Jacob-Nicolas Moreau


Jacob-Nicolas Moreau
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moreau.

Jacob-Nicolas Moreau (20 décembre 1717 à Saint-Florentin (Yonne) - 29 juin 1803 à Chambourcy) est un historien français, historiographe de France et grand défenseur de l'Ancien Régime.

Sa vie et son œuvre

Né d'un père avocat, il est précepteur dans une famille de la petite noblesse, puis avocat à Aix-en-Provence et conseiller à la Cour des Aides de Provence en 1741. En 1765, il occupe à Paris un poste de jurisconsulte et rédacteur politique ("publiciste") au Ministère des affaires étrangères. Trois ans plus tard, il devient précepteur du futur Louis XVI et il est nommé historiographe de France en 1774. Il est ensuite le bibliothécaire et le confident de Marie-Antoinette. Ardent défenseur de la cause royale avant la Révolution française, il est démis de toutes ses fonctions en 1790.

Fortement engagé dans la lutte contre les philosophes des Lumières, il prend part à l'« affaire des cacouacs » et publie un pamphlet contre les Encyclopédistes en 1757. En tant qu'historien, il rédige un grand nombre de mémoires et d'essais dont certains paraissent sous le nom de « l'Observateur hollandais » et crée un « dépôt des chartes » destiné à recueillir les textes officiels de l'histoire nationale . Dans son Exposé historique des administrations populaires, il dresse un tableau, à la veille de la tenue des États généraux, du rôle et des pouvoirs des assemblées locales sous l'Ancien Régime.

Principaux ouvrages

  • Variétés morales et philosophiques (1735)
  • Mémoire contenant le précis des faits, avec leurs pieces justificatives, pour servir de réponse aux Observations envoyées par les ministres d'Angleterre, dans les cours de l'Europe (1756)
  • L'Europe ridicule ou Reflexions politiques sur la guerre presente (1757)
  • Avis utile, ou Premier Mémoire sur les Cacouacs. In : Mercure de France, octobre 1757.
  • Nouveau mémoire pour servir a l'histoire des Cacouacs, 1757, in-8°, VI-108 p.
  • Mémoires pour servir à l'histoire de notre tems, par rapport à la guerre anglo-gallicane (1757-58)
  • Mémoires pour servir à l'histoire de notre tems, contenant des réflections politiques sur la guerre présente (1758-59)
  • Examen des effets que doivent produire dans le commerce de France l'usage et la fabrication des toiles peintes, ou Réponse à l'ouvrage intitulé : « Réflexions sur les avantages de la libre fabrication et de l'usage des toiles peintes » (1759)
  • Mémoires pour servir à l'histoire de notre tems par rapport aux dissentions présentes entre la Grande-Bretagne et la République des Provinces-Unies au sujet des déprédations angloises sur mer (1759-60)
  • Lettres historiques sur la réunion de la ville d'Avignon & du Comté Venaissin au domaine de la couronne [Texte imprimé]& comté de Provence en 1663, 1688 & 1768 (1768-69)
  • Leçons de morale, de politique et de droit public, puisées dans l'histoire de notre monarchie. ou Nouveau plan d'étude de l'histoire de France. Rédigé par les ordres & d'après les vues de feu Monseigneur le Dauphin, pour l'instruction des Princes ses enfans (1773)
  • Mémoire sur la constitution politique de la ville et cité de Périgueux (1775)
  • Les Devoirs du prince réduits à un seul principe, ou Discours sur la justice (1775)
  • Principes de morale, de politique et de droit public puisés dans l'histoire de notre monarchie, ou Discours sur l'histoire de France (1777-89) (21 volumes)
  • Le Pot-pourri de Ville-d'Avray (1781)
  • Essai sur les bornes des connoissances humaines (1784)
  • Exposé historique des administrations populaires, aux plus anciennes époques de notre monarchie ; dans lequel on fait connoître leurs rapports et avec la puissance royale et avec la liberté de la nation (1789)
  • Maximes fondamentales du gouvernement françois, ou Profession de foi nationale, renfermant tous les dogmes essentiels de notre symbole politique (1789)
  • Exposition et défense de notre Constitution monarchique françoise, précédé de l'historique de toutes nos assemblées nationales, dans deux mémoires (1789)
  • Mes souvenirs, par Jacob-Nicolas Moreau, né en 1717, mort en 1803, collationnés, annotés et publiés par Camille Hermelin (1898-1801)

Bibliographie

  • Dieter Gembicki, Histoire et politique à la fin de l'Ancien Régime. Jacob-Nicolas Moreau (1717-1803), Nizet, Paris, 1979.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacob-Nicolas Moreau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacob-nicolas moreau — Pour les articles homonymes, voir Moreau. Jacob Nicolas Moreau (20 décembre 1717 à Saint Florentin (Yonne) 29 juin 1803 à Chambourcy) est un historien français, historiographe de France et grand défenseur de l Ancien Régime. Sa vie et son œuvre… …   Wikipédia en Français

  • Moreau — ist der Familienname folgender Personen: Alphonse de Moreau (1840–1911), belgischer Politiker Auguste Moreau (1834–1917), französischer Bildhauer Basile Moreau (1799–1873), französischer Ordensgründer Charles de Moreau (1758 1840), französischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Moreau — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Moreau peut désigner : Sommaire 1 Patronyme et origine(s) 1.1 Armée …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Jacques Pelletier — († 25. April 1792) war ein französischer Straßenräuber, bei dessen Hinrichtung erstmals eine Guillotine zur Anwendung kam. Pelletier, ein justizbekannter Krimineller, war angeklagt, in der Nacht des 14. Oktober 1791 mit einem unbekannten… …   Deutsch Wikipedia

  • Nicolas Jacques Pelletier — A replica model (scale 1:6) of a 1792 French guillotine. Nicolas Jacques Pelletier (d. April 25, 1792) was a French highwayman who was the first person to be executed by means of the guillotine.[1][2] …   Wikipedia

  • Nicolas Jacques Pelletier — Pour les articles homonymes, voir Pelletier. Nicolas Jacques Pelletier entra dans l histoire comme étant le premier condamné à mort français à être guillotiné. Son exécution eut lieu sur la place du Carrousel à Paris, le 25 avril 1792[1] …   Wikipédia en Français

  • Jacob Guerne — Pour les articles homonymes, voir Guerne. Palais Galitzine d Arkhangelskoïe. Façade sur le parc …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Jean-de-Dieu Soult — Jean de Dieu Soult Le maréchal Soult Mandats 12e, 19e et 21e président du Conseil des ministres français …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Lenoir — Pour les articles homonymes, voir Lenoir. Samson Nicolas Lenoir « le Romain » Portrait par Henri Pierre Danloux. V …   Wikipédia en Français

  • Pierre-Louis Moreau-Desproux — Pour les articles homonymes, voir Moreau. Pierre Louis Moreau Desproux Présentation Naissance 1727 Paris Décès 9 juillet  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.