Jacques D'Albon De Saint-André


Jacques D'Albon De Saint-André

Jacques d'Albon de Saint-André

Portrait de Jacques d'Albon vers 1562 (musée national du château et des Trianons, Versailles)

Jacques d'Albon de Saint-André, né vers 1505 au château de Saint-André en Roannais et mort le 19 décembre 1562 à la bataille de Dreux, est un maréchal de France, qui se distingue dans les guerres contre les Espagnols et les guerres de religion.

Sommaire

Présentation

Jacques d'Albon, seigneur de Saint-André par Jean-François-Théodore Gechter, Galerie des batailles du château de Versailles

Jacques d'Albon de Saint-André est le fils de Jean d'Albon, sgr de Saint-André. Frère de Marguerite d'Albon de Saint-André, il devient, en 1523, le beau-frère du neuvième Artaud de Saint-Germain.

Il est marquis de Fronsac, seigneur de Montrond et de Saint-André d'Apchon, d'où son nom.

Compagnon d'enfance d'Henri II, le 3 avril 1547, trois jours après la mort de François Ier, il est appelé au Conseil, et nommé premier gentilhomme de la Chambre.

Le 29 mai 1547, il est fait chevalier de Saint-Michel et maréchal de France.

Le 25 juillet 1547, au sacre d'Henri II, il remplace comme grand maître Montmorency absent. De 1552 à 1555, il guerroie contre Charles Quint, à propos des Trois-Évêchés.

En 1557, il est fait prisonnier des Espagnols à la bataille de Saint-Quentin. Pour se libérer, il précipite la conclusion du traité du Cateau-Cambrésis, entre Henri II de France et Philippe II d'Espagne.

Le 18 septembre 1559, le jour du sacre de François II, il reçoit l'épée de connétable à la place de Montmorency disgracié.

En mars 1560, il participe, contre les protestants, à la répression de la conjuration d'Amboise.

Le 5 décembre 1560, à la mort de François II, il parvient à rester en place. Le 6 avril 1561, avec Montmorency et le duc de Guise, il crée le triumvirat catholique. Le 4 juillet 1562, il prend Blois aux protestants. Le 29 juillet, il prend Poitiers, le 31 août, Bourges, réprimant toute résistance avec une extrême brutalité. Il fait pendre par exemple le maire calviniste de Poitiers, Jacques Herbert, sieur de l'Isle, et quelques autres protestants, le 7 août 1562[1].

Cette position centrale empêche les protestants du sud de la France de joindre ceux du Nord.

Le 19 décembre 1562, il bat les protestants à la bataille de Dreux, mais est tué lors de la bataille.

Blason

Blason fr Famille d Albon.svg

Blasonnement de la famille d'Albon de Saint-André : De sable à la croix d'or, au lambel de trois pendants de gueules brochant sur le tout

Annexes

Sources

  • "Dictionnaire de biographie française"

Bibliographie

  • Lucien Romier, La Carrière d'un favori. Jacques d'Albon de Saint-André, Maréchal de France (1512-1562), Paris, Perrin, 1909.
  • Nicolas Le Roux, La Faveur du roi. Mignons et courtisans au temps des derniers Valois (vers 1547 - vers 1589), Seyssel, Champ Vallon, 2000, chapitres 1 et 2.

Articles connexes

Notes et références

  1. Bulletin de la Société des antiquaires de l'Ouest et des musées de Poitiers, Volume 16, 1850.
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Jacques d%27Albon de Saint-Andr%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques D'Albon De Saint-André de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques d'Albon de Saint-Andre — Jacques d Albon de Saint André Portrait de Jacques d Albon vers 1562 (musée national du château et des Trianons, Versailles) Jacques d Albon de Saint André, né vers 1505 au château de Saint André en Roannais et mort le 19 décembre 1562 à la… …   Wikipédia en Français

  • Jacques d'albon de saint-andré — Portrait de Jacques d Albon vers 1562 (musée national du château et des Trianons, Versailles) Jacques d Albon de Saint André, né vers 1505 au château de Saint André en Roannais et mort le 19 décembre 1562 à la bataille de Dreux, est un …   Wikipédia en Français

  • Jacques d'Albon de Saint-André — Jacques d Albon. Jacques d Albon de Saint André, nacido hacía 1505 en el castillo de Albon (Dauphiné) y muerto el 19 de diciembre de 1562 en la batalla de Dreux, es un mariscal de Francia que se distinguió en las guerras contra España y en las… …   Wikipedia Español

  • Jacques d'Albon de Saint-André — Pour les articles homonymes, voir Saint André. Portrait de Jacques d Albon vers 1562 (musée national du château et des Trianons, Versailles) Jacques d A …   Wikipédia en Français

  • Jacques d'Albon, seigneur de Saint-André — Jacques d Albon Jacques d Albon, seigneur de Saint André, Marquis de Fronsac (* um 1505; † 19. Dezember 1562 in der Schlacht bei Dreux) war Marschall von Frankreich, der sich in den Kriegen gegen die Spanier und die Religionskriege auszeichnete.… …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques d’Albon, seigneur de Saint-André — Jacques d Albon Jacques d Albon, seigneur de Saint André, Marquis de Fronsac (* um 1505; † 19. Dezember 1562 in der Schlacht bei Dreux) war Marschall von Frankreich, der sich in den Kriegen gegen die Spanier und die Religionskriege auszeichnete.… …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-André — Pour les articles homonymes, voir Saint Andrews (homonymie). Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Saint André, nom de nombreux saints catholiques et/ou orthodoxes, le plus célèbre étant saint …   Wikipédia en Français

  • Saint-André, Jacques d'Albon, seigneur de — (ca. 1505 1562)    marshal of France    Born in Albon, Dauphiné, Jacques d Albon, seigneur de Saint André, was one of the principal Catholic military leaders in the French wars of religion. Made a marshal of France, he joined with the constable… …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Saint-André-d'Apchon — Pour les articles homonymes, voir Saint André. 46° 01′ 59″ N 3° 55′ 52″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-André, Jacques d'Albon, seigneur de — ▪ French official (lord of) born c. 1505 died Dec. 19, 1562, Dreux, Fr.       favourite of King Henry II of France, who made him successively member of the royal council, marshal of France, premier gentleman of the chamber, governor of Lyonnais,… …   Universalium