Iustitia


Iustitia

Justice (allégorie)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Justitia et Justice (homonymie).
La Justice

Justice ou Justitia (écrit en latin Iustitia), est dans la mythologie romaine la déesse de la Justice. C'est une personnification allégorique de la force morale qui sous tend le système légal. La symbolique judiciaire utilise également depuis le XIIIe siècle une figure de la mythologie grecque, Thémis, sous les traits d'une femme aux yeux bandés, symbolisant l'impartialité.

Sommaire

Description

Depuis la Renaissance, Justice a souvent été dépeinte comme une matrone portant un glaive et une balance, ayant parfois un bandeau sur les yeux. D'autres interprétations plus modernes ont fait de Justice une femme enceinte dans son deuxième trimestre de grossesse, car elle n'est pas une jeune fille sans expérience.

Divinités de la mythologie greco-romaine liées à la justice

La Justitia latine est une divinité dont les attributs se retrouvent chez plusieurs divinités de la mythologie grecque et romaine qui ne lui sont pas exactement équivalentes.

Thémis

Article détaillé : Thémis.

Fille de Gaïa, la terre, et d’Ouranos, le ciel, Thémis était l'incarnation de l'ordre divin, de la loi et de la coutume : elle personnifiait la justesse divine de la loi. Elle est une rescapée du combat cosmogonique entre les titans et les dieux dont Zeus fut le vainqueur. Première épouse du père des dieux, elle demeure à ses côtés lors des prises de décisions relevant de la justice divine. Thémis évoque ainsi la force de la permanence et de l'impartialité, par contraste avec la future femme de Zeus, possédée par une jalousie dévorante, Héra. Elle est représentée armée d’un glaive et tenant une balance (cette posture peut varier, de manière plus ou moins ostentatoire). Ses couleurs vestimentaires sont dominées par le blanc, symbole de pureté et de candeur (« candide » en latin signifie « blanc »), le noir et le pourpre.

Eunomie

Article détaillé : Eunomie.

Fille de Zeus et Thémis, Eunomie était l'une des trois Heures mentionnées par Hésiode. Elle personnifiait la Loi et l'Ordre, et par extension la justice humaine dans son aspect légal.

Diké

Article détaillé : Dicé.

Sœur d'Eunomie, Diké personnifiait la justice humaine en général et notamment dans son aspect répressif, celui du châtiment et de l'application des peines. On imaginait cette divinité tenant une balance comme le rappelle ce vers extrait d'un fragment ayant survécu d'un poème de Bacchylide : « Si quelque dieu avait tenu en équilibre la balance de Diké ».

Tyché

Article détaillé : Tyché.

Némésis

Article détaillé : Némésis.

Fortuna

Article détaillé : Fortuna (mythologie).

Les attributs de Justice

Les attributs de Justice sont empruntés à Thémis, Dicé, Tyché et Némésis.

Le bandeau

le bandeau qui couvre les yeux de Justice est un symbole d'impartialité [1]. Il indique que la justice est (ou devrait être) rendue objectivement, sans crainte ni faveur, indépendamment de l'identité, de la puissance ou de la faiblesse des accusés : la justice comme l'impartialité est aveugle.

Les yeux bandés furent initialement un attribut de la déesse grecque hellénistique Tyché (le destin) et se retrouvent chez son équivalent, la déesse romaine Fortune (la chance). Le bandeau ne fut attribué à la Justice latine que secondairement : les premières pièces de monnaie romaines montraient Justitia tenant le glaive dans une main et la balance dans l'autre, mais avec les yeux non couverts. [2]

Le glaive

L'épée est celle de et Némésis (la vengeance) et symbolise l'aspect répressif de la justice, l'application des peines. Chez la Justitia romaine, le glaive romain a remplacé l'épée. Tenu dans la main droite, il symbolise aussi le pouvoir de la justice qui tranche les problèmes et litiges. Mais il est à double tranchant car les puissances de la raison et de la justice peuvent s'exercer aussi bien en faveur qu'au détriment de chacune des parties.

La balance

Justice est le plus souvent représentée tenant dans la main gauche une balance sur laquelle elle soupèse les forces de soutien et d'opposition dans une affaire (principe de contradiction juridique).

Représentations sculpturales de Justice

Justice, par un sculpteur inconnu, peut être Mayer.

Une statuette moderne produite en masse et largement diffusée de La Justice la représente avec les yeux bandés brandissant sa balance dans une main, avec sa puissante épée au repos pointe en bas mais prête à l'action, la poignée appuyée derrière sa hanche. Elle se tient debout sur un sol rocailleux et écrase sous son pied le cou d'un serpent qui s'enroule sur le Livre de la Loi. (Voir l'illustration ci-dessous : Justice par Mayer).

Notes et références

  1. Thémis sur le site ledroitcriminel.fr.
  2. (en) "The Scales of Justice as Represented in Engravings, Emblems, Reliefs and Sculptures of Early Modern Europe" in G. Lamoine, ed., Images et representations de la justice du XVie au XIXe siecle (Toulouse: University of Toulouse-Le Mirail, 1983)" at page 8.


Voir aussi

Commons-logo.svg

  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
  • Portail du droit Portail du droit
  • Portail des femmes Portail des femmes
Ce document provient de « Justice (all%C3%A9gorie) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Iustitia de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Iustitia — Saltar a navegación, búsqueda El término justicia viene de iustus, y el jurista Ulpiano la definió así: Iustitia est constans et perpetua voluntas ius suum cuique tribuendi: La justicia es la constante perpetua voluntad de dar a cada uno su… …   Wikipedia Español

  • iustitia — index equity (justice), fairness, justice Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • Iustitia — Iustitia,   römischer Mythos: Justitia …   Universal-Lexikon

  • Iustitia — {{Iustitia}} Personifikation der Gerechtigkeit, in Rom seit Augustus als göttliche Beschützerin des Rechts kultisch verehrt. Das Mittelalter machte sie unter dem Einfluß der Philosophie Platons zur Königin der Tugenden und stellte sie mit einer… …   Who's who in der antiken Mythologie

  • Iustitia — Agrippina minor als Iustitia Iustitia ist in der römischen Mythologie eine Personifikation der ausgleichenden Gerechtigkeit. Sie ist in Darstellung und Wesen eng verwandt mit der Aequitas. In der griechischen Mythologie steht sie in Beziehung zu… …   Deutsch Wikipedia

  • Iustitia et Pax — Iustitia et Pạx   [lateinisch »Gerechtigkeit und Frieden«], Päpstlicher Rat für Gerechtigkeit und Frieden (Pontificium Consilium de Iustitia et Pace). 1967 als päpstliche Studienkommission für die kirchliche Entwicklungshilfe gegründet, wurde… …   Universal-Lexikon

  • Iustitia et Pax — Basisdaten Name Päpstlicher Rat für Gerechtigkeit und Frieden (Pontificium Consilium de Iustitia et Pace) Sitz Piazza San Callisto, 16 00153 Roma Präsident Renato Raffaele Kardinal Martino (seit 2002) …   Deutsch Wikipedia

  • Iustitia (Mythologie) — Justitia auf dem Gerechtigkeitsbrunnen am Frankfurter Römerberg. Iustitia (deutsch: Justitia) ist die römische Göttin der Gerechtigkeit und des Rechtswesens. Als solche wird sie auch heute noch oft als Wahrzeichen für die Justiz verwendet.… …   Deutsch Wikipedia

  • Iustitia in suo cuique tribuendo cernitur. — См. Всякому свое …   Большой толково-фразеологический словарь Михельсона (оригинальная орфография)

  • Pontificium Consilium de Iustitia et Pace — Basisdaten Name Päpstlicher Rat für Gerechtigkeit und Frieden (Pontificium Consilium de Iustitia et Pace) Sitz Piazza San Callisto, 16 00153 Roma Präsident Renato Raffaele Kardinal Martino (seit 2002) …   Deutsch Wikipedia