Iphigénie


Iphigénie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iphigénie (homonymie) et Iphianassa.

Dans la mythologie grecque, Iphigénie (en grec ancien Ἰφιγένεια / Iphigéneia), ou Iphianassa chez Homère (Ἰφιάνασσα), est la fille d'Agamemnon et de Clytemnestre, et la sœur d'Oreste, d'Electre et de Chrysothémis, donc soumise au joug de la malédiction des Atrides. Selon une autre légende, elle serait la fille de Thésée et d'Hélène confiée par sa mère à Clytemnestre pour paraitre vierge à son mari, Ménélas.

Sommaire

Mythe

Agamemnon a été désigné par la coalition des rois grecs pour diriger les troupes grecques contre la ville de Troie. En effet, Ménélas, frère d'Agamemnon, a contraint tous les rois grecs à honorer un serment et donc à l'aider à reprendre son épouse, Hélène enlevée par Pâris, fils du roi de Troie. Lorsqu'Agamemnon tente de lancer la flotte grecque réunie à Aulis vers les côtes de Troie, les vents restent défavorables. Calchas le devin révèle alors qu'une offense commise par Agamemnon contre Artémis en est la cause et que seule la mort de sa fille Iphigénie apaisera la colère de la déesse. Agamemnon refuse d'abord le sacrifice, mais poussé par Ménélas et Ulysse, il s'y résigne.

Agamemnon invente alors un stratagème afin d'attirer Iphigénie à Aulis: on fait dire à Clytemnestre qu'Achille refuserait de partir si on ne lui accordait pas la main d'Iphigénie. Une fois arrivées au camp achéen, Clytemnestre et Iphigénie finissent par apprendre le funeste destin qui lui est réservé. Consciente, toutefois, de la nécessité du sacrifice vis-à-vis de la Grèce, Iphigénie accepte de mourir. Au moment du sacrifice, Artémis l'aurait, suivant certains écrits, remplacée in extremis par une biche, afin de la préserver de la folie des hommes, et en aurait fait la prêtresse de son temple en Tauride. Clytemnestre, contrairement à sa fille, ne pardonnera pas Agamemnon et se vengera en le tuant au retour de la guerre de Troie. Selon une autre version, Agamemnon fut assassiné par Égisthe, l'amant de sa femme Clytemnestre, avec l'aide de celle-ci: crime qui sera vengé par Oreste, leur fils, d'après l'oracle d'Apollon. Plus tard, le matricide sera pardonné par les Athéniens.

En Tauride, après son sacrifice manqué, Iphigénie est prêtresse d'Artémis (Artemis Tauropolos) et a pour fonction de sacrifier tous les étrangers qui abordent la région. Bien des années plus tard, Oreste, frère d'Iphigénie qu'elle croit mort, et son ami Pylade abordent la Tauride. Ils obéissent ainsi à l'oracle de Delphes qui leur a ordonné d'emporter la statue d'Artémis. Iphigénie les reconnaît et les aide à s'échapper avec la statue. Poursuivis, ils sont aidés par la déesse Athéna et finalement retournent tous les trois en Grèce.

Évocations artistiques

Sources

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Iphigénie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Iphigenie — (griechisch Ἰφιγένεια), auch Iphigeneía, Iphigenia oder Iphianassa (griechisch Ἰφιάνασσα) ist in der griechischen Mythologie die älteste Tochter von Agamemnon (dem König von Mykene auf der Peloponnes) und Klytaimnestra und die Schwester von… …   Deutsch Wikipedia

  • Iphigenie — Iphigénie Pour les articles homonymes, voir Iphigénie (homonymie) et Iphianassa. Oreste …   Wikipédia en Français

  • Iphigenie — {{Iphigenie}} Tochter der Klytaimestra* und des Agamemnon**, der eine Kränkung der Göttin Artemis* durch Iphigenies Opferung sühnen soll. Eben will man das Mädchen töten, da entführt es die Göttin durch die Lüfte nach Tauris am Schwarzen Meer;… …   Who's who in der antiken Mythologie

  • IPHIGÉNIE — Dans la mythologie grecque, fille aînée d’Agamemnon et de Clytemnestre. Lors de la guerre de Troie, son père dut la sacrifier à Artémis pour obtenir de la déesse qu’elle fît cesser le calme (ou les vents contraires) qui retenait en Aulide la… …   Encyclopédie Universelle

  • Iphigenĭe — (Iphigeneia, bei Homer Iphianassa), Tochter des Agamemnon und der Klytämnestra. Als die Griechen in Aulis durch widrige Winde von der Agamemnon zürnenden Artemis an der Fahrt nach Troja gehindert werden, erklärt der Seher Kalchas, nur durch… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Iphigenie — Iphigenie, Iphigenia griechischer Ursprung, Bedeutung: von Geburt an kräftig. Bekannt aus der griechischen Mythologie sowie literarischen Bearbeitungen, z.B. Goethes »Iphigenie auf Tauris« (1779) …   Deutsch namen

  • Iphigénie — de Gaillard, religieuse décapitée à Orange en 1794. Nom porté par la fille d Agamemnon. Fête le 9 juillet …   Dictionnaire des saints

  • Iphigénie — Infobox Play | name = Iphigénie caption = Iphigénie : final scene writer = Jean Racine characters = Agamemnon Achille Ulysse Clytemnestre Iphigénie Ériphile setting = The royal tent at Aulis Iphigénie is a dramatic tragedy in five acts written in …   Wikipedia

  • Iphigenie — Iphigeni|e,   griechisch Iphigẹneia, griechischer Mythos: die älteste Tochter von Agamemnon und Klytämnestra, Schwester des Orest, der Elektra und der Chrysothemis. Zur Versöhnung der Artemis, die aus Zorn gegen Agamemnon die Abfahrt der… …   Universal-Lexikon

  • Iphigenie — Provenance. Prénom d origine grecque. Signifie: race généreuse Se fête le 9 juillet. Histoire. Iphigénie de Gaillard est religieuse à Orange, en juillet 1794, lorsqu elle est arrêtée, jugée et comdamnée à mort pour avoir voulu détruire la… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.