Institut National De Recherches Archéologiques Préventives


Institut National De Recherches Archéologiques Préventives

Institut national de recherches archéologiques préventives

L'Institut national de recherches archéologiques préventives ou Inrap est un organisme français créé en 2002, en application de la loi sur l'archéologie préventive de janvier 2001. Il résulte de la transformation de l'Association pour les fouilles archéologiques nationales (AFAN), association loi 1901, en établissement public à caractère administratif.

Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères chargés de la Culture et de la Recherche.

Logo de L'Inrap

Sommaire

Missions

Fouilles de l'INRAP (juin 2008)
rue Henri-Farman à Paris 15e.
Vestiges du Mésolithique.

L’Inrap a pour missions de détecter (opérations de diagnostics) et d’étudier le patrimoine archéologique (fouilles) touché par les travaux d’aménagement du territoire.

Il exploite et diffuse l’information auprès de la communauté scientifique et participe à l’enseignement, la diffusion culturelle et la valorisation de l’archéologie auprès du grand public (publications, expositions, colloques, conférences).

L'Inrap assure enfin la gestion financière du Fonds national pour l'archéologie préventive.

Financement

L'Inrap est financé en partie par la redevance d'archéologie préventive, instituée par la loi sur l'archéologie préventive de 2001, et par le produit de ses prestations (opérations de fouilles).

Organigramme

La gestion de l'Inrap est assurée par un Conseil d'administration et un Conseil scientifique. Les membres de ces deux conseils sont nommés ou élus pour trois ans et ne peuvent exercer plus de deux mandats consécutifs.

Conseil d'administration

Le Conseil d'administration est composé comme suit :

  • Un président, choisi parmi les personnalités compétentes en matière d'archéologie, après avis nommé sur proposition conjointe des ministres chargés de la Culture et de la Recherche
  • Sept représentants de l'État :
    • Le directeur de l'administration générale au ministère chargé de la Culture
    • Le directeur de l'architecture et du patrimoine au ministère chargé de la Culture
    • Le directeur de la recherche et de l'innovation au ministère chargé de la Recherche
    • Le directeur de l'enseignement supérieur au ministère chargé de l'enseignement supérieur
    • Le directeur du Budget
    • Le directeur général de l'urbanisme, de l'habitat et de la construction
    • Un conservateur régional de l'archéologie, désigné par le ministre chargé de la Culture
  • Deux représentants des organismes de recherche et d'enseignement supérieur :
    • Le directeur général du Centre national de la recherche scientifique
    • Le premier vice-président de la Conférence des présidents d'université
  • Deux représentants de collectivités territoriales, désignés conjointement par les ministres chargés de la Culture et de la Recherche
  • Deux représentants des personnes publiques ou privées concernées par l'archéologie préventive, désignés selon le même procédé que les précédents
  • Quatre membres élus par et parmi les personnel de l'INRAP
  • Quatre personnalités qualifiées dans le domaine de l'archéologie :
    • Deux désignées par le ministre chargé de la Culture
    • Deux désignées par le ministre chargé de la Recherche


  • Membres assistant au Conseil d'administration avec voix consultative :
    • Le directeur général de l'Inrap
    • Le directeur scientifique et technique de l'Inrap
    • Le contrôleur financier
    • L'agent comptable de l'Inrap


La liste nominative des membres du Conseil d'administration, avec les représentants éventuels et les membres suppléants est disponible sur le site internet de l'INRAP.

Conseil scientifique

Le Conseil scientifique comprend, outre le président de l'INRAP :

  • Le vice-président du Conseil national de la recherche archéologique
  • Sept membres élus par et parmi les personnels exerçant des fonctions scientifiques dans le domaine de l'archéologie, à savoir :
    • Deux parmi les personnels d'enseignement et de recherche exerçant leurs fonctions dans les établissements d'enseignement supérieur
    • Deux parmi les personnels de recherche exerçant leurs fonctions dans les établissements de recherche
    • Deux parmi les personnels des Services régionaux d'archéologie
    • Un parmi les personnels des services d'archéologie de collectivités territoriales
  • Quatre personnes choisies en raison de leurs compétences dans le domaine de l'archéologie préventive :
    • Deux désignées par le ministre chargé de la culture ;
    • Deux désignées par le ministre chargé de la recherche ;
  • Cinq membres élus par et parmi les agents de l'INRAP appartenant à la filière scientifique et technique

Organes dirigeants (Mars 2008)

  • Direction générale
Président : Jean-Paul Jacob
Directrice générale: Nicole Pot
Directeur scientifique et technique : Pascal Depaepe
Directeur des ressources humaines : François Gautron
Directrice de l'administration et des finances : Christiane Berthot
Directeur des systèmes d'information : Bernard Pinglier
Directeur du développement culturel et de la communication : Paul Salmona
Agent comptable : Jean-Fernand Amar
Chef du Service des affaires juridiques : Isabelle Bignon
Chargé de mission projet stratégique : Philip Malgras
Chargé de mission recherche et développement international : Nathan Schlanger


  • Directeurs interrégionaux
Centre - Ile-de-France : Catherine Remaury
Grand-Est nord : Claude Gitta
Grand-Est sud : Hans de Klijn
Grand-Ouest : Gilbert Aguesse
Grand-Sud-Ouest : Patrick Bretagne
Méditerranée : François Souq
Nord - Picardie : Marc Talon
Rhône-Alpes - Auvergne : Dominique Deboissy

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie
Ce document provient de « Institut national de recherches arch%C3%A9ologiques pr%C3%A9ventives ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Institut National De Recherches Archéologiques Préventives de Wikipédia en français (auteurs)