Investiture du Président du Gouvernement espagnol


Investiture du Président du Gouvernement espagnol

Investiture du président du gouvernement espagnol

En Espagne, l'article 99 de la Constitution de 1978 prévoit que le président du gouvernement est investi par le Congrès des députés sur proposition du Roi.

Sommaire

Procédure

Le Roi, après avoir consulté les partis politiques, propose un candidat à la présidence du gouvernement. Celui-ci présente son programme politique aux députés puis, après un débat avec les groupes parlementaires, se soumet à un vote d'investiture. Il doit recueillir la majorité absolue des membres du Congrès (en théorie 176 voix) pour être investi.

S'il n'obtient pas cette majorité, il se soumet à un vote quarante-huit heures plus tard, où il sera alors investi à la majorité simple.

Si le candidat obtient plus de voix négatives, le Roi reprend ses consultations, désigne un nouveau candidat et la procédure recommence. Si aucun candidat n'a été investi deux mois après les élections, le président du Congrès des députés soumet au Roi un décret de dissolution des Cortes Generales et de nouvelles élections sont organisées.

IXe Législature

Le débat d'investiture de José Luis Rodríguez Zapatero, secrétaire général du PSOE, s'est tenu les 8 et 9 avril 2008.

Résultats 1er vote
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise 176
Pour l'investiture 168 PSOE
Contre l'investiture 158 PP, ERC, UPyD
Abstentions 23 CiU, EAJ-PNV, BNG, IU-IC-V, CC, Na-Bai
Absent(s) 1 PSOE

Le candidat n'ayant pas obtenu la majorité requise, un second vote s'est tenu le 11 avril.

Résultats 2nd vote
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise Relative
Pour l'investiture 169 PSOE
Contre l'investiture 158 PP, ERC, UPyD
Abstentions 23 CiU, EAJ-PNV, BNG, IU-IC-V, CC, Na-Bai

M. Zapatero ayant obtenu le soutien de la majorité des députés, il a été nommé président du gouvernement par le Roi Juan Carlos Ier, après que celui-ci eut été informé du résultat du vote par le président du Congrès des députés, José Bono.

VIIIe Législature

Le débat d'investiture de José Luis Rodríguez Zapatero, secrétaire général du PSOE, s'est tenu les 15 et 16 avril 2004.

Résultats 1er vote
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise 176
Pour l'investiture 183 PSOE, ERC, IU-IC-V, CC BNG, CHA
Contre l'investiture 148 PP
Abstentions 19 CiU, EAJ-PNV, EA, Na-Bai

M. Zapatero ayant obtenu le soutien de la majorité des députés, il a été nommé président du gouvernement par le Roi Juan Carlos Ier, après que celui-ci eut été informé du résultat du vote par le président du Congrès des députés, Manuel Marín.

VIIe Législature

Le débat d'investiture de José María Aznar, président du Parti populaire, s'est tenu les 25 et 26 avril 2000.

Résultats 1er vote
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise 176
Pour l'investiture 202 PP, CiU, CC
Contre l'investiture 148 PSOE, IU-IC-V, EAJ-PNV, BNG, PA, ERC, EA, CHA

M. Aznar ayant obtenu le soutien de la majorité des députés, il a été nommé président du gouvernement par le Roi Juan Carlos Ier, après que celui-ci eut été informé du résultat du vote par la présidente du Congrès des députés, Luisa Fernanda Rudi.

VIe Législature

Le débat d'investiture de José María Aznar, président du Parti populaire, s'est tenu les 3 et 4 mai 1996.

Résultats 1er vote
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise 176
Pour l'investiture 181 PP, CiU, EAJ-PNV, CC
Contre l'investiture 166 PSOE, IU-IC, BNG, ERC, EA
Abstention(s) 1 UV
Absent(s) 2 HB

M. Aznar ayant obtenu le soutien de la majorité des députés, il a été nommé président du gouvernement par le Roi Juan Carlos Ier, après que celui-ci eut été informé du résultat du vote par la présidente du Congrès des députés, Federico Trillo.

Ve Législature

Le débat d'investiture de Felipe González, secrétaire général du Parti socialiste ouvrier espagnol, s'est tenu les 8 et 9 juillet 1993.

Résultats 1er vote
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise 176
Pour l'investiture 181 PSOE, CiU, EAJ-PNV
Contre l'investiture 165 PP, IU-IC, CC, ERC, EA, UV
Abstention(s) 1 PAR
Absent(s) 3 HB, IU-IC

M. González ayant obtenu le soutien de la majorité des députés, il a été nommé président du gouvernement par le Roi Juan Carlos Ier, après que celui-ci eut été informé du résultat du vote par la présidente du Congrès des députés, Félix Pons.

IVe Législature

Le débat d'investiture de Felipe González, secrétaire général du Parti socialiste ouvrier espagnol, s'est tenu les 4 et 5 décembre 1989. Du fait de contestations des résultats électoraux, dix-huit députés n'ont pu prendre part au vote.

Résultats 1er vote
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 332 Sans objet
Majorité requise 167
Pour l'investiture 167 PSOE, AIC
Contre l'investiture 155 PP, CiU, IU-IC, CDS, PA, UV, EA, EE
Abstention(s) 6 EAJ-PNV, PAR
Absent(s) 4 HB

M. González ayant obtenu le soutien de la majorité des députés, il a été nommé président du gouvernement par le Roi Juan Carlos Ier, après que celui-ci eut été informé du résultat du vote par la présidente du Congrès des députés, Félix Pons.

Question de confiance

Le 5 avril 1990, le président du gouvernement, Felipe González, a posé une question de confiance au Congrès des députés. La confiance est accordée à la majorité simple des députés.

Résultat
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise Relative
Confiance accordée 176 PSOE, AIC
Confiance refusée 130 PP, IU-IC, PA, UV, EA, EE, PAR
Abstention(s) 37 CiU, CDS, EAJ-PNV
Absent(s) 4 HB

Le gouvernement ayant obtenu la confiance du Congrès, il s'est maintenu au pouvoir.

IIIe Législature

Le débat d'investiture de Felipe González, secrétaire général du Parti socialiste ouvrier espagnol, s'est tenu les 23 et 24 juillet 1986.

Résultats 1er vote
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise 176
Pour l'investiture 184 PSOE
Contre l'investiture 141 AP-PL, PDP, CDS, CiU, IU, EE, PAR, CG, AIC, UV
Abstention(s) 6 EAJ-PNV
Absent(s) 19 AP-PL, HB

M. González ayant obtenu le soutien de la majorité des députés, il a été nommé président du gouvernement par le Roi Juan Carlos Ier, après que celui-ci eut été informé du résultat du vote par la présidente du Congrès des députés, Félix Pons.

Motion de censure

Le 30 mars 1987, l'Alliance populaire a déposé une motion de censure constructive contre le gouvernement dirigé par Felipe González et proposant d'élire Antonio Hernández Mancha à la présidence du gouvernement. L'adoption d'une telle motion nécessite la majorité absolue des députés.

Résultat
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise 176
Pour la censure 67 AP, UV
Contre la censure 194 PSOE, IU, EAJ-PNV, EE, AIC
Abstention(s) 71 PDP, CiU, CDS, PL, PAR, CG, Ind.
Absent(s) 18 HB, CDS, PSOE, EA, AP, PDP, PL, IU

La motion de censure n'ayant pas recueilli la majorité requise, le gouvernement s'est maintenu au pouvoir.

IIe Législature

Le débat d'investiture de Felipe González, secrétaire général du Parti socialiste ouvrier espagnol, s'est tenu les 1er et 2 décembre 1982.

Résultats 1er vote
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise 176
Pour l'investiture 207 PSOE, PCE, CDS, EE
Contre l'investiture 116 AP-PDP, UCD
Abstention(s) 21 CiU, EAJ-PNV, ERC
Ne vote(nt) pas 1 PSOE
Absent(s) 19 HB, AP-PDP, PSOE

M. González ayant obtenu le soutien de la majorité des députés, il a été nommé président du gouvernement par le Roi Juan Carlos Ier, après que celui-ci eut été informé du résultat du vote par la présidente du Congrès des députés, Gregorio Peces-Barba.

Ire Législature

Investiture de 1979

Le débat d'investiture d'Adolfo Suárez, président de l'Union du centre démocratique, s'est tenu les 29 et 30 mars 1979.

Résultats 1er vote
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise 176
Pour l'investiture 183 UCD, CD, PSA, UPN, PAR
Contre l'investiture 149 PSOE-PSC-PSE, PCE, EAJ-PNV, UN, UPC, EE, ERC
Abstention(s) 8 CiU
Absent(s) 10 PSOE-PSC, HB, CD, EAJ-PNV

M. Suárez ayant obtenu le soutien de la majorité des députés, il a été nommé président du gouvernement par le Roi Juan Carlos Ier, après que celui-ci eut été informé du résultat du vote par la présidente du Congrès des députés, Landelino Lavilla.

Motion de censure

Le 30 mai 1980, le Parti socialiste ouvrier espagnol a déposé une motion de censure constructive contre le gouvernement dirigé par Adolfo Suárez et proposant d'élire Felipe González à la présidence du gouvernement. L'adoption d'une telle motion nécessite la majorité absolue des députés.

Résultat
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise 176
Pour la censure 152 PSOE-PSC-PSE, PCE, PSA, UPC, EE, ERC, Ind.
Contre la censure 166 UCD
Abstention(s) 21 CD, CiU, UN, UPN, PAR, Ind.
Absent(s) 11 EAJ-PNV, HB, CiU

La motion de censure n'ayant pas recueilli la majorité requise, le gouvernement s'est maintenu au pouvoir.

Question de confiance

Le 18 septembre 1980, le président du gouvernement, Adolfo Suárez, a posé une question de confiance au Congrès des députés. La confiance est accordée à la majorité simple des députés.

Résultat
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise Relative
Confiance accordée 180 UCD, CiU, PSA, Ind.
Confiance refusée 164 PSOE-PSC-PSE, PCE, CD, EAJ-PNV, UN, UPC, EE, UPN, PAR, Ind.
Abstention(s) 2 ERC, Ind.
Absent(s) 4 HB, PSC

Le gouvernement ayant obtenu la confiance du Congrès, il s'est maintenu au pouvoir.

Investiture de 1981

Le débat d'investiture de Leopoldo Calvo-Sotelo, second vice-président du gouvernement chargé de la Coordination des Affaires économiques et candidat de l'Union du centre démocratique, s'est tenu les 19 et 20 février 1981

Résultats 1er vote
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise 176
Pour l'investiture 169 UCD, CD, UPN
Contre l'investiture 158 PSOE-PSC-PSE, PCE, EAJ-PNV, PSA, UN, UPC, EE, ERC, Ind.
Abstention(s) 17 CiU, CD, PAR, Ind.
Absent(s) 6 HB, PSOE-PSC, PSA

Le candidat n'ayant pas obtenu la majorité requise, un second vote s'est tenu le 25 février (le précédent second vote, organisé le 23 février, avait été interrompu par le coup d'État avorté du lieutenant-colonel Antonio Tejero).

Résultats 2nd vote
Catégories Chiffres Parti(s)
Députés 350 Sans objet
Majorité requise Relative
Pour l'investiture 186 UCD, CD, CiU, PAR, UPN, Ind.
Contre l'investiture 158 PSOE-PSC-PSE, PCE, EAJ-PNV, PSA, UN, UPC, EE, ERC, Ind.
Abstentions 6 HB, PSOE-PSC

M. Calvo-Sotelo ayant obtenu le soutien de la majorité des députés, il a été nommé président du gouvernement par le Roi Juan Carlos Ier, après que celui-ci eut été informé du résultat du vote par le président du Congrès des députés, Landelino Lavilla.

Législature constituante

En 1977, l'actuelle procédure constitutionnelle d'investiture du président du gouvernement n'existait pas encore. De ce fait, aucun vote ne fut organisé au Congrès des députés pour confirmer Adolfo Suárez, directement désigné par le Roi Juan Carlos Ier.

Chiffres

  • Plus grand nombre de votes favorables : 207, pour Felipe González lors de l'investiture de 1982 ;
  • Plus petit nombre de votes favorables : 67, pour Antonio Hernández Mancha lors de la motion de censure de 1987 ;
  • Investiture réussie avec le plus petit nombre de votes :
167 (sur 322), pour Felipe González en 1989 ;
169 (sur 350), pour José Luis Rodríguez Zapatero en 2008 ;
  • Plus grand nombre de votes défavorables : 194, pour Antonio Hernández Mancha lors de la motion de censure de 1987 ;
  • Plus petit nombre de votes défavorables : 116, pour Felipe González lors de l'investiture de 1982 ;
  • Investiture réussie avec le plus grand nombre de votes défavorables : 166, pour José María Aznar en 1996 ;
  • Plus grand nombre d'abstentions : 71, lors de la motion de censure de 1987
  • Plus petit nombre d'abstentions : 0
second vote d'investiture de Leopoldo Calvo-Sotelo en 1981
investiture de José María Aznar en 2000

Anecdotes

  • Seuls deux candidats n'ont pas atteint la majorité absolue au premier tour de vote :
Leopoldo Calvo-Sotelo, de l'Union du centre démocratique, le 20 février 1981 ;
José Luis Rodriguez Zapatero, du Parti socialiste ouvrier espagnol, le 9 avril 2008.
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
Ce document provient de « Investiture du pr%C3%A9sident du gouvernement espagnol ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Investiture du Président du Gouvernement espagnol de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Investiture du président du gouvernement espagnol — En Espagne, l article 99 de la Constitution de 1978 prévoit que le président du gouvernement est investi par le Congrès des députés sur proposition du Roi. Sommaire 1 Procédure 2 IXe Législature 3 …   Wikipédia en Français

  • President du Gouvernement (Espagne) — Président du gouvernement (Espagne) Pour les articles homonymes, voir Président du Gouvernement. Espagne …   Wikipédia en Français

  • Président du Gouvernement (Espagne) — Pour les articles homonymes, voir Président du Gouvernement. Espagne …   Wikipédia en Français

  • Président du gouvernement (espagne) — Pour les articles homonymes, voir Président du Gouvernement. Espagne …   Wikipédia en Français

  • Président du gouvernement (Espagne) — Pour les articles homonymes, voir Président du gouvernement. Président du gouvernement du Royaume d Espagne Presidente del Gobierno del Reino de España …   Wikipédia en Français

  • Président de la Généralité valencienne — President de la Generalitat …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement de la IXe législature (Espagne) — Gouvernement de la 9e législature Gobierno de la IX Legislatura Régime Royaume d Espagne Président du gouvernement José Luis Rodríguez Zapatero Début 12 avril 2008 Durée 0000000000000003.0000003 années …   Wikipédia en Français

  • Président d'Aragón — Presidente de Aragón Armoiries de l Aragón …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement de la VIIIe législature (Espagne) — Gouvernement de la 8e législature Gobierno de la VIII Legislatura Régime Royaume d Espagne Président du gouvernement José Luis Rodríguez Zapatero Début 17 avril 2004 Fin 9 mars  …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Bustelo — Deuxième gouvernement de la Ire Législature espagnole Espagne Cet article fait partie de la série sur la politique de l Espagne, sous série sur la politique …   Wikipédia en Français