Iris Murdoch

Iris Murdoch
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Murdoch.

Iris Murdoch (15 juillet 1919, Dublin - 8 février 1999, Oxford) est un écrivain britannique.

Sommaire

Biographie

Iris Murdoch est née à Dublin, Irlande, le 15 juillet 1919. Son père, Wills John Hughes Murdoch, venait d’une famille presbytérienne d’éleveurs de moutons du comté de Down (près de Belfast), et sa mère, Irene Alice Richardson, qui avait eu une formation de chanteuse, était d’une famille protestante de Dublin. Durant la jeunesse d’Iris, ses parents déménagent à Londres où son père devient fonctionnaire. Iris étudie les classiques, l’histoire ancienne et la philosophie à Somerville College, Oxford, puis la philosophie à Newnham College, Cambridge, où elle a notamment comme professeur Ludwig Wittgenstein. En 1948, elle devient enseignante à St Anne's College, Oxford.

Elle écrit son premier roman, Under The Net, en 1954, après avoir publié plusieurs essais philosophiques et la première étude en anglais consacrée à Jean-Paul Sartre. A Oxford, en 1956, elle rencontre et épouse John Bayley, professeur de littérature anglaise et également romancier. Elle écrira encore vingt-cinq autres romans, ainsi que d’autres études et pièces de théâtre, jusqu’à 1995, où elle commence à subir les effets de la maladie d’Alzheimer. Elle meurt en 1999 âgée de soixante-dix-neuf ans.

Romans

Murdoch a été fortement influencée par Raymond Queneau, Platon, Freud et Sartre. Ses romans sont alternativement intenses et étranges, pleins d’humour noir et de retournements imprévisibles de l’intrigue, creusant sous la superficie civilisée de la classe sociale supérieure où ses personnages sont situés. Elle a fréquemment inclus des personnages « gays » non stéréotypés dans ses livres, notamment dans The Bell (1958) et A Fairly Honourable Defeat (1970). Elle a également décrit fréquemment un personnage masculin d’une puissance presque démoniaque, qui impose sa volonté aux autres personnages, et pour lequel elle est supposée avoir pris comme modèle son amant, l’écrivain Elias Canetti.

Bien qu’ayant écrit initialement de manière réaliste, Murdoch introduit parfois une certaine ambigüité dans son écriture à travers une utilisation parfois trompeuse du symbolisme, et en mêlant des éléments imaginaires aux scènes précisément décrites. The Unicorn (1963) peut être lu comme un « roman gothique » sophistiqué, ou comme un roman contenant des pièges gothiques, ou peut–être encore une parodie brillante de cette manière d’écrire. The Black Prince (James Tait Black Memorial Prize) (1973) est une remarquable étude de l’obsession érotique, le texte devenant plus complexe, et se prêtant à de multiples interprétations, lorsque des personnages secondaires viennent contredire le narrateur et le mystérieux « éditeur » du livre dans une série de postfaces.

Iris Murdoch a obtenu le Booker Prize en 1978 pour The Sea, the Sea, un roman subtil sur le pouvoir de l’amour et la perte, ayant pour héros un acteur retiré de la scène et qui se voit envahi par la jalousie quand il rencontre à nouveau l’être aimé après plusieurs décennies de séparation.

Livres traduits en français

  • Dans le filet (Under the Net, 1954)
  • Le Séducteur quitté (The Flight from the Enchanter, 1956)
  • Le Château de sable (The Sandcastle, 1957)
  • Les Eaux du péché (The Bell, 1958)
  • Une tête coupée (A Severed Head, 1961)
  • Une rose anonyme (An Unofficial Rose, 1962)
  • Le Château de la licorne (The Unicorn, 1963)
  • La Gouvernante italienne (The Italian Girl, 1964)
  • Pâques sanglantes (The Red and the Green, 1965)
  • Les Angéliques (The Times of the Angels, 1966)
  • Les Demi-justes (The Nice and the Good, 1968)
  • Le Rêve de Bruno (Bruno’s Dream, 1969)
  • Une défaite assez honorable (A Fairly Honourable Defeat, 1970)
  • La Souveraineté du Bien (The Sovereignty of Good, 1970)
  • Un homme à catastrophes (An Accidental Man, 1971)
  • Les Trois flèches, suivi de Les Serviteurs et la neige (The Three Arrows ; The Servants and the Snow, 1973)
  • Le Prince noir (The Black Prince, 1973)
  • Amour profane, amour sacré (The Sacred and Profane Love Machine, 1974)
  • Un enfant du verbe (A Word Child, 1975)
  • Henry et Caton (Henry and Caton, 1976)
  • La Mer, la mer (The Sea, The Sea, 1978)
  • Les Soldats et les nonnes (Nuns and Soldiers, 1980)
  • Acastos. Deux dialogues platoniciens sur l’art et la religion
  • L’Élève du philosophe (The Philosopher’s Pupil, 1983)
  • L’Apprenti du bien (The Good Apprentice, 1985)
  • Les Compagnons du livre (The Book and the Brother Hood, 1988)
  • Le Message à la planète (The Message to the Planet, 1989)
  • Le Chevalier vert (The Green Knight, 1993)
  • Le Dilemme de Jackson (Jackson’s Dilemma, 1995)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Iris Murdoch de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Iris Murdoch — Born 15 July 1919(1919 07 15) Dublin, Ireland Died 8 February 1999(1999 02 08) (aged 79) Oxfo …   Wikipedia

  • Iris Murdoch — Iris Murdoch, novelista de origen irlandes. Creadora y ensayista, transito por este mundo dejando obras maestras de la novela, como El mar, el mar …   Enciclopedia Universal

  • Iris Murdoch — Jean Iris Murdoch DBE (* 15. Juli 1919 in Dublin; † 8. Februar 1999 in Oxford) war eine anglo irische Schriftstellerin und Philosophin. Sie ist bekannt für ihre Romane, die detaillierte Personenbeschreibungen mit fesselnden Handlungen verbinden… …   Deutsch Wikipedia

  • Iris Murdoch — Dame Jean Iris Murdoch, DBE (Dublín, Irlanda, 15 de julio 1919 – 8 de febrero 1999) fue una escritora y filósofa irlandesa, mejor conocida por sus novelas, en las que combina una rica caracterización con animados argumentos, involucrando, por lo… …   Wikipedia Español

  • Iris Murdoch — noun British writer (born in Ireland) known primarily for her novels (1919 1999) • Syn: ↑Murdoch, ↑Dame Jean Iris Murdoch • Instance Hypernyms: ↑writer, ↑author * * * Iris Murdoch …   Useful english dictionary

  • Iris Murdoch — ➡ Murdoch (I) * * * …   Universalium

  • Dame Jean Iris Murdoch — noun British writer (born in Ireland) known primarily for her novels (1919 1999) • Syn: ↑Murdoch, ↑Iris Murdoch • Instance Hypernyms: ↑writer, ↑author …   Useful english dictionary

  • MURDOCH (I.) — MURDOCH IRIS (1919 ) Originaire de Dublin, Iris Murdoch fut professeur de philosophie avant de se consacrer à la littérature (elle a publié un très bon livre sur Sartre: Sartre, Romantic Rationalist , 1953). Elle est l’un des romanciers… …   Encyclopédie Universelle

  • Murdoch — Murdoch, Iris * * * (as used in expressions) Murdoch, Dame (Jean) Iris Murdoch, (Keith) Rupert Sopwith, Sir Thomas (Octave Murdoch) …   Enciclopedia Universal

  • Murdoch — ist der Familienname folgender Personen: Alexi Murdoch (* 1973), schottischer Singer Songwriter Bob Murdoch (* 1947), kanadischer Eishockeyspieler und trainer Bobby Murdoch (1944–2001), schottischer Fußballspieler Colin Murdoch (1929–2008),… …   Deutsch Wikipedia


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»