Instituto Superior Técnico


Instituto Superior Técnico

38°44′12″N 9°08′20″O / 38.73667, -9.13889

Vue de la tour nord

L’Instituto Superior Técnico (IST) est une grande écoles d'ingénieurs portugaise, associée à l'Universidade Técnica de Lisboa (Université Technique de Lisbonne). Elle a été créée en 1911 et est dotée de l'autonomie financière.

Elle comprend deux campus, tous deux situés dans l'agglomération de Lisbonne (Alameda et Taguspark Oeiras, et se compose de dix départements et une section autonome qui sont responsables de l'enseignement supérieur, du premier cycle universitaire aux études doctorales. Chaque département est organisé en sections, qui regroupent des sujets spécifiques dans le cadre de son domaine scientifique. En outre, les laboratoires des différents départements sont une source importante de soutien à l'enseignement et des activités de recherche menées à l'IST.

Aujourd'hui, l'IST offre 21 programmes d'études suivis par plus de 8600 étudiants, couvrant un large éventail de domaines de connaissances, dont toutes les spécialités d'ingénierie traditionnelles, mais aussi d'autres domaines modernes tels que l'ingénierie biomédicale, l'aérospatiale et le génie physique.

La formation doctorale est également très importante avec plus de 1500 étudiants inscrits dans 28 masters, 21 filières de doctorat et divers cours spécialisés. Son personnel comprend 670 titulaires de doctorat.

L'IST possède un super-ordinateur construit en 2007, qui est l'un des plus puissants au Portugal (1,6 Tflops).

Sommaire

Histoire

L'Instituto Superior Técnico a ses origines dans l'Instituto Industrial e Comercial de Lisboa, créé dans la deuxième moitié du XIXe siècle (fondé en 1852 comme l'Instituto Industrial de Lisboa, rebaptisé en 1869), qui fut une importante école d'enseignement professionnel et qui a été convertie en un établissement d'enseignement supérieur de l'ingénierie ouvert entre 1896 et 1910, qui a conduit à la création du programme IST dans l'année suivante.

Affiliations

Cette école est membre :

  • de l'association TIME (Top Industrial Managers for Europe) pour les échanges de professeurs, d'étudiants et de doubles diplômes européens.
  • du groupe Cluster (Consortium reliant les universités de sciences et technologies pour l'enseignement et la recherche), qui est un réseau de grandes universités européennes de technologie, leurs missions fondamentales sont avancées de recherche et d'enseignement supérieur d'ingénieurs, des scientifiques et des architectes.

Sites

L'IST dispose de deux campus :

Anciens élèves

  • Maria de Lourdes Pintasilgo, première femme à exercer le poste de Premier ministre du Portugal, diplômée en ingéniérie chimique industrielle (1953)
  • Alberto Romão Dias, ancien Secrétaire d'État pour l'enseignement supérieur, diplômé en ingéniérie chimique industrielle (1964)
  • Mariano Gago, ministre portugais de la Science, de la technologie et de l'enseignement supérieur, diplômé en physique (1960)
  • António Guterres, ancien Premier ministre du Portugal; président de l'Internationale socialiste et Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, diplômé en génie électrique (1971)
  • José Sucena Paiva, ancien Secrétaire d'État pour la science et la technologie, professeur titulaire de la chaire de Systèmes à énergie électrique, diplômé en génie électrique (1966)
  • João Sentieiro, actuel président de la Fundação para a Ciência e a Tecnologia, principal organe public de recherche portugais, professeur à l'IST, diplômé en génie électrique (1969)
  • Duarte Pacheco, ancien ministre de Ouvres Publiques, président de l'IST jusqu'en 1932, diplômé en génie électrique (1923)
  • Raul Pires Ferreira Chaves, inventeur, diplômé en ingéniérie civile, ancien Directeur de Ouvres Publiques au Cape vert et Guiné-Portugaise

Voir aussi

Liens externes

((coor dms titre | 38 | 44 | 12 | N | 9 | 08 | 20 | L | région: PT_type: historique))


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Instituto Superior Técnico de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires: