Jacques Becker


Jacques Becker
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Becker.

Jacques Becker

Naissance 15 septembre 1906
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès 21 février 1960 (à 53 ans)
Paris, France
Profession réalisateur
Films notables Goupi Mains Rouges,
Édouard et Caroline,
Casque d'or,
Touchez pas au grisbi,
Le Trou

Jacques Becker est un réalisateur français, né le 15 septembre 1906 à Paris, où il est mort le 21 février 1960. Il est le père du réalisateur Jean Becker.

Sommaire

Biographie

Le père de Jacques Becker est administrateur de la société Fulmen et sa mère d'origine anglaise tient une maison de couture à Paris, rue Cambon, près de la maison Chanel. La famille se rend régulièrement en vacances à Marlotte-sur-Loing, et fréquente Paul Cézanne, le fils du peintre. Au cours d'un de ces séjours, Jacques Becker se lie d'amitié avec Jean Renoir venu visiter les Cézanne. Le jeune homme, de neuf ans son cadet, est alors autant passionné de jazz que de cinéma et fréquente assidument le Bœuf sur le toit où officie Jean Wiener. Il s'est d'ailleurs fait engager comme stewart sur les paquebots qui font la traversée le Havre - New York, pour rencontrer les jazzmen américains. Au cours d'un de ces voyages, en 1928, il rencontre King Vidor qui souhaite l'engager comme acteur, mais le jeune homme s'intéresse plus précisément à la mise en scène. Jacques Becker s'est marié et son père l'a fortement incité à rejoindre la compagnie où il travaille, mais Becker s'y morfond. Il profite d'une de ses absences pour donner sa démission et le hasard fait que le jour même, il retrouve Jean Renoir en tournage en extérieurs pour La Chienne. Il lui demande alors de l'engager et devient, en 1931, son assistant. Jacques Becker souhaite ardemment réaliser et tourne avec Pierre Prévert un court métrage intitulé Le commissaire est bon enfant. Il espère passer au long métrage co-écrit avec Jean Castanier, un scénario intitulé Sur la Cour, mais le producteur pressenti, un ami d'enfance, du nom de André Halley Desfontaines, inquiet, confie la réalisation du sujet à Jean Renoir. Ce dernier associe alors [[Jacques Prévert] au projet]], de ce qui deviendra Le Crime de Monsieur Lange. Les deux hommes se brouillent mais se réconcilient pour le tournage de La Vie est à nous, Jacques Becker retrouvant sa place de premier assistant auprès de Renoir jusqu'en 1938, date où il parvient enfin à mettre en scène son premier long métrage, L'Or du Cristobal 1939. Le tournage est interrompu, faute d'argent, Jacques Becker se refusant à bâcler son premier film. Alors qu'il est mobilisé, les producteurs profitent de son absence et confient à Jean Stelli le soin de le terminer. Fait prisonnier de guerre, Jacques Becker est rapatrié à la suite d'une visite de la Croix-rouge. Il revient à Paris et parvient enfin à tourner son premier film, Dernier Atout 1942.

Sous l'Occupation, Jacques Becker réalise trois films de facture très diverse mais qui imposent un style très découpé et fondé sur une caméra extrêmement mobile : Dernier Atout 1942, Goupi-Mains rouges 1943 et Falbalas 1945. C'est sur le plateau de Falbalas qu'est par ailleurs entreposé le matériel détourné (caméra et pellicules) qui servira au tournage du film de La Libération de Paris. Reconnu pour ses qualités morales, le cinéaste interviendra pour défendre Henri-Georges Clouzot devant la commission d'épuration.

Après la Seconde Guerre mondiale, il tourne plusieurs comédies — Antoine et Antoinette (1947), palme d'or au festival de Cannes, Rendez-vous de juillet (1949), prix Louis Delluc, Edouard et Caroline (1951) et Rue de l'Estrapade (1953) — qui le distinguent comme le cinéaste français par excellence. Son goût pour l'observation de la société d'après la Libération, son regard sur ses personnages, son talent dans la direction d'acteurs et l'équilibre parfait entre la justesse psychologique des dialogues et la minutie de sa mise en scène caractérisent cette série qui met en scène diverses classes sociales. Comédies de couples qui inspireront la série des Doinel réalisée ultérieurement par François Truffaut.

Avec Casque d'or (1952), où Simone Signoret incarne avec génie une célèbre prostituée, il réalise une chronique rigoureuse et poétique des bas-fonds parisiens en 1900. Il signe ensuite le prototype du film noir français, Touchez pas au grisbi (1954), d'après le roman d'Albert Simonin, film qui relance la carrière de Jean Gabin. Après Ali Baba et les quarante voleurs (1954), une farce tournée pour Fernandel, et une adaptation de Maurice Leblanc, Les Aventures d'Arsène Lupin (1957), avec Robert Lamoureux dans le rôle du gentleman cambrioleur, il réalise avec Montparnasse 19 (1958), un mélodrame où Gérard Philipe incarne de façon pathétique le peintre Modigliani ; il meurt juste après avoir achevé Le Trou (1960), dont la rigueur et la sobriété se rapprochent du style épuré de Robert Bresson. Il est inhumé au cimetière Montparnasse de Paris

Filmographie

Réalisateur

Assistant réalisateur

Bibliographie

  • Jean Queval, Jacques Becker, Paris, Seghers, 1962
  • Claude Beylie et Freddy Buache (dir.), Jacques Becker, Locarno, Éditions du Festival international du film, 1991
  • Jean-Louis Vey, Jacques Becker ou la Fausse évidence, Lyon, Aléas, 1995
  • Valérie Vignaux, Jacques Becker ou l'Exercice de la liberté, Liège, Céfal, 2000

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacques Becker de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacques Becker — (París, 15 de septiembre de 1906 París, 21 de febrero de 1960) fue un director de cine francés, autor de importantes clásicos como La evasión (Le Trou, 1960) o París, bajos fondos (Casque d or, 1952). Se casó con la actriz Françoise Fabian y fue… …   Wikipedia Español

  • Jacques Becker — (* 15. September 1906 in Paris; † 21. Februar 1960 ebenda) war ein französischer Filmregisseur. Grab von Jacques Becker auf dem Friedhof Montparnasse in Paris 1928 traf Becker in den USA auf King Vidor …   Deutsch Wikipedia

  • Jacques Becker — Infobox actor name = Jacques Becker birthdate = September 15, 1906 birthplace = Paris, France deathdate = February 21, 1960 deathplace = Paris, France othername = occupation = Screenwriter Film director yearsactive = 1935 1960 imdb id =… …   Wikipedia

  • Jean-jacques becker — Pour les articles homonymes, voir Becker. Jean Jacques Becker est un historien français, né le 14 mai 1928 à Paris. Il est spécialiste d histoire contemporaine. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Jean-Jacques Becker — (* 14. Mai 1928 in Paris) ist ein französischer Historiker. Inhaltsverzeichnis 1 Biographie 2 Veröffentlichungen (Auszug) 2.1 Erster Weltkrieg …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Jacques Becker — Pour les articles homonymes, voir Becker. Jean Jacques Becker est un historien français, né le 14 mai 1928 à Paris. Il est spécialiste d histoire contemporaine. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Becker — Saltar a navegación, búsqueda Becker es un apellido de origen alemán teniendo entre sus variantes Bäcker , Baecker y en España, Hispanoamérica y Francia Bécquer, este apellido deriva de la raíz /bɑːk/ /bɛk/ que alude a la repostería, de modo que… …   Wikipedia Español

  • Becker — ist ein deutscher Familienname. Herkunft Der Name kann von der Berufsbezeichnung Bäcker abstammen, aber auch von jemandem, der an einem Bach (beck) wohnte. Eine Abstammung von einem Stonebaecker (Steinbäcker) ist ebenfalls möglich, desgleichen… …   Deutsch Wikipedia

  • BECKER (J.) — BECKER JACQUES (1906 1960) Cinéaste français, auteur de films «à la française», alors que nombre de ses compatriotes se bornent à copier les modèles américains ou italiens. Becker était «français» dans le choix de ses sujets, de ses personnages,… …   Encyclopédie Universelle

  • Becker — is one of the German language surnames, along with Bäcker and Baecker, that derive from the /bɑːk/ /bɛk/ root, which refers to baking. The surname began as a name for a baker (and thus his family).Becker may refer to any of the… …   Wikipedia