JACQUIOT Josèphe


JACQUIOT Josèphe

Josèphe Jacquiot

Josèphe Jacquiot (1910-1995) est une numismate, résistante et personnalité politique française.

Biographie

Josèphe Jacquiot était la fille de Charles Jacquiot, agrégé de lettres, qui fut professeur à l’École Normale de Loches, puis à l’Ecole Normale d’instituteurs de Versailles en 1919. Après le décès de ce dernier en 1937, la famille s’installe à Montgeron.

Pendant la guerre Josèphe s’engage auprès de la Résistance, dont elle demeure l’une des figures locales.

Elle étudia particulièrement la numismatique. Elle fit carrière dans cette voie et devint une autorité en la matière, à tel point qu’elle deviendra en 1959 conservateur au Cabinet des médailles de Paris. Elle sera également professeur à l’Ecole du Louvre et professeur à la Monnaie de Paris.

Elle sera élue maire de Montgeron au sortir de la guerre, pour la période la période 1944-1946[1]. Elle est à l'origine de la création du Lycée de Montgeron en 1946, premier lycée d'après-guerre, premier lycée mixte, et premier lycée de la banlieue parisienne. Elle créa la Société d’Histoire de Montgeron et en fut la première présidente. En 1993, elle fondera le musée municipal de Montgeron qui porte son nom[2] et l’enrichira d’une importante donation. Ce musée, installé dans un parc, est axé sur quatre thèmes majeurs : l’égyptologie, la numismatique, l’extrême Orient (avec notamment des estampes japonaises des meilleurs artistes de la période Edo) et l'histoire locale.

Notes et références

  1. Un tel mandat étaIt rarement confié à une femme à cette époque.
  2. Site de la ville de Montgeron.
  • Portail de la Résistance française Portail de la Résistance française
  • Portail de la numismatique Portail de la numismatique
  • Portail de l’Essonne Portail de l’Essonne
Ce document provient de « Jos%C3%A8phe Jacquiot ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article JACQUIOT Josèphe de Wikipédia en français (auteurs)