Chammard

Voir aussi

Précédé par Jacques de Chammard Suivi par
François Malimont
Blason tulle.svg
Maire de Tulle
1925 - 1942
Jules Lafue
  • Portail de la Corrèze Portail de la Corrèze
Ce document provient de « Jacques de Chammard ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques De Chammard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques de chammard — Parlementaire français Naissance 1er janvier 1888 Décès …   Wikipédia en Français

  • Jacques de Chammard — Parlementaire français Date de naissance 1er janvier 1888 Date de décès 25 décembre 1983 Mandat Député 1924 1936 Sénateur 1938 1940 Circon …   Wikipédia en Français

  • Liste des maires de Tulle — Liste des maires successifs de Tulle, préfecture de la Corrèze. Sommaire 1 Liste des maires 2 Compléments 2.1 Liens internes 2.2 Liens externes …   Wikipédia en Français

  • 10 juillet 1940 — Vote des pleins pouvoirs à Philippe Pétain le 10 juillet 1940 Pour les articles homonymes, voir Pétain (homonymie). Le mercredi 10 juillet 1940 est soumise à l Assemblée nationale, c est à dire la réunion de la Chambre des députés et du …   Wikipédia en Français

  • 80 parlementaires ayant voté contre les pleins pouvoirs à Philippe Pétain le 10 juillet 1940 — Vote des pleins pouvoirs à Philippe Pétain le 10 juillet 1940 Pour les articles homonymes, voir Pétain (homonymie). Le mercredi 10 juillet 1940 est soumise à l Assemblée nationale, c est à dire la réunion de la Chambre des députés et du …   Wikipédia en Français

  • Les Quatre-Vingts — Vote des pleins pouvoirs à Philippe Pétain le 10 juillet 1940 Pour les articles homonymes, voir Pétain (homonymie). Le mercredi 10 juillet 1940 est soumise à l Assemblée nationale, c est à dire la réunion de la Chambre des députés et du …   Wikipédia en Français

  • Liste des 80 parlementaires ayant voté contre les pleins pouvoirs à Philippe Pétain le 10 juillet 1940 — Vote des pleins pouvoirs à Philippe Pétain le 10 juillet 1940 Pour les articles homonymes, voir Pétain (homonymie). Le mercredi 10 juillet 1940 est soumise à l Assemblée nationale, c est à dire la réunion de la Chambre des députés et du …   Wikipédia en Français

  • Vote des pleins pouvoirs a Philippe Petain le 10 juillet 1940 — Vote des pleins pouvoirs à Philippe Pétain le 10 juillet 1940 Pour les articles homonymes, voir Pétain (homonymie). Le mercredi 10 juillet 1940 est soumise à l Assemblée nationale, c est à dire la réunion de la Chambre des députés et du …   Wikipédia en Français

  • Vote des pleins pouvoirs à Philippe Pétain le 10 juillet 1940 — Pour les articles homonymes, voir Pleins pouvoirs. Le mercredi 10 juillet 1940 est soumise à l Assemblée nationale, c est à dire la réunion de la Chambre des députés et du Sénat, une proposition de révision de la Constitution permettant …   Wikipédia en Français

  • Vote des pleins pouvoirs à philippe pétain le 10 juillet 1940 — Pour les articles homonymes, voir Pétain (homonymie). Le mercredi 10 juillet 1940 est soumise à l Assemblée nationale, c est à dire la réunion de la Chambre des députés et du Sénat, une proposition de révision de la Constitution… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.