Innocenti


Innocenti
Le logo de Innocenti.

La marque italienne Innocenti était, à l'origine, une société travaillant dans la métallurgie, avant de devenir constructeur des scooters Lambretta.
Mais c'est dans le domaine de l'automobile qu'elle se fit le plus connaître à l'étranger avec sa Mini, produite d'abord sous licence anglaise. La marque fut rachetée par Fiat en 1989.

Sommaire

Histoire

La firme italienne Innocenti a été créée dans les années 1930 par Ferdinando Innocenti, ancien forgeron originaire de Toscane. Dans sa première jeunesse, il créa une entreprise qui porta son nom. Il s'intéressa ensuite à la construction mécanique et grâce à son invention brevetée, le "Tubo Innocenti", c'est-à-dire les premiers échafaudages métalliques avec les joints et raccords à montage rapide, qui ont fait le tour du monde et sont toujours plus utilisés pour tous usages.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en pleine période de reconstruction et avant le miracle économique italien, en 1947, il se diversifie et s'engage dans la production de scooters, avec une nouvelle société Lambretta. Il deviendra le plus important concurrent de la Vespa. Enfin, en 1960 il se lance dans la construction automobile avec le succès que l'on sait.

Deux exemplaires historiques des fameuses Lambretta

Toute l'activité industrielle du groupe était concentrée dans l'énorme usine de Lambrate, un quartier à 'Est de Milan. Innocenti disposait de filiales aux quatre coins du monde dont la plus lointaine était l'entreprise sidérurgique crée en Amérique Latine, Orinoco Planta Innocenti(actuel Siderurgica del Orinoco).

Le groupe Innocenti comprenait donc trois secteurs d'activité distincts :

  • Innocenti Mécanique appliquée, comme constructeur de presses de très forte puissance et différents systèmes de production, une anticipation de la robotique,
  • Innocenti Lambretta pour les motocycles dont la fameuse Lambretta et ses dérivés comme la plus classique Lui, qui aida, avec la Vespa de Piaggio, à la première motorisation de l'Italie,
  • Innocenti Auto, comme constructeur automobile à part entière, principalement avec des modèles produits sous licence British Motor Corporation.

Au décès de son fondateur Ferdinando Innocenti, en 1966, la société sera gérée par son fils Luigi, qui au début des années 1970, séparera les trois divisions en des sociétés indépendantes. Il cèdera le secteur mécanique à la société Santeustachio, appartenant à la holding d'État IRI qui deviendra INNSE Innocenti Santeustachio.

La production de "Lambretta", qui avait connu un énorme succès en Italie, mais sur le déclin à cause de la préférence pour la voiture, sera délocalisée dans les filiales en Espagne et en Inde, chez SIL - Scooters of India Limited, dont le siège est situé à Lucknow.

Innocenti Auto

La première voiture Innocenti - une A40, 21 octobre 1960

L'entrée d'Innocenti dans le monde de l'automobile italien ne sera pas facile. Au début des années 1960, Innocenti annonce son intention de construire des automobiles alors que le marché européen est très cloisonné par d'importants droits de douane et qu'en Italie, le secteur est dominé par Fiat, mais où subsistent encore deux constructeurs indépendants spécialisés comme Lancia pour les voitures de luxe et Alfa Romeo pour les voitures sportives. Les autres constructeurs ne sont que des artisans.

Innocenti 950 spider (1961)

Innocenti débute son activité de constructeur automobile à l'automne 1960 avec le montage sous licence de l'Austin A40, copie du modèle britannique mais avec une carrosserie entièrement produite et assemblée à Milan. La présentation officielle du nouveau constructeur et de son premier modèle A40 aura lieu le 21 octobre 1960. L'aventure se poursuivra en respectant le même schéma avec l'Innocenti IM3, l'Innocenti J4 et l'Innocenti I5, qui connurent somme toutes un petit succès sur le marché italien.

La première voiture conçue par l'usine Innocenti de Lambrate sera l'Innocenti 950 S, un petit cabriolet sportif disposant d'une carrosserie dessinée en Italie par Ghia, et produite à Lambrate. Cette voiture était équipée d'une mécanique anglaise. Ce modèle sera présenté officiellement au Salon International de l'Automobile de Turin en automne 1960.

D'autres projets sortiront du bureau d'études Innocenti comme un gros Coupé avec un moteur Ferrari, une petite voiture urbaine qui servira de prototype aux futures Mini ainsi qu'un petit utilitaire. Ces projets ne passeront jamais au stade de la pré-série et resteront dans les cartons des ingénieurs de Lambrate.

Au milieu des années 1960, la vente des voitures connaît une véritable explosion dans tous les pays d'Europe et c'est à ce moment-là qu'Innocenti lance la Mini. Fabriquée sous licence British Motor Corporation, mais comme toujours avec des carrosseries entièrement italiennes et des moteurs anglais, la Mini sera mise à jour et améliorée en permanence selon la demande du marché italien où la voiture recevra une finition bien mieux finie et plus luxueuse. Innocenti ira même jusqu'à concevoir et commercialiser par le réseau BMC partout en Europe, une version sportive baptisée Cooper. Innocenti produira plusieurs séries et modèles MK 2, MK 3, et certaines versions particulières comme les luxueuses Mini 1000 et Mini 1001 de 1972, avec des habillages intérieurs en bois véritable, qui n'auront jamais d'équivalent dans les versions anglaises. Équipées des moteurs anglais de 850, 1000 et 1 300 cm3, la Mini Innocenti restera au catalogue jusqu'en 1975.

La Mini Bertone

Innocenti Mini Bertone

Au début des années 1970, British Leyland reprend entièrement le constructeur italien et fait de Lambrate le centre de dispaching des automobiles Leyland pour l'Europe. De cette intégration naitra une nouvelle marque, Leyland Innocenti. Durant cette période un nouveau modèle sera lancé, l'Innocenti Regent dérivée de l'Austin Allegro. Un tout nouveau modèle de conception purement italienne verra le jour en 1974, l'Innocenti Nuova Mini dans les versions 90 et 120.

La première série était équipée des anciens moteurs de la Mini anglaise avec une carrosserie entièrement nouvelle, dessinée par le maîtres carrossier Nuccio Bertone.

En 1976, à peine deux ans après le lancement de ce nouveau modèle, British Leyland connaît une très grave crise financière et se désengage complètement de sa filiale Innocenti qui sera reprise, avec l'aide de l'État italien, par un homme d'affaires italo-argentin, Alejandro De Tomaso, propriétaire de la marque automobile de sport du même nom.

De Tomaso relance immédiatement la production des nouveaux modèles Mini Bertone, dans un premier temps avec les mêmes motorisations obsolètes mais avec un niveau de finition nettement supérieur. La carrosserie bénéficiera de légères retouches en 1980 avec la version Mini Mille qui sera la première à adopter les vitres électriques pour ce type de voitures en Europe.

À partir de 1982, après de nouvelles légères retouches à la carrosserie, l'Innocenti Mini Bertone connaît sa révolution mécanique. Tous les anciens organes mécaniques anglais sont remplacés et la voiture bénéficiera de nouveaux moteurs Daihatsu à trois cylindres. Elle conservera cette mécanique jusqu'en 1993.

C'est ainsi que l'on verra les Innocenti Mini renommées Innocenti Nuova Mini Tre. Elle était aussi proposée en version 90 allongée. Elle sera déclinée en de très nombreuses variantes dont la fameuse Matic, avec boîte automatique, la Turbo De Tomaso, et la 990, de 1986, qui sera la première voiture de sa catégorie à disposer de la climatisation.

Entre 1988 et fin 1989, une version particulière sera proposée, l'Innocenti Mini 500. Disponible avec deux niveaux de finition L et LS, elle dispose d'un nouveau moteur révolutionnaire de 548 cm3 sans arbre d'équilibrage.

Au début des années 1990, les appellations deviennent "Small 500" et 990. Mais les normes anti-pollution obligeant à l'installation de pots catalytiques, les Mini Innocenti ne résisteront pas très longtemps.

Dans l'usine de Lambrate, De Tomaso fait alors fabriquer en plus des Mini, des modèles Maserati, marque dont il était également le propriétaire à l'époque. Il y fabriquera aussi un modèle pour Chrysler destiné au marché nord-américain, la Chrysler Turbo Convertible by Maserati.

La fin d'Innocenti

Innocenti Mille, dérivée de la Fiat Uno

En 1993 De Tomaso cède les marques Innocenti et Maserati avec leur outil industriel au groupe Fiat Auto.

La fabrication de la Mini Bertone se terminera en 1993, avec la fermeture de l'usine Innocenti de Lambrate.

De 1993 jusqu'en 1997, la marque Innocenti sera utilisée par Fiat Auto pour vendre en Italie des véhicules Fiat fabriqués à l'étranger comme :

Depuis 1997, la marque Innocenti n'est plus utilisée. Presque tous les ateliers de l'énorme usine Innocenti de Lambrate ont été détruits pour faire place à un nouveau quartier résidentiel urbain.

Modèles automobiles

  • Mini 120 l
  • Innocenti Mini De tomaso 4 cilindri
  • Turbo De Tomaso 3 cilindri (1983-1989)
  • Innocenti Nuova Mini 90 et 120 (1974)
  • Mini 650 (1985)
  • Mini 990 (1986)
  • Mini 500 (1989)
  • Innocenti Koral
  • Innocenti Mille
  • Innocenti Elba

Le futur

Il n'est pas impossible que le groupe Fiat Auto SpA, propriétaire de la marque depuis 1989, ne la ressuscite pour distribuer en Europe des automobiles low-cost comme la Fiat Linea fabriquée en Turquie dans sa filiale Tofas et la future Nuova Topolino qui sera construite en Serbie dans son usine Zastava. Information divulguée en avril 2007 par le Directeur Général du groupe FIAT, Sergio Marchionne[1].

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Innocenti de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Innocenti — Logo Innocenti Lambretta …   Deutsch Wikipedia

  • Innocenti — Très répandu dans toute la moitié nord de l Italie, notamment en Toscane, également très présent en Corse et dans le Sud Est (06, 13), le nom était souvent donné à des enfants trouvés (innocente était un terme désignant en Toscane un enfant… …   Noms de famille

  • Innocenti — Last Innocenti logo Innocenti was an Italian machinery works originally established by Ferdinando Innocenti in 1920. After World War II, the company was famous for many years for Lambretta scooters models such as LI125, LI150, TV175, TV200, SX125 …   Wikipedia

  • Innocenti A 40 — L Innocenti A40 est une automobile fabriquée par le tout jeune constructeur italien Innocenti sous licence British Motor Corporation entre 1960 et 1967 dans son usine de Lambrate aux portes de Milan. Histoire L Austin A40 était une voiture… …   Wikipédia en Français

  • Innocenti C — L Innocenti C est une voiture automobile construite par le constructeur automobile italien Innocenti. Description Style: Coupé Moteur: 4 cilyndres en lignes. Cylindrée: 1098 centimètres cube Alésage X course: 64,6 x 83,7 mm Puissance maxi: 58 ch… …   Wikipédia en Français

  • Innocenti — Recorded in a number of spellings, all quite diverse, this is a surname of medieval Italian origins. It originally described what has been quixotically known as The babes in the wood syndrome, and referred to a foundling or deserted child.… …   Surnames reference

  • INNOCENTI — innocentiae …   Abbreviations in Latin Inscriptions

  • Innocenti Mini (Bertone) — Innocenti Innocenti Mini 90 Mini Hersteller: Innocenti …   Deutsch Wikipedia

  • Innocenti Mini Bertone — Constructeur Innocenti Années de production 1974 1993 …   Wikipédia en Français

  • Innocenti 950 S — Constructeur Innocenti Années de production 1961 1969 Production ? exemplaires …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.