Jacques Chevallier


Jacques Chevallier
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chevallier.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Jacques Chevalier.
Jacques Chevallier

Parlementaire français
Date de naissance 15 décembre 1911
Date de décès 15 avril 1971
Mandat Député 1946-1951
puis 1952-1955
Circonscription Algérie
Groupe parlementaire RI
IVe République

Jacques Chevallier est un homme politique franco - algérien, né le 15 novembre 1911 à Bordeaux, il est décédé le 13 avril 1971 à El-Biar (Algérie).

Biographie

Jacques Chevallier est le fils d'Etienne Chevallier (1879-1957), et de Corinne de la Bédoyère Huchet de Kernion (1877-1934). Il est issu d'une famille d'ancienne noblesse, les Chevallier, anciennement "Chevallier de Saint-Jacques". La particule fut abandonnée lors de la Révolution française. Son grand-père fait fortune à Alger dans le bois, les futailles et le vin. Il passe sa jeunesse à Bordeaux, en Louisiane puis à Alger.

Catholique, il adhère après sa licence en Droit au Parti Social français du colonel de la Rocque dont il préside la fédération d'Alger en 1939. Le gouvernement de Vichy le nomme maire d'El Biar et membre de la Commission financière de l'Algérie. En 1944, le gaulliste Jacques Soustelle l'envoie en Amérique du Nord réorganiser le contre-espionnage de la France libre pour le compte du BCRA (Bureau central de renseignement). Il se lie avec l'intellectuel anti-communiste Boris Souvarine et devient l'un des fondateurs du mouvement Paix et Liberté. Anticommuniste mais ni compromis avec le régime de Vichy, ni gaulliste, il restera un homme de rassemblement soucieux des questions sociales.

Député républicain-indépendant (CNI) de 1946 à 1951 et de 1952 à 1955, il s'occupe en particulier à l'Assemblée nationale des questions nord-africaines et préconise une politique évolutive pour l'Algérie. Il est secrétaire d'État à la Guerre du 19 juin 1954 au 20 janvier 1955 puis ministre de la Défense nationale du 20 janvier au 23 février 1955 dans le gouvernement Pierre Mendès France. Il prend les premières mesures militaires après le début de la guerre d'indépendance en novembre 1954.

Il fut membre de l'Assemblée algérienne en 1951-1952 comme RPF, conseiller général et maire d'Alger de 1953 à 1958. Il confie à l'architecte Fernand Pouillon le soin de la construction de HLM.

Pendant la guerre d'Algérie,entre 1954 et 1958, il est considéré comme un libéral, dialoguant avec certains élus nationalistes du PPA-MTLD (mouvement de Messali Hadj) partisans d'un compromis et appelés "centralistes" . Lors de la crise du 13 mai 1958, son nom est conspué par la foule et il est évincé de la mairie et de la vie politique par l'armée. Il publie l'ouvrage Nous, Algériens dans lequel il expose des propositions fédéralistes.

En 1962, tandis que le terrorisme de l'OAS et du FLN frappe aveuglément et que commence l'exode des pieds-noirs, il sert d'intermédiaire à la tentative de compromis entre l'OAS Jean-Jacques Susini et le FLN Abderrahmane Farès pour mettre fin à la violence. La négociation tourne court.

Nommé directeur du port autonome d'Alger par la nouvelle République algérienne, il fut en 1964 l' un des premiers français à acquérir la nationalité algérienne après l indépendance du pays.

Il décède le 13 avril 1971 à "El Biar", que son arrière-grand-père Louis acheta en 1842 à la famille de Hussein Dey.

Il est le père de l historienne et romancière franco - algérienne Corinne Chevallier, qui vit toujours à Alger .


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Chevallier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques Chevallier — (1911 1971) was a liberal pied noir mayor of Algiers [cite book |url=http://books.google.com/books?id=dHIRILXygaoC|title=Emergencies and Disorder in the European Empires After 1945|date=1994|isbn=0714645168|author=Robert F. Holland] [cite book… …   Wikipedia

  • Jean-jacques chevallier — Jean Jacques Chevallier, né le 15 février 1900 à Paris où il est mort le 24 mai 1983, est un historien et juriste français. Professeur à la Faculté de droit et des sciences économiques de Paris, membre de l Académie des… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Jacques Chevallier — Jean Jacques Chevallier, né le 15 février 1900 à Paris où il est mort le 24 mai 1983, est un historien et juriste français. Professeur à la Faculté de droit et des sciences économiques de Paris, membre de l Académie des… …   Wikipédia en Français

  • Chevallier — is a surname of French origin. The word originated during the Middle Ages when it denoted a knight. There are multiple variations of this name, including Chevalier. Chevallier may refer to: People Gabriel Chevallier, French novelist Jean… …   Wikipedia

  • Chevallier —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme.  Pour l’article homophone, voir Chevalier. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Jacques Chevalier —  Cette page d’homonymie répertorie différentes personnes partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Chevalier.  Ne doit pas ê …   Wikipédia en Français

  • Jacques le Chevallier — est un verrier, décorateur, illustrateur et graveur français né à Paris le 26 juillet 1896 et mort en 1987. Sommaire 1 Biographie 2 Son œuvre 3 Expositions …   Wikipédia en Français

  • Chevallier (Automobilhersteller) — Chevallier von 1934 Chevallier war ein französischer Automobilhersteller. Inhaltsverzeichnis 1 Unternehmensgeschichte …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Seligmann — Jacques Seligmann, retratado en 1911 por Joaquín Sorolla …   Wikipedia Español

  • Jacques Jourquin — Autres noms Louvière Activités Editeur, historien, écrivain Naissance 28 octobre 1935 La Madeleine (Nord) Langue d écriture …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.