Intermetallique


Intermetallique

Intermétallique

Un alliage forme un intermétallique à certaines compositions et conditions de pression. Il s'agit d'une alternance d'atomes qui forment une structure périodique. Les intermétalliques se forment lorsque les atomes de l'alliage ont une forte différence d'électronégativité ; la densité électronique devient alors hétérogène, la liaison n'est plus strictement métallique mais devient partiellement covalente ou ionique[1].

Initialement, les alliages intermétalliques se formaient des précipités dans un alliage plus complexe (par exemple dans les super-alliages à base nickel comme les Inconels). Ces précipités jouent un rôle important dans le renforcement mécanique des alliages (durcissement structural). Par la suite, ces phases ont été isolées, caractérisées, et on a commencé dans les années 1960 à les utiliser comme constituant massif de pièces et non plus comme phase mineure.

Du fait de l'ordre chimique, ces alliages se déforment assez mal plastiquement : l'ordre chimique devant être conservé, le déplacement au niveau de la dislocation doit être de deux atomes au lieu d'un seul habituellement. Les dislocations sont souvent dissociées et apparaissent comme deux dislocations liées, on les appelle de ce fait des « super-dislocations ». Leurs propriétés mécaniques sont donc souvent appréciables.

Sommaire

Symétrie cristalline et notation

Lorsque l'on regarde une maille sans prêter attention à la nature chimique, on voit ressortir une structure cristalline ; cependant, du fait de l'alternance chimique, la structure réelle peut être différente.

Par exemple, dans le cas du FeAl B2, on a en apparence une structure cubique à corps centré, mais l'alliage a en réalité une structure cubique simple.

Pour prendre en compte cette « surstructure chimique », on utilise souvent la notation Strukturbericht.

Exemples d'alliages intermétalliques

Références

  • Intermetallic Compounds, Vol. 3: Progress, edited by J. H. Westbrook and R. L. Fleischer, John Wiley & Sons, Chichester 2002, 1086 pages.
  • Intermetallic Compounds — Principles and Practice, edited by J. H. Westbrook and R. L. Fleischer, John Wiley & Sons, Chichester 1995, 2 volumes.
  • G. Sauthoff, Intermetallics, Wiley-VCH, Weinheim 1995, 165 pages.
  1. J. Philibert, A. Vignes, Y. Bréchet, P. Combrade, Métallurgie — Du minerai au matériau, Dunod, 2002, p. 309 

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Interm%C3%A9tallique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Intermetallique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • intermétallique — [ ɛ̃tɛrmetalik ] adj. • mil. XXe; de inter et métallique ♦ Techn. Composé intermétallique, formé de deux ou plusieurs métaux dont les atomes occupent une place déterminée dans la structure cristalline du composé. ● intermétallique adjectif Se dit …   Encyclopédie Universelle

  • Intermétallique — Un alliage forme un intermétallique à certaines compositions et conditions de pression. Il s agit d une alternance d atomes qui forment une structure périodique. Les intermétalliques se forment lorsque les atomes de l alliage ont une forte… …   Wikipédia en Français

  • Composé intermétallique — ● Composé intermétallique dans les alliages, composé à caractère métallique marqué, qui, à l état ordonné, est stable dans un domaine bien défini de concentrations …   Encyclopédie Universelle

  • composé intermétallique — intermetalinis junginys statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. intermetallic compound vok. intermetallische Verbindung, f rus. интерметаллическое соединение, n pranc. composé intermétallique, m …   Fizikos terminų žodynas

  • semi-conducteur intermétallique — intermetalinis puslaidininkis statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. intermetallic semiconductor vok. intermetallischer Halbleiter, m rus. интерметаллический полупроводник, m pranc. semi conducteur intermétallique, m …   Fizikos terminų žodynas

  • Uranium rhodium germanium — Propriétés chimiques Formule brute GeRhUURhGe Masse molaire …   Wikipédia en Français

  • Soudage (Théorie) — Cet article aborde le concept d énergie de soudage, afin de décrire et de quantifier quelques spécificités du soudage que sont les phénomènes locaux de fusion et de solidification ainsi que l écoulement thermique et les effets qui en résultent.… …   Wikipédia en Français

  • Alliage de Heusler — Structure d un alliage de Heusler. Dans le cas d une formule générale X2YZ (par exemple Co2MnSi), tous les sites sont occupés (structure L21). Dans le cas d un alliage dit semi Heusler de formule générale XYZ, un des sous réseaux cubiques à faces …   Wikipédia en Français

  • intermetalic — INTERMETÁLIC, Ă, intermetalici, ce, adj. (în sintagma) Compus intermetalic = metal lipit prin sudură sau alt procedeu. – Din fr. intermétallique. Trimis de valeriu, 21.07.2003. Sursa: DEX 98  intermetálic adj. m. metalic Trimis de siveco,… …   Dicționar Român

  • Acier Inoxydable — Cet article est lié aux composés du fer et du carbone Fer Carbone …   Wikipédia en Français