Islam En Bulgarie


Islam En Bulgarie

Islam en Bulgarie

La mosquée Bania Bachi, construite en 1576 par l'architecte ottoman Sinan.

La population musulmane de Bulgarie comprend des Turcs, des Bulgares musulmans (les Pomaks) ainsi que des Tatars de Crimée. Elle vit principalement au nord-est de la Bulgarie et dans les Rhodopes. Selon un recensement officiel réalisé en 2001, le pays abrite 966 978 musulmans, 12,2 % de ses 7 928 901 habitants[1].
En tenant compte de leur groupe ethnique respectif, on peut les diviser ainsi,

  • Turcs : 713 000
  • Bulgares : 131 000
  • Roms : 103 000
  • Autres : 20 000

La majorité des musulmans bulgares, sont de confession sunnite de rite hanafite, cette forme de l'islam avait été favorisée par les Turcs ottomans qui ont occupés le pays pendant près de cinq siècles. Cependant, il existe aussi des sectes chiites comme les Qizilbash et les Bektachi. Près de 84 000 chiites vivent dans la région de Razgrad, Sliven et Tutrakan (nord-est de Roussé). Ce sont principalement des descendants de Bulgares s'étant convertis à l'islam pour éviter les persécutions ottomanes. Ils ont adopté l'alévisme en raison de sa tolérance envers les coutumes nationales et religieuses bulgares. Par exemple, certains maintiennent des pratiques orthodoxes comme la communion et le respect des saints. Cette intégration de coutume orthodoxe dans l'islam a provoqué l'émergence d'un syncrétisme qu'on ne trouve qu'en Bulgarie. La communauté chiite reste fermée aux étrangers, et reste méfiante vis à vis des sunnites.

En 1987, les musulmans bulgares possédaient 1 287 mosquées où les fidèles étaient guidés par les khodzhai. La communauté musulmane de Bulgarie avait comme chef religieux un mufti qui était accompagné de huit autres régionaux qui servaient pour une durée de cinq ans. La mosquée de Tombul, construite en 1744, est la plus grande du pays.

Les musulmans ont été persécutés par le régime de Todor Jivkov. Cette persécution s'explique par le comportement de l'Église orthodoxe bulgare qui les considérait comme des étrangers alors qu'ils étaient pour la plupart ethniquement bulgares. Ensuite les régimes communistes ont déclaré l'islam contraire à l'idéologie communiste et aux traditions bulgares. Les Turcs vivant en Bulgarie ont également été persécuté par la méthode d'assimilation violente du gouvernement bulgare.

Avec la chute du régime communiste de Jivkov en 1989, les musulmans ont bénéficié d'une plus grande liberté religieuse. De nouvelles mosquées ont été construites dans beaucoup de villes et de villages. Certains villages pratiquent l'enseignement et l'apprentissage du Coran, ce qui était formellement interdit sous les communistes. Les musulmans ont également édité leur propre journal, Musulmani disponible en bulgare et en turc. Un parti politique, le Mouvement des droits et libertés (MDL) à l'origine crée pour défendre les intérêts de la minorité turque majoritairement musulmane, elle s'adresse désormais à toutes les minorités ethniques.

Sommaire

Notes et références

Source

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Islam in Bulgaria ».

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Portail de la Bulgarie Portail de la Bulgarie
  • Portail de l’islam Portail de l’islam
Ce document provient de « Islam en Bulgarie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Islam En Bulgarie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Islam en bulgarie — La mosquée Bania Bachi, construite en 1576 par l architecte ottoman Sinan. La population musulmane de Bulgarie comprend des Turcs, des Bulgares musulmans (les Pomaks) ainsi que des Tatar …   Wikipédia en Français

  • Islam en Bulgarie — La mosquée Bania Bachi, construite en 1576 par l architecte ottoman Sinan. La population musulmane de Bulgarie comprend des Turcs, des Bulgares musulmans (les Pomaks) ainsi que des Tatars de Crimée. Elle vit principalement au nord …   Wikipédia en Français

  • BULGARIE — Lors du recensement de 1985, la Bulgarie comptait 8 950 000 habitants pour une superficie de 110 912 kilomètres carrés, soit la plus faible densité des Balkans (81 hab./km2) après la Grèce. En 1990, les estimations faisaient état d’une population …   Encyclopédie Universelle

  • Bulgarie de la Volga — Волжка България (bg) IXe siècle – 1236 Extension de la Bulgarie de la Volga vers 1200 …   Wikipédia en Français

  • Islam en Europe — Islam en Europe[1]      <1% (Biélorussie, Estonie, Finlande, Hongrie …   Wikipédia en Français

  • Islam De France — Islam en France L islam est la seconde religion en France en termes de nombre de fidèles après le christianisme, avec 8% d audience[1],[2]. Sommaire 1 Histoire en métropole …   Wikipédia en Français

  • Islam de France — Islam en France L islam est la seconde religion en France en termes de nombre de fidèles après le christianisme, avec 8% d audience[1],[2]. Sommaire 1 Histoire en métropole …   Wikipédia en Français

  • Islam de france — Islam en France L islam est la seconde religion en France en termes de nombre de fidèles après le christianisme, avec 8% d audience[1],[2]. Sommaire 1 Histoire en métropole …   Wikipédia en Français

  • Islam gallican — Islam en France L islam est la seconde religion en France en termes de nombre de fidèles après le christianisme, avec 8% d audience[1],[2]. Sommaire 1 Histoire en métropole …   Wikipédia en Français

  • Islam En Grèce — Jeunes Grecs à la Mosquée. Cette peinture de Jean Léon Gérôme montre de jeunes Grecs ayant été pris à leurs parents ( …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.