Institut d'études politiques de Rennes


Institut d'études politiques de Rennes
Institut d’études politiques de Rennes
Logo de Sciences Po Rennes en 2010.gif
Informations
Fondation 1991
Type Institut d'études politiques (EPA)
Localisation
Coordonnées 48° 07′ 17″ N 1° 40′ 06″ W / 48.121391, -1.6683448° 07′ 17″ Nord
       1° 40′ 06″ Ouest
/ 48.121391, -1.66834
  
Ville Rennes
Pays Drapeau de France France
Direction
Président Marcel Morabito
Directeur Patrick Le Floch
Chiffres clés
Enseignants 35+130 extérieurs
Chercheurs 43+29 (CRAPE+CRESS-Lessor)
Étudiants 890
Divers
Site web www.sciencespo-rennes.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Institut d'études politiques de Rennes

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Institut d'études politiques de Rennes

Géolocalisation sur la carte : Rennes

(Voir situation sur carte : Rennes)
Institut d'études politiques de Rennes

L'institut d’études politiques de Rennes, plus connu sous la dénomination « Sciences Po Rennes », est un établissement français public d'enseignement supérieur créé en 1991, situé à Rennes. C'est l'un des deux plus récents des neuf instituts d'études politiques de France, et il fait à ce titre partie des grandes écoles.

Sommaire

Histoire

L'établissement est créé par décret le 13 juin 1991[1], en même temps que l'IEP de Lille.

C'est un établissement public à caractère administratif rattaché par décret à l'université de Rennes-I. Son statut est fixé par le décret du 18 décembre 1989[2].

Les locaux de l'IEP sont situés au n° 104 du boulevard de la Duchesse-Anne, dans les bâtiments de l'ancienne école normale d'institutrices datant de 1882, et réalisé par l'architecte départemental Jean-Marie Laloy[3].

L'établissement annonce en décembre 2010 vouloir ouvrir des formations dans d'autres villes du grand ouest, à Nantes à partir de la rentrée 2011, et à Caen à compter de la rentrée 2012[4].

Directeurs

Directeurs des études

Admission

En juin 2006 et en juin 2007, le concours d'entrée a été commun avec l'Institut d'études politiques de Toulouse. En 2006, le taux de sélection à l'entrée en première année était de 8 %.[réf. souhaitée]

À partir de 2008, les six instituts d'études politiques d'Aix-en-Provence, Lyon, Lille, Rennes, Strasbourg et Toulouse organisent un concours d'entrée commun d'accès en première année ouvert aux terminales et aux bacheliers de l'année précédente[9]. Outre la note du baccalauréat, le concours se compose de trois épreuves : une dissertation portant sur une question contemporaine, une épreuve d'histoire et une épreuve de langue vivante. En 2008, un nombre total de 1 100 places, réparties entre les six IEP, était proposé aux 9 000 candidats[10], les lauréats étant admis en fonction de leurs choix préférentiels et de leur rang de classement.

Scolarité

Façade de l'Institut d’études politiques de Rennes.

Depuis l'application du processus de Bologne (réforme LMD) en 2005, le cursus Sciences Po Rennes se déroule en cinq ans. L'apprentissage d'au moins deux langues vivantes est obligatoire pour tous les élèves.

Premier cycle : acquisition des fondamentaux

La première année du cursus permet aux élèves de maîtriser un socle commun de connaissances pluridisciplinaires en droit, économie, histoire, science politique et gestion. Le redoublement n'est pas autorisé.

La deuxième année du cursus se traduit par un approfondissement du tronc commun « Sciences Po » (60% des enseignements) et par une première spécialisation (40% des enseignements) :

  • Service public (SP) : dominante de droit public.
  • Politique et société (POSO) : science politique, sociologie, information & communication.
  • Économie et finance (ECOFI) : comptabilité, gestion des ressources humaines, finance, droit privé.

En plus du tronc commun et de leur section, les élèves choisissent au moins une option parmi celles proposées.

La troisième année est obligatoirement internationale :

  • Année universitaire au sein d'un établissement partenaire (108 début 2009[11],[12]).
  • Stage long en entreprise, administration ou représentation diplomatique.

La troisième année se conclut par un stage obligatoire d'une durée minimale de huit semaines.

Second cycle : professionnalisation

La quatrième année est axée autour d'un tronc commun en économie, histoire, science politique et droit. La majorité des enseignements sont constitués par la vingtaine de cours électifs. L'objectif est de permettre aux élèves de se constituer des champs de compétence spécifiques. Des séminaires sont enfin l'occasion d'approfondir plus en détail une thématique et donnent lieu à la rédaction d'un mémoire.

La cinquième et dernière année est celle du master. Début 2010, l'Institut d'études politiques de Rennes compte 15 masters :

  • Management, économie, entreprise
    • Management des Médias Ecrits (MME)
    • Management des Risques et de la Qualité (MRQ)
    • Management des Organisation et des Projets (MOP)
  • Culture, communication, médias
    • Journalisme, Reportage & Enquête (JRE)
    • Communication Des Organisations (CDO)
  • Affaires européennes, internationales et stratégiques
    • Histoire et Relations Internationales (HRI)
    • Ingénierie des Services Urbains en Réseaux dans les pays en développement (ISUR)
    • Politiques Européennes (PE)
  • Expertise, enseignement, recherche
    • Action et Espace Public en Europe (AEPE)
    • Maîtrise d'Ouvrage Urbain et Immobilier (MOUI)
  • Action et administration publique
  • Risques, santé et social
    • Pilotage des Projets et Actions de Santé Publique (PPASP)

Le centre de préparation à l'ÉNA prépare aux concours externe et interne d'entrée à l'École nationale d'administration[13]. Entre trois et huit étudiants sont admis chaque année, soit un taux de réussite compris entre 15 % et 20 %. Ce centre de préparation permet également d'intégrer l’Institut national des études territoriales (INET) de Strasbourg, l’École des hautes études en santé publique (EHESP) de Rennes, ou encore l'École nationale de la magistrature (ENM) de Bordeaux[14].

Par ailleurs, les six Instituts d'études politiques du concours commun mutualisent[15] leur offre de masters en cinquième année, soit un panel d'une centaine de formations.

Cursus franco-allemand

L'IEP de Rennes et l'université catholique d'Eichstätt proposent depuis l'année 2003[16] un double-cursus franco-allemand, sous l'égide de l'Université franco-allemande[17], permettant de délivrer un double diplôme : « Sciences Po Rennes & Master de Science politique de l'Université catholique d'Eichstätt-Ingolstadt »[18]. La première promotion d'étudiants du double cursus Eichstätt-Rennes est sortie en 2007.

Doctorants

Le Centre de Recherches sur l'Action Politique en Europe (CRAPE), laboratoire pluridisciplinaire (science politique, sociologie, sciences de l'information et de la communication, histoire contemporaine) de Sciences Po Rennes, accueille une quarantaine de doctorants chaque année[19].

Le CRESS-Lessor, laboratoire d'économie, droit et gestion, en accueille pour sa part une dizaine chaque année.

Bibliothèque

L'IEP de Rennes comporte dans ses locaux une bibliothèque créée en 1991 et qui porte le nom de Jacques Fauvet, ancien directeur du journal Le Monde qui a fait don au centre de documentation d'une grande partie de ses fonds personnels. Le centre Jacques Fauvet est abonné à près de 350 revues et abrite plus de 60 000 ouvrages. Il est par ailleurs membre du Service commun de documentation rennais.

Au cœur de la bibliothèque trône encore un chêne planté par les élèves de l'école normale en 1889 pour célébrer le premier centenaire de la Révolution Française.

Recherche

Sciences Po Rennes possède un centre de recherche associé au CNRS : le Centre de Recherches sur l'Action Politique en Europe (CRAPE), dirigé par Christian Le Bart.

L'IEP est par ailleurs associé au Laboratoire d'économie et de science sociale de Rennes (CRESS-Lessor), rattaché à l'Université de Rennes II et associé à l'Université de Rennes I.

Identité visuelle

L'IEP s'est doté d'un logo à sa création en se basant sur l'architecture de son bâtiment. La porte principale de l'ancienne école normale sert jusqu'en 2010 de base aux différentes déclinaisons de son logo.[réf. souhaitée]

Notes et références

  1. Décret n° 91-562 du 13 juin 1991 portant création des instituts d'études politiques de Lille et de Rennes et complétant le décret n° 89-901 du 18 décembre 1989 relatif aux instituts d'études politiques, publié au Journal officiel de la République française du 19 juin 1991, p. 7936
  2. Décret n°89-901 du 18 décembre 1989 relatif aux instituts d'études politiques sur www.legifrance.gouv.fr et Décret n°89-902 du 18 décembre 1989 relatif aux instituts d'études politiques dotés d'un statut d'établissement public administratif rattachés à une université sur www.legifrance.gouv.fr
  3. (fr) Isabelle Barbedor, « Ancienne école normale d'institutrices, actuellement Institut d'études politiques » sur patrimoine.region-bretagne.fr, 2001
  4. (fr) Sciences Po Rennes s’installerait à Caen en 2012 sur ouest-france.fr, 14 décembre 2010
  5. (fr) Fiche personnalité : Tanneguy Larzul sur educpros.fr. Consulté le 16 décembre 2010
  6. (fr) Fiche personnalité : Erik Neveu sur www.crape.univ-rennes1.fr. Consulté le 18 décembre 2010
  7. (fr) « Une nouvelle direction pour l'IEP de Rennes » sur le site officiel de l'Institut d'études politiques de Rennes, consulté le 17 juin 2009
  8. (fr) Patrick Le Floch élu directeur de l’IEP de Rennes sur educpros.fr, 23 juin 2009. Consulté le 13 juillet 2010
  9. (fr) [PDF] « Communiqué de presse : un seul concours pour six instituts » sur le site internet de l'Institut d'études politiques de Toulouse, 13 novembre 2007
  10. (fr) « Hexa succès... » (mot du Directeur) sur le site officiel de l'Institut d'études politiques de Rennes, juillet 2008
  11. (fr) « Un institut aux couleurs internationales » sur le site officiel de l'Institut d'études politiques de Rennes, consulté le 8 mars 2009
  12. (fr) [image] « Partenariats internationaux » sur le site officiel de l'Institut d'études politiques de Rennes, consulté le 8 mars 2009
  13. (fr) « Le Centre de Préparation à l'ENA » sur le site d'Institut d'études politiques de Rennes, consulté le 5 mai 2009
  14. (fr) [PDF] « Centre de Préparation à l’ENA de Rennes : Réussite aux concours de 2000 à 2008 » sur le site officiel de l'Institut d'études politiques de Rennes, consulté le 8 mars 2009
  15. (fr) [PDF] « Offre Master et 5e année » sur le site officiel de l'Institut d'études politiques de Rennes, consulté le 8 mars 2009
  16. (fr) « Guide d'études - Double cursus intégré franco-allemand en sciences politiques de l'université catholique d'Eichstätt-Ingolstadt et de l'Institut d'études politiques de Rennes » sur le site officiel du double cursus, avril 2008, p.3, consulté le 22 février 2010
  17. (de) « Delegation aus Rennes zu Gast », dans Eichstätter Kurier, novembre 2007 [texte intégral] 
  18. (fr) « Double cursus franco-allemand » sur le site officiel de l'Institut d'études politiques de Rennes, consulté le 26 avril 2009
  19. (fr) « Centre de Recherche sur l'Action Politique en Europe » sur le site officiel de l'Institut d'études politiques de Rennes, consulté le 8 mars 2009

Annexes

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Institut d'études politiques de Rennes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Institut D'études Politiques De Rennes — Institut d études politiques de Rennes …   Wikipédia en Français

  • Institut d'etudes politiques de Rennes — Institut d études politiques de Rennes Institut d études politiques de Rennes …   Wikipédia en Français

  • Institut d'études politiques de rennes — Institut d études politiques de Rennes …   Wikipédia en Français

  • Institut d'études politiques de Rennes — The Rennes Institut d Etudes Politiques de Rennes (IEP) was founded in 1991, and is a part of the Sciences Po group of higher education schools along with those in Aix en Provence, Bordeaux, Lille, Lyon, Paris, Strasbourg and Toulouse.The school… …   Wikipedia

  • Institut D'études Politiques — Les instituts d études politiques (IEP) sont neuf établissements publics d enseignement supérieur français situés à Aix en Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Leur vocation est de diffuser les savoirs …   Wikipédia en Français

  • Institut d'Etudes Politiques — Institut d études politiques Les instituts d études politiques (IEP) sont neuf établissements publics d enseignement supérieur français situés à Aix en Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Leur… …   Wikipédia en Français

  • Institut d'etudes politiques — Institut d études politiques Les instituts d études politiques (IEP) sont neuf établissements publics d enseignement supérieur français situés à Aix en Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Leur… …   Wikipédia en Français

  • Institut d'Études Politiques — Les instituts d études politiques (IEP) sont neuf établissements publics d enseignement supérieur français situés à Aix en Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Leur vocation est de diffuser les savoirs …   Wikipédia en Français

  • Institut d’Études Politiques — Institut d études politiques Les instituts d études politiques (IEP) sont neuf établissements publics d enseignement supérieur français situés à Aix en Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Leur… …   Wikipédia en Français

  • Institut d'études politiques de Lille — Institut d’études politiques de Lille Informations Fondation 1991 Type Institut d étude …   Wikipédia en Français