Iqbal Masih


Iqbal Masih
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iqbal et Masih.

Iqbal Masih (Ourdou: اقبال مسیح) né le 4 avril 1983 à Muridke au Pakistan et mort le 16 avril 1995 dans le même village, est un jeune Pakistanais vendu comme enfant esclave à l'âge de quatre ans. Il devint une figure mondialement connue de la lutte contre l’esclavage moderne à dix ans et fut assassiné en raison de son combat en 1995 à seulement 12 ans.

  • Le film: En 1998 la RAI Radio Televisione Italiana, Arte et Red Film Group, ont produit un film reprenant l'histoire d'Iqbal Masih sous le titre IQBAL ou en français IQBAL non à l'esclavage des enfants.

Sommaire

Biographie et synopsis du film

Iqbal Masih est né le 4 avril 1983 à Muridke, un petit village proche de Lahore, au Pakistan. Sa famille, très pauvre, doit emprunter de l'argent (chez un usurier, à un taux d'intérêt élevé) pour payer les médicaments de sa mère et assurer la subsistance de la famille. La dette ne cesse d'augmenter et Iqbal, à l'âge de quatre ans, est donc vendu par ses parents pour l'équivalent de 12 dollars américains afin d'aider à la rembourser : en effet, la servitude pour dettes est un système de remboursement répandu au Pakistan. Des parents endettés cèdent souvent leurs enfants moyennant un peu d’argent et c'est ainsi le travail de l'enfant qui rembourse la dette. Mais l'employeur retient sur le salaire de l'enfant des frais de nourriture, de logement et les amendes infligées en cas de faute. La dette ne peut donc en fait jamais être remboursée : l'enfant reste l'esclave de son employeur.

Iqbal travaille d'abord dans une fabrique de briques, puis dans un atelier de tisserand à raison de douze heures par jour. Il est enchaîné du matin au soir. En raison de ses très nombreuses heures de travail et de la malnutrition, à l'âge de 12 ans, Iqbal mesurait la taille d'un enfant de six ans. Malgré cela, Iqbal a réussi à apprendre à écrire et à lire grâce à une autre enfant esclave du nom de Maria.

Un jour, alors qu'il est âgé de neuf ans, Iqbal et ses camarades de misère sortent en cachette de l'usine de tapis. Durant cette fuite, il rencontre un avocat, Eshan Ullah Khan, président d'une association, le Front de libération contre le travail forcé des enfants (BLLF). Eshan Ullah Khan l’aide à quitter la servitude et à partir de ses dix ans, Iqbal devient l'une des figures publiques de la lutte contre l’esclavage moderne au niveau mondial.

« N'achetez pas le sang des enfants ! » est le cri que pousse Iqbal et qui va bouleverser les consciences. Devenu le porte-parole du BLLF, Iqbal voyage en Europe et aux États-Unis pour lutter contre le travail des enfants et prononce de nombreux discours pour témoigner de son histoire. Sous la pression internationale, le gouvernement pakistanais ferme plusieurs dizaines de fabriques de tapis où travaillaient des enfants dans des conditions d’esclavage, libérant ainsi plus de 3 000 enfants.

En 1994, Iqbal est l'un des lauréats du Reebok Human Rights Award, un prix de la fondation Reebok, accompagné d'une somme d'argent qu'il déclare vouloir utiliser pour suivre des études de droit.

Hélas, Iqbal ne vivra pas assez longtemps pour aller à l'université : pendant une promenade à vélo avec deux amis dans son village, il est assassiné le 16 avril 1995, à l’âge de douze ans. Les circonstances du meurtre demeurent troubles, mais les soupçons pèsent sur la « mafia du tapis » pakistanaise qui souhaitait à tout prix faire taire ce porte-parole embarrassant.

Aujourd'hui, Iqbal est devenu un des symboles de la lutte contre l'exploitation des enfants.

Reconnaissance à titre posthume et inspiration

À Almeria en Espagne, une plaque à la mémoire d'Iqbal et des millions d'enfants esclaves dans le monde.

En 2000, Iqbal a reçu à titre posthume le World's Children's Prize for the Rights of the Child.

Un collectif Iqbal-Masih a été fondé, qui œuvre à travers son acte fondateur, l’Appel d’Épinal, à faire connaître et appliquer la Convention internationale des droits de l'enfant.

En janvier 2009, le Congrès des États-Unis a créé un prix annuel, le Prix Iqbal Masih pour l'éradication du travail des enfants (Iqbal Masih Award for the Elimination of Child Labor).

Le travail et la mort d'Iqbal ont inspiré un jeune garçon canadien de 12 ans, Craig Kielburger, à consacrer sa vie à la cause d'Iqbal et à créer l'organisation Free The Children.

Tahar Ben Jelloun lui rend hommage dans sa fable pour la jeunesse L'Ecole perdue (Folio Junior), dans laquelle un jeune instituteur africain s'appuie sur l'héroïsme du jeune garçon pour éveiller la conscience de ses élèves et les soustraire à l'usine.

Bibliographie

  • Richard Werly, "Iqbal l'enfant esclave"
  • Georges Berton, "Iqbal Masih, 12 ans"
  • Dominique Torrès, "Esclaves"
  • Francesco D'Adamo, "Iqbal, un enfant contre l'esclavage"
  • Andrew Crofts, "The Little Hero"

Le Film

  • Iqbal, film de Cinzia Torrini, Italie, 1998 ; fiction inspirée de la vie de Iqbal Masih, enfant esclave au Pakistan.

Sources

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Iqbal Masih de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Iqbal Masih — (Urdu ‏اقبال مسیح‎‎; * 1982 im Dorf Muridke, Pakistan; † 16. April 1995 ebenda) war ein pakistanischer Junge, der im Alter von vier Jahren für umgerechnet 12 US Dollar als Schuldknecht an den Besitzer einer Teppichfabrik verkauft wurde,… …   Deutsch Wikipedia

  • Iqbal Masih — (Urdu: اقبال مسیح) (b. 1982 April 16, 1995), was a Pakistani boy who was sold to a carpet industry as a child slave at the age of 4 for the equivalent of (12) USD.Iqbal was held by a string to a carpet loom in a small town called Muridke near… …   Wikipedia

  • Iqbal Masih — Placa conmemorativa en Almería. Iqbal Masih, (1982 16 de abril de 1995) fue un niño pakistaní, esclavizado en una fábrica de alfombras. Asesinado en 1995, se convirtió en un símbolo de la lucha contra la explotación infantil. Iqbal fue cedido a… …   Wikipedia Español

  • Iqbal Massih — Iqbal Masih Pour les articles homonymes, voir Masih. Esclavage et variantes Généralités Travail forcé · Racisme · Propriété · Chose · Être humain Formes d es …   Wikipédia en Français

  • Masih — Iqbal Masih (* 1982 im Dorf Muridke, Pakistan; † 16. April 1995 ebenda) war ein pakistanischer Junge, der im Alter von vier Jahren für umgerechnet 12 US Dollar als Schuldknecht an den Besitzer einer Teppichfabrik verkauft wurde, später freikam… …   Deutsch Wikipedia

  • Iqbal (disambiguation) — Iqbal may refer to:*Muhammad Iqbal Indian poet, philosopher, and politician *Iqbal (film) 2005 Indian film *Javid Iqbal Pakistani jurist *Faisal Iqbal Pakistani cricketer *Iqbal Qasim Pakistani cricketer *Iqbal Bahu Pakistani sufi singer *Iqbal… …   Wikipedia

  • Iqbal — (arabisch ‏إقبال‎, DMG Iqbāl) ist ein arabischer männlicher Vorname mit der Bedeutung „glücklich“, „glückverheißend“.[1][2] Inhaltsverzeichnis 1 Bekannte Namensträger …   Deutsch Wikipedia

  • Masih — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Masih signie messie en arabe (المسيح). Abd al Masih ibn Ishaq al Kindi, personnage chrétien de l’Apologie d’al Kindi. Iqbal Masih (1983 1995), enfant… …   Wikipédia en Français

  • Iqbal — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Muhammad Iqbal (en ourdou محمد اقبال) (né le 9 novembre 1877 à Sialkot dans le Pendjab en Inde britannique (Pakistan actuel) – décédé le 21 avril 1938)… …   Wikipédia en Français

  • Free The Children — Infobox Organization name = Free The Children image border = size = 200px caption = msize = mcaption = motto = formation = 1995 extinction = type = non profit organization headquarters = Toronto, Canada location = membership = language = leader… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.