Institut D'études Politiques De Bordeaux


Institut D'études Politiques De Bordeaux

Institut d'études politiques de Bordeaux

44° 47′ 55″ N 0° 36′ 51″ W / 44.798541, -0.614129

Institut d'études politiques de Bordeaux

Institut d'études politiques de Bordeaux (logo).svg

Statut Établissement public à caractère administratif
Création 1948
Siège Domaine universitaire de Pessac Talence Gradignan
Rattachement Université Bordeaux 4
Directeur Vincent Hoffmann Martinot
Élèves ?
Enseignants ?
Diplômés 40 000
Site internet sciencespobordeaux.fr

L'institut d’études politiques de Bordeaux, également appelé « Sciences Po Bordeaux », est un établissement français public d'enseignement supérieur créé en 1948, aujourd'hui situé sur le campus universitaire Pessac, à huit kilomètres du centre-ville de Bordeaux, et rattaché à l'université Montesquieu Bordeaux-IV. C'est l'un des neuf instituts d'études politiques de France, et il fait à ce titre partie des grandes écoles. On entre à Sciences Po Bordeaux par le biais d'un concours (6 % de réussite[1]).

Sommaire

Histoire

L'établissement est créé par décret le 4 mai 1948[2] sous le nom d’institut d'études politiques de l’université de Bordeaux ; Maurice Duverger devient son premier directeur. Il obtient le statut d'établissement public et prend son nom actuel en application du décret du 18 janvier 1969[3].

L'institut compta parmi ses enseignants l'historien et sociologue Jacques Ellul et la future ministre, secrétaire générale du Conseil de l'Europe et vice-présidente du Parlement européen Catherine Lalumière. Jusqu'en 1967, il était installé à Bordeaux même, au n° 4 de la rue du Maréchal-Joffre, siège actuel du Tribunal d'instance de Bordeaux.

C'est un établissement public à caractère administratif rattaché à l'université Montesquieu Bordeaux-IV. Son statut est fixé par le décret du 18 décembre 1989[4]. Son directeur actuel est Vincent Hoffmann-Martinot depuis le mois de septembre 2007.

Directeurs

  • Maurice Duverger
  • Marcel Merle
  • 1967-1977 : Albert Mabileau
  • 1977-1985 : Claude Emery
  • 1985-1998 : Pierre Sadran
  • 1998-2007 : Robert Lafore
  • Depuis 2007 : Vincent Hoffmann-Martinot

Cursus

Les études, qui duraient trois ans jusqu'en 2002, ont été étendues à cinq ans suivant le modèle européen « LMD ». L'année 2005 marque la dernière phase de la réforme ; la deuxième année est devenue l'année obligatoire de mobilité en France ou à l'étranger.

Sciences Po Bordeaux a constitué des « Filières intégrées », où les étudiants effectuent leur scolarité sur l'IEP de Bordeaux et sur l'université étrangère choisie. Ce cursus permet l'obtention d'un double diplôme, celui de Sciences Po Bordeaux et de l'établissement partenaire. Cinq destinations sont possibles : Cardiff (FIFRU), Coimbra (FIFPO), Grenade (FIFE), Stuttgart (FIFA) et Turin (FIFI). En outre, le parcours IEDG permet l'obtention du Magistratura russe de l'Université Russe de l'Amitié des Peuples de Moscou.

Aux côtés des filières intégrées, Sciences Po Bordeaux a également mis en place en 2007/2008 un programme « France-Caraïbe » en cinq ans. Associant l'université des Antilles et de la Guyane de Schoelcher (Martinique) et l'université des Indes occidentales de Kingston (Jamaïque), il donne accès à un triple master en « Études politiques et coopération internationale ».

Admission

Les étudiants sont admis sur concours, qui ne nécessite pas de préparation spéciale, à Bac + 0 , Bac + 1 et Bac + 3. Les épreuves sont au nombre de trois :

  • Pour l'admission en première année à Bac + 0  :
    • Une composition sur un thème d'actualité ;
    • Une épreuve d'histoire et géographie ;
    • Une épreuve de langue vivante.
  • Pour l'admission en première année à Bac + 1  :
    • Une dissertation de culture générale sur un thème d'actualité ;
    • Une épreuve de spécialité à choisir entre : droit constitutionnel et institutions politiques, économie, géographie, histoire, mathématiques et statistiques ;
    • Une épreuve de langue vivante.
  • Pour l'admission en troisième année à Bac + 3 :
    • Une dissertation sur un thème d'actualité ;
    • Une épreuve de langue vivante ;
    • Une épreuve de spécialité à choisir entre : droit privé, droit public, économie, ethnologie, géographie, gestion, histoire, civilisation étrangère, sociologie.

L'accès aux Filières Internationales est possible à Bac + 0 et à Bac + 1 sur sélection. L'accès au programme « France-Caraïbe » est réservé aux candidats à Bac+1 (concours obligatoires pour les étudiants métropolitains et ultramarins français).

Le premier cycle

La première année est une année de formation initiale, d'acquisition des méthodes de travail et de renforcement des langues étrangères.

La deuxième année permet un séjour d'études obligatoire dans une université étrangère en faisant valider cette année par l'obtention de soixante crédits ECTS, ou une année d'études dans une université française autre que l'IEP.

La troisième année est une année de consolidation et d'orientation en vue du choix des masters.

Le master

La quatrième année se divise en un tronc commun et une spécialisation renforcée par la mise en place de quatre sections :

  • Administration et gestion publique (AGP),
  • Politique, société et communication (PSC),
  • Études internationales (EI),
  • Gestion des entreprises et des organisations (GEO).

C'est une année charnière entre les deux cycles, la spécialisation en est l'un des rouages essentiels de l'accès au grade de master.

La cinquième année poursuit la spécialisation. Des stages sont réalisés entre la quatrième et la cinquième mais également durant la cinquième année. Pour les parcours dirigés vers la recherche, les stages sont remplacés par des mémoires destinés à permettre l'entrée à l'École doctorale de science politique de Bordeaux.

La préparation aux concours administratifs

Conformément à sa vocation originelle, l'IEP concourt à la formation des cadres du service public, tant au travers de sa formation initiale que par ses préparations aux concours de l'encadrement administratif. Trois préparations spécifiques existent, accessibles en formation initiale (après le diplôme, une licence ou un master) ou en formation continue (salariés, fonctionnaires) :

Vie associative

La vie associative[5] de l'établissement est animée notamment par trois institutions: le Bureau des élèves (BDE) (Soirées, Gala, Intégration, Aide aux étudiants, co-organisation du spring break inter-IEP, animations diverses), le Bureau des arts (BDA) (théâtre, danse, musique, chant, cinéma,) et l'Association sportive (AS).

De nombreuses autres associations participent à cette dynamique, comme Erasmix (association Erasmus), le Club d'œnologie, Mie de pain et démocratie (journal généraliste satirique) ou des associations solidaires et militantes telles que Deka Ewe (association franco-togolaise), Regards croisés (Groupe d'étude et de réflexion sur le monde arabo-musulman), AFIFE, Echo'logik, Les Jeunes Européens, Ailes Gauches, UNEF Sciences Po Bordeaux (5 élus au Conseil d'administration sur 9 après les élections de novembre 2007), UNI Sciences Po Bordeaux, le Mouvement des Jeunes Socialistes, UDF Sciences Po ou DROP (les étudiants de centre-droit).

Annexes

Notes et références

  1. (fr) Extension(s), janvier 2008, n°19, p. 11
  2. Décret n° 48–1262 du 13 août 1948 portant création de l’institut d'études politiques de l'université de Bordeaux, publié au Journal officiel de la République française du 14 août 1948, p. 7998, avec rectification au JO du 20 août 1948, p. 8182
  3. Décret n° 69-56 du 18 janvier 1969 relatif aux instituts d'études politiques d'Aix, de Bordeaux, de Grenoble, de Lyon, de Strasbourg et de Toulouse (abrogé)
  4. Décret n° 89-902 du 18 décembre 1989 relatif aux instituts d’études politiques dotés d'un statut d’établissement public administratif rattachés à une université, publié au Journal officiel de la République française du 19 décembre 1989
  5. (fr) « L'actualité associative » sur le site officiel de l'Institut d'études politiques de Bordeaux

Articles connexes

  • Catégorie:Enseignant à l'Institut d'études politiques de Bordeaux
  • Catégorie:Ancien élève de l'Institut d'études politiques de Bordeaux

Lien externe

  • Portail des Grandes écoles Portail des Grandes écoles
  • Portail de Bordeaux Portail de Bordeaux
Ce document provient de « Institut d%27%C3%A9tudes politiques de Bordeaux ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Institut D'études Politiques De Bordeaux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Institut d'études politiques de Bordeaux — Institut d’études politiques de Bordeaux Informations Fondation 1948 Type Ins …   Wikipédia en Français

  • Institut d'etudes politiques de Bordeaux — Institut d études politiques de Bordeaux 44° 47′ 55″ N 0° 36′ 51″ W / 44.798541 …   Wikipédia en Français

  • Institut d'études politiques de bordeaux — 44° 47′ 55″ N 0° 36′ 51″ W / 44.798541 …   Wikipédia en Français

  • Institut d'etudes politiques de Bordeaux — Gründungsjahr 1948 Ort Bordeaux, Frankreich Studenten ca. 1400 Ausländeranteil: ca. 25% Wissenschaftliche Mitarbeiter ca. 350 Professoren: 33 Gastprofessuren: ca. 15 Forschungs …   Deutsch Wikipedia

  • Institut d'études politiques de Bordeaux — Institut d Etudes Politiques de Bordeaux Gründungsjahr 1948 Ort Bordeaux, Frankreich Studenten ca. 1400 Ausländeranteil: ca. 25% Wissenschaftliche Mitarbeiter ca. 350 Professoren: 33 Gastprofessuren: ca. 15 Forschungs …   Deutsch Wikipedia

  • Institut d’études politiques de Bordeaux — Institut d Etudes Politiques de Bordeaux Gründungsjahr 1948 Ort Bordeaux, Frankreich Studenten ca. 1400 Ausländeranteil: ca. 25% Wissenschaftliche Mitarbeiter ca. 350 Profe …   Deutsch Wikipedia

  • Institut d'études politiques de Bordeaux — Infobox University name = native name = Institut d études politiques IEP de Bordeaux image size = caption = latin name = motto = mottoeng = established = 1948 closed = type = affiliation = endowment = officer in charge = chairman = chancellor =… …   Wikipedia

  • Institut D'études Politiques — Les instituts d études politiques (IEP) sont neuf établissements publics d enseignement supérieur français situés à Aix en Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Leur vocation est de diffuser les savoirs …   Wikipédia en Français

  • Institut d'Etudes Politiques — Institut d études politiques Les instituts d études politiques (IEP) sont neuf établissements publics d enseignement supérieur français situés à Aix en Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Leur… …   Wikipédia en Français

  • Institut d'etudes politiques — Institut d études politiques Les instituts d études politiques (IEP) sont neuf établissements publics d enseignement supérieur français situés à Aix en Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Leur… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.