Jacob Golius


Jacob Golius
Jacob van Gool, érudit du siècle d'or néerlandais.

Jacob Golius (de son vrai nom Jacob van Gool, en allemand « Jacob Gohl » et en italien « Iacobo Golio »), né en 1596 à La Haye, mort le 28 septembre 1667 à Leyde, est un orientaliste et mathématicien néerlandais.

Sommaire

Biographie

Golius vint à l’université de Leyde en 1612 pour y étudier les mathématiques. En correspondance avec Albert Girard, il invita son ami Samielois à le rejoindre. En 1618 il s'inscrivit dans la même université pour y étudier l’arabe et d'autres langues orientales, devenant l'étudiant favori d’Erpenius et l'ami de Willebrord Snell. En 1622 il accompagna la délégation des Provinces-Unies au Maroc, et à son retour fut élu comme successeur à la chaire d’Erpenius (12 mai 1625). L'année suivante, il entreprit un voyage en Syrie et au Proche-Orient, dont il ne revint qu'en 1629. À la mort de Snell, il lui succéda dans sa chaire et passa le reste de sa vie à Leyde où il occupa conjointement les chaires de mathématiques et d'arabe. Golius était un ami personnel de Constantin Huygens, à qui il fit découvrir les manuscrits perdus de Snell, et les connaissances que celui-ci avait de la loi de la réfraction. Il fréquenta également René Descartes et quelques auteurs pensent qu'il lui a fourni des traductions d'auteurs arabes, particulièrement sur la catoptrique et les sections coniques.

Œuvres

Son œuvre la plus importante est un dictionnaire bilingue d'arabe, le Lexicon Arabico-Latinum (Leyde, 1653) : cet ouvrage, empruntant pour la matière à la Sihah du grammairien arabe Al-Jauhari, ne devait être supplanté que par le dictionnaire de Freytag en 1837. Auparavant, Golius avait traduit plusieurs autres livres de l'arabe (Proverbia quaedam Alis, imperatoris Muslemici, et Carmen Tograi poetæ doctissimi, necnon dissertatio quaedam Aben Synae, 1629 ; et Ahmedis Arabsiadae vitae et rerum gestarum Timuri, gui vulgo Tamerlanes dicitur, historia, 1636). En 1656 il publia une édition considérablement augmentée de la Grammatica Arabica d’Erpenius. À sa mort, on retrouva dans ses papiers un Dictionarium Persico-Latinum qui fut publié avec des commentaires dans le Lexicon heptaglotton d’Edmund Castell (1669). Golius édita, traduisit et commenta le traité astronomique d’Alfraganus (Muhammedis, filii Ketiri Ferganensis, qui vulgo Alfraganus dicitur, elementa astronomica Arabice et Latine, 1669).

Sources

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacob Golius de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacob Abendana — (1630 September 12, 1695), was hakham of London from 1680 until his death. Jacob was eldest the son of Joseph Abendana and brother to Isaac Abendana. Though his family originally lived in Hamburg, Germany, Jacob and his brother were both born in… …   Wikipedia

  • Golius — ist der Name folgender Personen: Jacobus Golius (auch: Jacob van Gool, Jacob Gohl und Iacobo Golio; 1596–1667), niederländischer Orientalist und Mathematiker Petrus Golius (1597–1672) , Orientalist und Theologe Theophilus Golius (1528–1600),… …   Deutsch Wikipedia

  • Jacobus Golius — Jacob Golius (born Jacob van Gool, a.k.a. Jacob Gohl (German) and Iacobo Golio (Italian)), (1596, The Hague Sep 28 1667, Leiden), was a Dutch Orientalist and mathematician.Golius came to the University of Leiden in 1612 to study mathematics. In… …   Wikipedia

  • Jacobus Golius — (auch: Jacob van Gool, Jacob Gohl und Iacobo Golio; * 1596 in Den Haag; † 28. September 1667 in Leiden) war ein niederländischer Orientalist und Mathematiker. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Albert Girard — Pour les articles homonymes, voir Albert Girard (homme politique) et Girard. Page de couverture de Invention nouvelle en l Algèbre d Albert Girard, publié à Amsterdam en 1629 par Blauew …   Wikipédia en Français

  • Erpenius — Thomas van Erpe Thomas Erpenius Thomas van Erpe, aussi appelé Erpenius, était un orientaliste néerlandais, né à Gorcum, aux Pays Bas, le 7 septembre 1584. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Thomas van Erpe — Thomas Erpenius Thomas van Erpe, aussi appelé Erpenius, est un orientaliste néerlandais, né à Gorcum, aux Pays Bas, le 7 septembre 1584 et mort le 13 novembre 1624. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Thomas van erpe — Thomas Erpenius Thomas van Erpe, aussi appelé Erpenius, était un orientaliste néerlandais, né à Gorcum, aux Pays Bas, le 7 septembre 1584. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Ahmad ibn Muhammad ibn Kathīr al-Farghānī — transl|ar|ALA|Abū al ʿAbbās Aḥmad ibn Muḥammad ibn Kathīr al Farghānī|أبو العبّاس أحمد بن محمد بن كثير الفرغاني also known as Alfraganus in the West was a Persian [Sir Patrick Moore, The Data Book of Astronomy ,CRC Press,2000,pg 48] [ Henry… …   Wikipedia

  • François Viète — d après Daniel ou Jean Rabel Naissance 1540 Fontenay le Comte (France) Décès 23 février 1603 Paris …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.