Iona (Ecosse)


Iona (Ecosse)

Iona (Écosse)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iona.
Iona
Géographie
Pays Royaume-Uni Royaume-Uni
Archipel Hébrides intérieures
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 56° 20′ 00″ N 6° 25′ 00″ W / 56.333333, -6.41666756° 20′ 00″ N 6° 25′ 00″ W / 56.333333, -6.416667
Superficie 8,77 km2
Point culminant Dùn Ì (101 m)
Géologie Île continentale
Administration
Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation constitutive Écosse
Council Area Argyll and Bute
Démographie
Population 125 hab. (2001)
Densité 14,25 hab./km2
Plus grande ville Baile Mór
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+0
United Kingdom location map.svg
Iona
Îles du Royaume-Uni
Abbaye de l'île d'Iona

Iona est une petite île du nord-ouest de l'Écosse, dans les Hébrides intérieures, séparée de l'île de Mull par le détroit d'Iona. Iona, avec 4,8 km du nord au sud et 2,4 km de d'est en ouest, s'étend sur 800 hectares. Le point le plus élevé, Dun I, culmine à 101 m. L'île est reliée à sa voisine Mull via un ferry de Fionnphort à la petite agglomération de Baile Mor.

Sommaire

Histoire

En 563[1], saint Colomba d’Iona ou Columcille, exilé d'Irlande, a fondé un monastère sur l'île sous le double patronage de Conall mac Comgaill, roi de Dal Riada, et de Brude mac Maelchon, roi des Pictes.

De là, partit la christianisation de l'Écosse. La communauté fut dirigée pendant une centaine d'années par des princes abbés issus comme le fondateur de la dynastie irlandaise du Cenél Conaill.

On croit aussi que le Livre de Kells a été rédigé sur l'île à cette époque. Le monastère est brûlé par les Vikings en 802[2] et en 806 lorsque 68 membres de la communauté sont massacrés[3]. Un nouveau monastère mieux abrité des prédateurs sera construit à Kells en 807[4]. En 830, l'abbé Diarmait transportera les reliques de Saint Colomba en Irlande pour les protéger des Vikings. En 989 Dub dá Leithe, « successeur de Patrick » (i.e abbé d'Armagh), assume la succession de Colum Cille à la demande des hommes d'Irlande et d'Alba [5]. La dignité d'abbé sera ensuite dévolue à des abbés irlandais souvent non résidents jusqu'à Gillechrist O'Maddor mort en 1062[6].

Le monastère sera reconstruit en 1203 pour les Bénédictins par Reginald Mac Donald, Maître de Mull et Seigneur des Îles et survivra jusqu'à la Réforme et la destruction des bâtiments en 1561 sur ordre du Parlement d'Écosse.

Iona était aussi devenue la nécropole des rois de Dal Riada et de leurs successeurs, les premiers rois d'Écosse qui y furent inhumés jusqu'à Donald Ban à la fin du XIe siècle.

En 1938, George MacLeod y a fondé une communauté œcuménique chrétienne.

Liste des abbés d'Iona

  • 563-597 : Colomba mac Feidlimid mac Fergus Cennfhota mac Conall Gulban.
  • 597-600 : Baithéne mac Brénainn mac Fergus Cennfhota mac Connal Gulban.
  • 600-605 : Lasren mac Feradach mac Ninnid mac Fergus Cennfhota mac Conall Gulban.
  • 605-623 : Fergnae
  • 623-652 : Ségéne mac Fiachra mac Feradach mac Ninnid mac Fergus Cennfhota mac Conall Gulban.
  • 652-657 : Suibhne mac Urthi
  • 657-669 : Cumméné mac Eman mac Fiachra mac Feradach mac Ninnid mac Fergus Cennfhota mac Conall Gulban.
  • 669-679 : Failbe mac Pipan mac Amolgad mac Daui mac Ninnid mac Fergus Cennfhota mac Conall Gulban.
  • 679-704 : Adomnan descendant à la 6e génération de Fergus Cennfhota mac Connal Gulban.
  • 704-710 : Conamail mac Failbe
    • 707-717 : Dunchad mac Cenn Faelad
  • 713-713 : Dorbbéne
  • 716-724 : Faelchu mac Doirbéne
  • 722-7?? : Fedlimid
  • 724-726 : Cilléne Fota
  • 726-752 : Cilléne Droichtech (« le constructeur de ponts »)
  • 752-767 : Sléibéne
  • 767-772 : Suibne
  • 772-801 : Bressal mac Ségéne
  • 801-802 : Connachtach
  • 802-814 : Cellach
  • 814-832 : Diarmait
  • 832-854 : Innrechtach, tué par les Saxons sur la route d'un pèlerinage à Rome le 12 mars 854[7].

Notes

  1. Annales de Tigernach T563.1
  2. Annales d'Ulster U802.9
  3. Annales d'Ulster U806.8
  4. Annales d'Ulster U807.4
  5. Annales d'Ulster: AU 989.7
  6. Annales d'Ulster U1062.2
  7. Annales d'Ulster U854.4


Dans la fiction

Dans le roman de Jean Raspail L'Anneau du pêcheur (1995), son cardinal est l'un des derniers à soutenir l'antipape Benoît XIII et ses successeurs. Dans le roman La Pierre Sculptée (par Guillaume Prévost), le jeune Samuel Faulkner est projeté dans le temps alors qu'il recherche son père et atterrit sur Iona en l'an 800, alors menacée par les Vikings.

Sources

  • P.A. Macnab Mull & Iona, Prevensey Island Guides (1995) réédition (2003) (ISBN 0907115926)

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens internes

Liens externes

http://www.isle-of-iona.com/

  • Portail de l’Écosse Portail de l’Écosse
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime

56°20′N 6°25′W / 56.333, -6.417

Ce document provient de « Iona (%C3%89cosse) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Iona (Ecosse) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Iona (Écosse) — Pour les articles homonymes, voir Iona. Iona Abbaye de l île d Iona G …   Wikipédia en Français

  • Iona Frickleton — est une joueuse écossaise de rugby à XV, née le 31 octobre 1982, de 1 m 70 pour 70 kg, occupant le poste de talonneur. Elle joue en club pour Watsonians. Elle est internationale et évolue avec l équipe d Écosse au plus haut niveau. Elle a fait… …   Wikipédia en Français

  • Ecosse — Écosse Pour les articles homonymes, voir Scotland. Écosse Scotland (en) Scotland (sco) Alba  …   Wikipédia en Français

  • Ecosse au Moyen Age — Écosse au Moyen Âge Pour consulter un article plus général, voir : Histoire de l Écosse. L’histoire de l’Écosse au Moyen Âge concerne la période allant de la mort de Domnall II en 900 apr. J. C. à celle du roi Alexandre III en 1286, laquelle …   Wikipédia en Français

  • Écosse au Moyen Age — Écosse au Moyen Âge Pour consulter un article plus général, voir : Histoire de l Écosse. L’histoire de l’Écosse au Moyen Âge concerne la période allant de la mort de Domnall II en 900 apr. J. C. à celle du roi Alexandre III en 1286, laquelle …   Wikipédia en Français

  • Écosse au moyen âge — Pour consulter un article plus général, voir : Histoire de l Écosse. L’histoire de l’Écosse au Moyen Âge concerne la période allant de la mort de Domnall II en 900 apr. J. C. à celle du roi Alexandre III en 1286, laquelle mène indirectement… …   Wikipédia en Français

  • ÉCOSSE (histoire) — L’Écosse est un pays de 77 000 km2 environ aux frontières à la fois historiques et naturelles. Au sud, les Lowlands prolongent simplement les plaines et collines de l’Angleterre au delà des Borders et se continuent en une étroite bande orientale …   Encyclopédie Universelle

  • Iona — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Iona peut signifier : Sommaire 1 Musique 2 Lieux …   Wikipédia en Français

  • Écosse au siècle des Lumières — Histoire de l Écosse Pour consulter un article plus général, voir : Écosse. Le château de Stirling se tient depuis des siècles sur un piton de roches volcaniques, défendant les gués du Forth et ayant résisté à de nombreux sièges …   Wikipédia en Français

  • Écosse — 55° 57′ N 3° 12′ W / 55.95, 3.2 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.