Indicateur (oiseau)


Indicateur (oiseau)

Indicatoridae

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Indicateur.
Comment lire une taxobox
Indicatoridés
Prodotiscus regulus
Prodotiscus regulus
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Piciformes
Famille
Indicatoridae
Swainson, 1837
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

La famille des indicatoridés (ou Indicatoridae) comprend les indicateurs, oiseaux arboricoles assez indéfinissables, de taille modérée (10 à 20 cm) et à petite tête. Ils ont le bec court et les narines haut placées. Leur plumage est généralement assez terne, avec des taches blanches sur les rectrices (plumes de la queue) externes.

Leur curieux nom d'"indicateur" ("Honeyguide" en anglais) est en relation avec le fait qu'ils "indiquent", par un chant particulier, au ratel (blaireau africain de la famille des mustélidés) l'emplacement des ruches sauvages. Une fois arrivés tous deux à la ruche, le ratel ouvrira celle-ci de ses griffes pour y manger essentiellement le miel tandis que l'indicateur se nourrira de la cire et des larves ainsi mises à jour: un cas remarquable de mutualisme qui s'étend même à l'Homme que l'indicateur a coutume également de guider vers les nids d'abeilles.

L'indicateur procède comme suit: Une fois qu'il a repéré une ruche sur son territoire (peut-être en suivant les mouvements des abeilles), il part à la recherche visuelle d'un associé potentiel (ratel ou Homme...) tout en lançant son chant spécifique et répétitif, assez lancinant à la longue. On ne lui connaît pas d'autres associés: peut-être également certains viverridés arboricoles, telle la nandinie, une genette à la fourrure suffisamment dense pour résister aux piqûres d'abeilles. Souvent c'est l'associé mammifère qui, ayant repéré le chant de l'oiseau à 100 ou 200 m, ira à lui. Une fois la rencontre établie, l'oiseau se met à voleter devant son partenaire temporaire, près du sol, de branche en branche tout en continuant de chanter mais en plus, cette fois, il lui offre un signal visuel lui permettant de le suivre aisément: les taches blanches spécifiques de ses rectrices externes qui se déploient à chaque envol.

En savane ou dans les steppes, les nids d'abeilles sont situés près du sol. Le ratel, de ses longues et puissantes griffes (4 cm de long), ouvrira la ruche mettant à jour les gâteaux de miel mais aussi les couvains contenant les larves recouvertes de cire. Son poil dense et sa peau épaisse le protègent des piqûres d'abeilles comme des morsures de serpents dont il est également friand. Après avoir mangé la majeure partie du miel, le ratel quittera les lieux, laissant la place à l'indicateur qui picorera alors la cire et les larves, seule activité que lui permettent sa taille modeste et son bec court.

Si la ruche sauvage est située en hauteur sur un arbre (généralement dans une cavité du tronc), le ratel, toujours guidé par l'oiseau, n'hésitera pas à y grimper pour y déloger, de quelques coups de pattes, le contenu de la ruche qui choira au sol.

L'Homme, quant à lui, délogera préalablement les abeilles par de la fumée et, si nécessaire, ira jusqu'à abattre l'arbre contenant la ruche. Parfois, en zone forestière, l'abattage d'un tel arbre n'est pas perdu pour tout le monde car la cavité ayant abrité la ruche, ouverte vers le ciel, se remplira d'eau de pluie dans laquelle viendront pondre de petites grenouilles (e.a. le genre Acanthixalus) dont les têtards y accompliront leur développement jusqu'à leur métamorphose complète (notamment au Cameroun et en République démocratique du Congo).

L'aire de répartition de la famille des indicatoridés s'étend sur la zone éthiophienne (Afrique sub-saharienne) et la zone orientale (Asie du Sud-est). Les indicatoridés vivent dans les forêts et les zones arborées, en ce compris les galeries forestières en zones semi-désertiques, depuis les plaines jusqu'à la limite supérieure des arbres. Leur distribution géographique et leurs habitats se superposent parfaitement à ceux de leur associé, le ratel.

Sommaire

Liste alphabétique des genres

Liste des sous-familles, des espèces et sous-espèces

N.B. : l'ordre de cette liste n'est pas aléatoire, il correspond à des liens de parenté entre les différentes espèces (phylogénie). Elle a été établie à partir des listes d'Alan P. Peterson et de la Commission internationale des noms français des oiseaux (Cinfo).

Sous-famille des Prodotiscinae

Sous-famille des Indicatorinae

  • Portail de l’ornithologie Portail de l’ornithologie
Ce document provient de « Indicatoridae ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Indicateur (oiseau) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • oiseau — [ wazo ] n. m. • oisel XIIe; lat. pop. °aucellus, de avicellus, dimin. de avis « oiseau » I ♦ 1 ♦ Animal appartenant à la classe des vertébrés tétrapodes à sang chaud, au corps recouvert de plumes, dont les membres antérieurs sont des ailes, les… …   Encyclopédie Universelle

  • Oiseau marin — Oiseau de mer Appellations regroupant plusieurs taxons d oiseaux Oiseau de mer …   Wikipédia en Français

  • Oiseau de mer — Appellations regroupant plusieurs taxons d oiseaux Oiseau de mer …   Wikipédia en Français

  • indicateur — indicateur, trice [ ɛ̃dikatɶr, tris ] n. et adj. • 1498; lat. indicator, de indicare → indiquer 1 ♦ Personne qui dénonce un coupable, un suspect; personne qui se met à la solde de la police pour la renseigner. ⇒ délateur, dénonciateur,… …   Encyclopédie Universelle

  • Indicateur archipélagique — Indicator archipelagicus …   Wikipédia en Français

  • Indicateur — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Indicateur », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Un indicateur est un outil d évaluation et… …   Wikipédia en Français

  • Indicateur d'Eisentraut — Melignomon eisentrauti …   Wikipédia en Français

  • Indicateur de Willcocks — Indicator willcocksi …   Wikipédia en Français

  • Indicateur de Zenker — Melignomon zenkeri …   Wikipédia en Français

  • Indicateur gris — Prodotiscus zambesiae …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.