Inga IV


Inga IV

Barrage Grand Inga

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Inga.

Le barrage Grand Inga est un projet de barrage hydroélectrique sur le fleuve Congo en République démocratique du Congo. Il serait établi à proximité du site des chutes d'Inga dans la province du Bas-Congo, à une trentaine de kilomètres au nord de la ville de Matadi. Deux barrages, Inga I et Inga II existent déjà sur le site.

Il existe un autre projet pour un troisième barrage, dénommé projet Inga III, qui profiterait du site des barrages Inga I et Inga II. Le projet Grand Inga est d'une autre nature, puisque nécessitant d'importants travaux et investissements complémentaires à Inga I, II, et III.

Sommaire

Inga I, II, et III

Inga I, II, et III ont été ou devraient être construits en rive droite du fleuve, profitant du Nkokolo, une vallée sèche ancien lit du fleuve. Ses berges atteignaient, avant mise sous eau, 150 mètres de haut au niveau des chutes d'Inga, parallèles au site. Il est utilisé pour alimenter en eau Inga I et Inga II, éventuellement Inga III.

Un barrage, le barrage de Shongo, a permis de mettre sous eau le Nkokolo. L'eau est captée à 10 kilomètres en amont du site du barrage Inga II, à une altitude de 125 mètres, pour atteindre 115 mètres au niveau du bief alimentant les barrages Inga I et Inga II. Un canal d'une longueur de quelques centaines de mètres, situé à l'ouest du barrage Inga I (45 mètres de dénivelé, 115-70 mètres), alimente le barrage Inga II (50 mètres de dénivelé, 115-65 mètres). Un canal creusé en amont des deux autres barrages permettrait d'établir le barrage Inga III en contrebas des deux autres, et d'ainsi bénéficier d'un dénivelé de 55 mètres (115-60 mètres). Les 3 barrages développeraient ainsi une puissance totale de 6 275 MW à pleine puissance (Inga I et II fonctionnent actuellement à environ 20 % de leur capacité, et Inga III n'existe pas encore).

Grand Inga

Le barrage Grand Inga permettrait quant à lui la production de quelques 39 000 MW. Le projet prévoit la construction d’un barrage en amont de la prise d’eau de Nkokolo, qui permettrait de générer une retenue d’eau à une altitude de 200 mètres (contre 125 mètres actuellement au même endroit) dans la vallée de la rivière Bundi, qui serait elle-même barrée quelques kilomètres plus loin par un barrage au niveau de son confluent avec le Congo (actuellement à 45 mètres d’altitude). Entre la retenue d’eau et le fleuve, désormais 155 mètres de dénivelé sur le deuxième fleuve le plus puissant du monde. Une centrale ici construite permettrait de produire 39 000 MW, soit le double du potentiel du barrage des Trois-Gorges sur le Yangzi Jiang. Pour un investissement et des coûts écologiques sensiblement moindres qu’aux Trois-Gorges, à Assouan ou Itaipu.

In fine, le total du complexe des barrages d'Inga (parfois dénommé lui-même "Grand Inga") comprendrait 4 unités de production, pour une puissance totale de 45 275 MW répartie comme suit :

  • Inga I (fonctionnant actuellement à 20% de ses capacités, 45 mètres de chute) : 351 MW
  • Inga II (fonctionnant actuellement à 20% de ses capacités, 50 mètres de chute): 1 424 MW
  • Inga III (en projet, 55 mètres de chute) : 4 500 MW
  • Grand Inga / centrale de la Bundi (en projet, 155 mètres de chute) : 39 000 MW

Visualisation du projet du barrage Grand Inga

Le site actuel : Inga I, II et III Le site actuel : Inga I, II et III
Le site actuel : Inga I, II et III
Le site en projet : Grand Inga.


Voir aussi

Liens internes

Liens externes

  • Katembo - Photographies des sites d'Inga I et II en 2005.
  • Wikimapia - Image satellite du site
Les barrages d'Inga
Inga I | Inga II | Inga III | Grand Inga

Contexte : Fleuve Congo | Ville de Matadi | Ville de Kinshasa | Ville de Brazzaville | Économie de la RDC | Projet Emphytéose Moanda | Projet Westcor | Canal du Congo | Chemin de fer Matadi-Kinshasa | Ligne électrique Inga-Shaba | Zone d'influence d'Inga (ZOII)
  • Portail de la République démocratique du Congo Portail de la République démocratique du Congo
  • Portail de l’énergie Portail de l’énergie
  • Portail du bâtiment et des travaux publics Portail du bâtiment et des travaux publics
  • Portail de l’eau Portail de l’eau
Ce document provient de « Barrage Grand Inga ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Inga IV de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ingå — kommun Inkoon kunta Wappen Karte Basisdaten Staat …   Deutsch Wikipedia

  • Inga — Ubicación  Colombia Población total 15.450 (2005) Idioma …   Wikipedia Español

  • Inga — ist ein weiblicher Vorname. Inhaltsverzeichnis 1 Bedeutung 2 Berühmte Namensträger 3 Siehe auch 4 Varianten …   Deutsch Wikipedia

  • inga — statusas T sritis vaisiai ir daržovės apibrėžtis Ingos (Inga) genties augalų valgomas apysėklis. ryšiai: susijęs terminas – bolivinė inga susijęs terminas – brazilinė inga susijęs terminas – cinamoninė inga susijęs terminas – kvapioji inga… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • Ingá — is one of the 48 administrative districts in which the city of Niterói, Rio de Janeiro in Brazil is divided. It lies in the southern zone of the city, in coast of the Guanabara Bay. The Tupi Guarani name ingá means a Brazilian native tree.From… …   Wikipedia

  • Inga —   [iȖ ga], Ort in Kongo (Kinshasa), am unteren Kongo, an den Livingstone Fällen (heute Ingafälle), wo im Verlauf einer Flussschleife von 27 km Länge das Gefälle über 100 m beträgt. Dieses Energiepotenzial wird durch Kraftwerksanlagen (Inga I,… …   Universal-Lexikon

  • inga — ÍNGA interj. Iată! uită te! [var.: íga interj.] – et. nec. Trimis de gall, 02.08.2004. Sursa: DEX 98  ÍNGA interj. v. iată, uite, vezi. Trimis de siveco, 13.09.2007. Sursa: Sinonime  ínga …   Dicționar Român

  • Ingå — (IPA| [ˈiŋo] ), or Inkoo (IPA| [ˈiŋkoː] ) in Finnish, is a municipality of Finland.It is located in the province of Southern Finland and is part of the Uusimaa region. The municipality has a population of 5,152 (2004 12 31) and covers an area of… …   Wikipedia

  • Inga — site de la rép. dém. du Congo, dans les gorges du bas Congo, où on a implanté un puissant barrage alimentant trois centrales électriques. Ligne de haute tension Inga Shaba …   Encyclopédie Universelle

  • inga — (Del quechua inca). 1. m. Árbol de la familia de las Mimosáceas, que vive en las regiones tropicales de América y es parecido al timbó, pero menor que este. Su madera es pesada y muy parecida a la del nogal. 2. ant. inca (ǁ soberano del Imperio… …   Diccionario de la lengua española

  • Inga — (I. L.), Pflanzengattung aus der Familie der Mimoseae Acacieae, 23. Kl. 1. Ordn. L.; Arten: Bäume in Ost u. Westindien; I. vera (sonst Mimosa I.), welche die Ingafrucht liefert, Schoten, in denen die Bohnen mit süßer Materie umgeben sind, welche… …   Pierer's Universal-Lexikon


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.