Jacob-Bellecombette


Jacob-Bellecombette

45° 33′ 30″ N 5° 54′ 36″ E / 45.558222, 05.91

Jacob-Bellecombette
Vue de l'église de Jacob-Bellecombette
Vue de l'église de Jacob-Bellecombette
Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Savoie
Arrondissement Chambéry
Canton Cognin
Code commune 73137
Code postal 73000
Maire
Mandat en cours
Brigitte Bochaton
2008-2014
Intercommunalité Chambéry métropole
Site web Jacob-bellecombette.fr
Démographie
Population 4 244 hab. (2008)
Densité 1 718 hab./km²
Aire urbaine 125 974 hab. ()
Gentilé Jacobins / Jacobines
Géographie
Coordonnées 45° 33′ 30″ Nord
       5° 54′ 36″ Est
/ 45.558222, 05.91
Altitudes mini. 290 m — maxi. 576 m
Superficie 2,47 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Jacob-Bellecombette est une commune française, située dans le département de la Savoie et la région Rhône-Alpes.

Elle fait partie de l'agglomération chambérienne et de Chambéry métropole.

Sommaire

Géographie

Situé au sud de Chambéry, Jacob-Bellecombette occupe les premières pentes du massif de la Grande Chartreuse. De la Résidence des Alpes, à 290m au nord-ouest, la commune s'élève jusqu'à 490 m à la Grobelle, au sud-est. Elle a su, tout en se développant, conserver de nombreux espaces verts, prés, haies vives, boqueteaux...en dépit de sa modeste superficie (247 ha). Sa cascade, lieu de promenade connu et apprécié dans toute la région, lui confère le charme d'une nature préservée.

Histoire

Dans les cartulaires de St Hugues, évêque de Grenoble, rédigés entre 1081 et 1132, il est fait mention de l'église de Jacob. Au Moyen Âge, Jacob dépendait du Prieuré de Lémenc et Bellecombette, qui faisait partie de la paroisse de Montagnole, dépendait de la seigneurie de Villeneuve à Cognin.

En 1497, les deux villages furent réunis pour former Jacob-Bellecombette. Très tôt, de riches chambériens, nobles et bourgeois, acquirent des domaines sur les pentes ensoleillées proches de la ville, comme l'atteste le cadastre de 1738. Outre les revenus du fermage, ils offraient à leurs propriétaires le charme de la campagne en été. Peu avant la révolution française la commune obtint son affranchissement contre la somme de 2 174 L.

La période révolutionnaire fut assez calme à Jacob-Bellecombette. Le 14 octobre 1792, l'assemblée générale des habitants manifesta la volonté de demander la réunion de la Savoie à la France.

Le XIXe siècle siècle est marqué par la reconstruction de l'église paroissiale St Maurice, grâce à la détermination de l'abbé Georges, curé de la paroisse de 1844 à 1879. Le Prince Royal (futur roi Humbert Ier d'Italie) posa la première pierre le 29 mai 1850 et offrit le maître-autel en marbre blanc. De style néo-gothique, elle se caractérise par ses proportions harmonieuses, ses vitraux offerts par la Reine Mère Marie-Thérèse Albertine de Toscane et son mobilier. Elle a été restaurée en 1999. C'est au cours de ce siècle aussi que les Sœurs de St Joseph s'installèrent à Bellecombette, grâce au legs de Louise Borrel. " Le Couvent des Sœurs " édifié en bordure de la route du Mont Granier est familier aux jacobins.

Jacob-Bellecombette a compté deux grands artisans de l'Annexion de la Savoie à la France en 1860, tous deux avocats et membres de la Cour d'Appel de Chambéry, Claude-Amédée Greyfié de Bellecombe, propriétaire du Chaney et Charles Dupasquier, propriétaire du Villard. Ce dernier fut nommé gouverneur de la Savoie au moment de l'annexion.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Jean-Louis Favre DVD ...
mars 2008 en cours Brigitte Bochaton DVD ...
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : Insee[1])
1962 1968 1975 1982 1990 1999
806 1074 2410 2420 2592 3623
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Une commune en plein développement

Jacob-Bellecombette a vu, comme toutes les communes de la périphérie chambérienne, sa population rapidement augmenter au cours des dernières décennies, de 562 habitants en 1936, elle est passée à 3 623 habitants en 1999. Devenue résidentielle, la commune se caractérise par son habitat dispersé qui allie logements collectifs et maisons individuelles. Autrefois rural, Jacob-Bellecombette ne compte plus aujourd'hui que deux exploitations agricoles, commerces, banque, artisanat, professions libérales...sont ses autres pôles d'activité. La quasi totalité des actifs travaillent à l'extérieur. La commune a développé, grâce à l'avocat Grand, bienfaiteur des hôpitaux, au siècle dernier sa vocation hospitalière. Elle compte trois maisons de retraite. Elle est aussi l'un des grands pôles de l'Université de Savoie, son campus accueille quelque 4 000 étudiants en droit, lettres, langues et sciences humaines[2].

La vie associative y est active et bénéficie du bel ensemble de La Jacobelle.

Espaces verts, eaux cascadantes, soleil et panorama privilégient cette petite ville où il fait bon vivre.

Personnalités liées à la commune

Lieux et monuments

Le château de la Peysse, dont les parties les plus anciennes datent des XIV° et XV° siècles, l'église St Maurice, construite au milieu du XIXe siècle et la mairie-école édifiée à la veille de la 2e guerre mondiale sont les bâtiments de Jacob Bellecombette les plus remarquables.

Notes et références

  1. Jacob-Bellecombette sur le site de l'Insee
  2. « Université de Savoie - Quel avenir pour le campus déserté par les étudiants? », dans Dauphiné Libéré, 21 octobre 2009 [texte intégral (page consultée le 19 novembre 2009)]
    Interview de Gilbert Angénieux, président de l'Université de Savoie, propos recueillis par Jacques Leleu
     

Voir aussi

Article connexe

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacob-Bellecombette de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacob-bellecombette — Vue de l église de Jacob Bellecombette Administration Pays France Région Rhône Alpes …   Wikipédia en Français

  • Jacob Bellecombette — Vue de l église de Jacob Bellecombette Administration Pays France Région Rhône Alpes …   Wikipédia en Français

  • Jacob-Bellecombette — Jacob Bellecombette …   Wikipedia Español

  • Jacob-Bellecombette — is a town and commune in the Savoie département , in France.ee alsoCommunes of the Savoie department …   Wikipedia

  • Jacob-Bellecombette — Original name in latin Jacob Bellecombette Name in other language Jacob, Jacob Bellecombette State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 45.55275 latitude 5.9116 altitude 382 Population 3861 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • IMUS — Université de Savoie Université de Savoie Devise Sigillum universitatis sabaudiensis Informations Fondation 1979 …   Wikipédia en Français

  • IMUS (Institut de Management de l’Université de Savoie) — Université de Savoie Université de Savoie Devise Sigillum universitatis sabaudiensis Informations Fondation 1979 …   Wikipédia en Français

  • Institut de Management de l’Université de Savoie — Université de Savoie Université de Savoie Devise Sigillum universitatis sabaudiensis Informations Fondation 1979 …   Wikipédia en Français

  • Universite de Savoie — Université de Savoie Université de Savoie Devise Sigillum universitatis sabaudiensis Informations Fondation 1979 …   Wikipédia en Français

  • Université de Chambéry — Université de Savoie Université de Savoie Devise Sigillum universitatis sabaudiensis Informations Fondation 1979 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.