Isidore Geoffroy Saint-Hilaire


Isidore Geoffroy Saint-Hilaire
Isidore Geoffroy Saint-Hilaire
Professeur Isidore Geoffroy Saint-Hilaire
Professeur Isidore Geoffroy Saint-Hilaire

Naissance 16 décembre 1805
Étampes, France
Décès 10 novembre 1861 (à 56 ans ans)
Paris, France
Nationalité Française
Profession Zoologiste
Autres activités Professeur
Famille fils d'Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, père de Albert Geoffroy Saint-Hilaire
Compléments
fondateur de la Société d'acclimatation de France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Geoffroy Saint-Hilaire et Saint-Hilaire.


Isidore Geoffroy Saint-Hilaire, né le 16 décembre 1805 à Étampes et mort le 10 novembre 1861 à Paris, est un zoologiste français.

Sommaire

Biographie

Isidore Geoffroy Saint-Hilaire.jpg

Isidore Geoffroy Saint-Hilaire est le fils d'Étienne Geoffroy Saint-Hilaire[1] et de Pauline Brière de Mondétour. Il sera l'ainé de deux sœurs jumelles nées en 1809.

Très tôt, il montre son aptitude pour les mathématiques, mais, finalement, il s'oriente vers l'histoire naturelle et la médecine. En 1824, il devient assistant-naturaliste de son père.

Il poursuit l'œuvre de son père qui avait étudié et classé de nombreuses monstruosités comme la célosomie[2], la cyclopie, l'anencéphalie, les monstres doubles en précisant la classification. Il nomme cette science tératologie[3].

De 1832 à 1837 il publie son œuvre principale sur la tératologie, Histoire générale et particulière des anomalies de l'organisation chez l'homme et les animaux.


En 1829, il prend en charge les cours de son père consacrés à l'ornithologie. Durant les trois années qui suivent, il enseigne la zoologie et la tératologie à l'École pratique. Il devient membre de l'Académie des sciences en 1833. En 1837, il enseigne à la faculté des sciences de Paris et, l'année suivante, se rend à Bordeaux pour y organiser une faculté du même genre.

Il devient successivement inspecteur de l'Académie de Paris en 1840, puis professeur au Muséum national d'histoire naturelle. Après le départ de son père en 1841, il est inspecteur-général des universités en 1844 et membre du conseil royal pour l'instruction publique en 1845. À la mort d'Henri-Marie Ducrotay de Blainville (1777-1850), il est nommé professeur de zoologie à la faculté des sciences.

C'est le 6 octobre 1854 qu'eut lieu l'inauguration de la Fondation impériale zoologique d'acclimatation,[4], dont il devient le président. L'empereur Napoléon III offre 19 hectares dans le bois de Boulogne. La Fondation se propose alors de concourir à l'introduction, à l'acclimatation et à la domestication des espèces d'animaux utiles ou d'ornement, au perfectionnement et à la multiplication des races nouvellement introduites ou domestiquées. Après l'empire, le programme d'étude s'étend aux végétaux. Les événements politiques amènent une modification du nom de la fondation en Société nationale d'acclimatation de France.

C'est le fils d'Isidore Geoffroy Saint-Hilaire et de son épouse Louise Blacque, Albert Geoffroy Saint-Hilaire[5],qui dirigera le jardin d'acclimatation.

Sur les autres projets Wikimedia :

Principaux travaux

En dehors des travaux sus-mentionnés, il est l'auteur de :

  • Principes de philosophie zoologique, Paris : Pichon et Didier, 1830
  • avec Adrien Antelme, Galerie zoologique ou exposé analytique et synthétique de l'histoire naturelle des animaux: sous la direction d'Isidore Geoffroy Saint-Hilaire, Bibliothèque universelle de la jeunesse, 1837
  • Essais de zoologie générale, ou de mémoires et notices sur la zoologie générale, l'anthropologie et l'histoire de la science, Paris : Librairie encyclopédique de Roret, 1841, in-8°, XV-II-518 p.
  • Vie, travaux et doctrine scientifique d'Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, P. Bertrand, 1847.
  • Acclimatation et domestication des animaux utiles, 1849
  • Lettres sur les substances alimentaires et particulièrement sur la viande de cheval, 1856
  • Histoire naturelle générale des règnes organiques, 1854-1862, en 3 volumes, qu'il n'aura pas le temps d'achever.
  • « Sur des femelles de faisans à plumage de mâles », in Mémoires du Muséum d'histoire naturelle, vol. 12, Paris : Dufour, 1825

Notes

  1. Étienne Geoffroy Saint-Hilaire (1772-1844).
  2. de célosome, concerne les éventrations plus ou moins importantes dues à des organes faisant hernie
  3. A. Morin, « La Tératologie de Geoffroy Saint-Hilaire à nos jours », Bulletin de l'association des anatomistes, 1996.
  4. Actuellement Société nationale de protection de la nature (SNPN)
  5. Albert Geoffroy Saint-Hilaire (1835-1919)

Lien externe

Bibliographie

  • M. Babinet, « La vie aux divers âges de la terre », Revue des deux mondes, 1856, p. 785
  • Amédée Dechambre, Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales, Asselin, 1866
  • Jean-Marie Mayeur, François Laplanche, Yves-Marie Hilaire, Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine : Les sciences religieuses, Beauchesne, 1996, p. 275
  • Pierre Ancet, « Le statut du monstre dans la tératologie d'Etienne et d'Isidore Geoffroy Saint-Hilaire », in Anna Caiozzo et Anne-Emmanuelle Demartini (Dirs.), Monstre et imaginaire social : approches historiques, Creaphis editions, 2008
Précédé par Isidore Geoffroy Saint-Hilaire Suivi par
Henri-Marie Ducrotay de Blainville
Chaire de Zoologie et physiologie de la Faculté des sciences de Paris (1850-1861)
Louis Pierre Gratiolet

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Isidore Geoffroy Saint-Hilaire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Isidore geoffroy saint-hilaire — Professeur Isidore Geoffroy Saint Hilaire Naissance 16 décembre  …   Wikipédia en Français

  • Isidore Geoffroy Saint-Hilaire — (* 16. Dezember 1805 in Paris; † 10. November 1861 ebenda) war ein französischer Zoologe und Ethologe. Leben Isidore Geoffroy Saint Hilaire wurde als Sohn des Zoologen Étienne Geoffroy Saint Hilaire (1772 1844) in Paris geboren …   Deutsch Wikipedia

  • Isidore Geoffroy Saint-Hilaire — Isidore Geoffroy Saint Hilaire. Isidore Geoffroy Saint Hilaire (* París, 16 de diciembre de 1805 10 de noviembre de 1861) fue un zoólogo francés, hijo del también zoólogo Étienne Geoffroy Saint Hilaire. Fue uno de los más célebres investig …   Wikipedia Español

  • Isidore Geoffroy Saint-Hilaire — (December 16, 1805 November 10, 1861) was a French zoologist and an authority on deviation from normal structure. He coined the term ethology.He was born in Paris, the son of Étienne Geoffroy Saint Hilaire. In his earlier years he showed an… …   Wikipedia

  • Isidore Geoffroy Saint-Hilaire — …   Википедия

  • Geoffroy Saint-Hilaire — Saint Hilaire ist der Familienname folgender Personen: Hilarius von Poitiers, Kirchenlehrer des 4. Jahrhunderts, Heiliger, frz. Saint Hilaire Étienne Geoffroy Saint Hilaire (1772 1844), französischer Zoologe Isidore Geoffroy Saint Hilaire (1805… …   Deutsch Wikipedia

  • Geoffroy saint-hilaire —  Cette page d’homonymie répertorie les différentes personnes partageant un même patronyme. Le nom de Geoffroy Saint Hilaire a été porté par plusieurs scientifiques : Étienne Geoffroy Saint Hilaire (1772 1844), zoologiste français ; …   Wikipédia en Français

  • Geoffroy Saint-Hilaire — can refer to:* Étienne Geoffroy Saint Hilaire (1772 1844), French naturalist * Isidore Geoffroy Saint Hilaire (1805 1861), his son, French zoologist, who coined the term ethology * Albert Geoffroy Saint Hilaire (1835 1919), his son, French… …   Wikipedia

  • Geoffroy Saint-Hilaire —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Le nom de Geoffroy Saint Hilaire a été porté par plusieurs scientifiques : Étienne Geoffroy Saint Hilaire (1772 1844), zoologiste… …   Wikipédia en Français

  • Geoffroy Saint Hilaire — Geoffroy Saint Hilaire, Etienne Geoffroy Saint Hilaire, Isidore …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.