Jacek Kaczmarski


Jacek Kaczmarski
Jacek Kaczmarski, 1994

Jacek Kaczmarski (22 mars 1957, Varsovie - 10 avril 2004, Gdańsk) Chanteur polonais, poète et auteur. Par son engagement politique contre le régime communiste, il fut connu comme « barde de la Solidarność ». Ses chansons appelaient à la tradition de la résistance patriotique en Pologne. Les titres les plus connus étaient ses chansons politiques comme Mury (« Les murs ») ou Obława (« La chasse aux loups »).

Il fit sa première apparition sur scène en 1977 au Festival Étudiant de la Chanson, où il obtint le premier prix pour Obława (« La chasse aux loups »). En 1980 il obtint le 2e prix au Festival d'Opole pour Epitafium dla Włodzimierza Wysockiego (« épitaphe pour Vladimir Vissotski »). Après que la Loi Martiale fut déclarée en Pologne, Kaczmarski choisit l'exil de 1981 à 1990. À partir de 1982 il travailla comme rédacteur et journaliste pour Radio Free Europe à Munich, où il avait sa propre émission : A Quarter with Jacek Kaczmarski.

Après la chute du régime communiste, il fit une tournée dans tout le pays avec son ami Zbigniew Łapiński. Ces concerts furent enregistrés et le disque Live devint disque d'or. Kaczmarski n'était pas seulement connu pour ses textes politiques, mais aussi pour son style à la guitare (très dynamique, parfois même agressif) et ses apparitions en scène très expressives.

En mars 2002 on diagnostiqua un cancer de la gorge, attribué à sa forte consommation de tabac. Comme il ne pouvait pas payer un traitement, une collecte de fonds fut organisée à une échelle nationale. Kaczmarski est mort le 10 avril 2004 à l'hôpital à Gdańsk.

Discographie officielle

La discographie officielle de Jacek Kaczmarski comporte 22 albums qui sont parus en Pologne et en exil entre les années 1980 et 2002. La totalité de ces albums a été ré - éditée en 2004, en CD, dans un coffret intégral Syn Marnotrawny (« le fils prodigue »). Une grande quantité d’enregistrements « non officiels » sont également parus en Pologne et en exil, en cassettes, chez les éditeurs clandestins entre 1981 et 1989.

Les albums :

  • Mury (Les Murs) - 1980
  • Raj (Le Paradis) - 1980
  • Muzeum (Le Musée) - 1981
  • Krzyk (Un Cri) - 1981
  • Carmagnole 1981 - 1982
  • Strącenie aniołów (La chute des anges) - 1982
  • Live In Chicago - 1983
  • Litania (La Litanie) - 1986
  • Kosmopolak (Cosmo-polonais) - 1987
  • Dzieci Hioba (Les enfants de Job) - 1989
  • Głupi Jasio (Jeannot bête) - 1990
  • Live (En public) - 1991
  • Mury w Muzeum Raju (Les murs dans le musée du paradis) - 1991
  • Bankiet (Le banquet) - 1992
  • Wojna Postu z Karnawałem (La guerre entre le carême et le carnaval) - 1993
  • Sarmatia - 1994
  • Szukamy stajenki (Nous cherchons la crèche) - 1994
  • Pochwała łotrostwa (Éloge de la canaillerie) - 1997)
  • Miedzy nami (Entre nous) - 1998
  • Dwie skały (Deux Rochers) - 2000
  • Dwadzieścia (5) lat później (Vingt (5) années plus tard) - 2001
  • Mimochodem (Incidemment) - 2002

quelques traductions de ses textes en français sont à découvrir sur le site :
http://perso.orange.fr/rafal.s/Kaczmarski.htm

En mars 2006 parait un nouveau coffret, intitulé Supplément. Il comporte sept disques, dont trois contiennent des chansons enregistrées par la Radio Europe Libre, ou Jacek Kaczmarski a travaillé pendant plusieurs années. Il y a également le disque Rarytasy i niespodzianki (« Raretés et surprises »), ainsi que des nombreuses chansons qui jusqu’à maintenant n’existaient que sur des cassettes clandestines.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jacek Kaczmarski de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jacek Kaczmarski — Jacek Kaczmarski, 1992 Seine Gitarre …   Deutsch Wikipedia

  • Jacek Kaczmarski — (March 22, 1957, Warsaw April 10, 2004, Gdańsk) was a Polish singer, songwriter, poet and author. Kaczmarski was considered by many to be a voice of the anti communist Solidarity movement in the 1980s, for his commitment to a free Poland,… …   Wikipedia

  • Kaczmarski — Jacek Kaczmarski, 1994 Seine Gitarre Jacek Kaczmarski (* 22. März 1957 in Warschau; † 10. April 2004 …   Deutsch Wikipedia

  • Jacek — Jacek, früher Jacenty ist ein männlicher Vorname aus Polen. Herkunft und Bedeutung Der Name kommt aus dem Griechischen, von Hyakinthos. Die spanische Form heißt Jacinto, die italienische Giacinto und die ungarische Jácint. Namenstag 10. Februar 3 …   Deutsch Wikipedia

  • Jacek — Infobox Given Name Revised name = Jacek imagesize= caption= pronunciation= gender = meaning = region = Polish origin = Hyacinth related names = Jacinto (Spanish), Giacinto (Italian), Hyacinth footnotes = Jacek is a Polish given name coming… …   Wikipedia

  • Mury (song) — Mury (Walls) was a sung poetry protest song written by Polish singer Jacek Kaczmarski in 1978. In People s Republic of Poland, in the early eighties of 20th century it became a symbol of the opposition to the communist regime. It became popular… …   Wikipedia

  • Powazki-Friedhof — Eingangstor Grabstein Michał Poniatowskis …   Deutsch Wikipedia

  • Качмарский, Яцек — Яцек Качмарский Jacek Kaczmarski Дата рождения: 22 марта 1957 …   Википедия

  • L'estaca — Lluís Llach im November 2006 Lluís Llach i Grande (* 7. Mai 1948 in Girona, Katalonien, Spanien) ist katalanischer Musiker und Liedermacher. Die Katalanische Sprache war zu Zeiten der Franco Diktatur offiziell verboten. Lluís Llach ließ sich den… …   Deutsch Wikipedia

  • Llach — Lluís Llach im November 2006 Lluís Llach i Grande (* 7. Mai 1948 in Girona, Katalonien, Spanien) ist katalanischer Musiker und Liedermacher. Die Katalanische Sprache war zu Zeiten der Franco Diktatur offiziell verboten. Lluís Llach ließ sich den… …   Deutsch Wikipedia