Imru Al-Qays Ibn Hujr


Imru Al-Qays Ibn Hujr

Imrou'l Qays

Imrou'l Qays mourut probablement en 525. (en arabe : امرؤ القيس بن حجر بن الحارث الكندي) est un poète arabe de l'époque de la Jahiliya, poète préislamique donc. Tantôt considéré le plus poète des arabes, tantôt le plus poète absolument, il a précédé les poètes futurs et ses contemporains à de nombreuses images et métaphores. Ému par la halte d'Ibn Hizam sur ses ruines, il l'utilisa comme introduction à plusieurs de ses poèmes, dont notamment son Poème suspendu, ce qui lui dut sa renommée poétique.

Sommaire

Sa naissance

Narrateurs et historiens divergent quant au lieu de sa naissance, les uns affirmant qu'il naquit à Nadjd, d'autres que ce fut plutôt à Yamama. Quant à la date de sa naissance, l'orientaliste Louis Cheikhô ainsi qu'Armand Pierre Caussin de Perceval dans son ouvrage "Essai sur l'histoire des Arabes avant l'islamisme" l'estiment aux environs de l'année 500.

Sa jeunesse

Imrou'l Qays était le fils de Houjr, dernier roi du royaume de Kinda. Il est dit que ce fut son oncle Muhalhil ibn Rabiʿa, ayant vu en lui les signes précoces d'un grand poète à venir, qui l'initia à la poésie et la lui inculqua. Imrou'l Qays composa des poèmes dès son plus jeune âge. Il y chanta ses errances, ses idylles adolescentes et son amour du vin. Parmi les femmes dont il était épris : Fatima bint ʿOubaïd à laquelle la majeure partie de son Poème suspendu est consacrée. Son père, irrité par ses actes indignes d'un prince, le chassa.

Sa vie

La vie d'Imrou'l Qays ne fut aucunement longue mais fut très chevaleresque et très riche en poésie. En effet, durant l'exil auquel il fut forcé, il apprit que son père avait été assassiné et décida alors de le venger. Commença sa vie de héros guerroyeur et vagabond, prêt à tout pour vaincre et triompher. Ce qui lui dut le surnom d'el-Malik ed-dilil, ( Roi toujours errant ). Imrou'l Qays visita maintes tribus arabes et ses voyages le menèrent même loin de l'Arabie, jusques à Constantinople dans le but d'obtenir un soutien de Justinien pour restaurer son royaume. Arrivé à Ancyre aux environs de 540, il mourut d'une espèce de variole. Imrou'l Qays fut l'un des premiers poètes les plus prolifiques, sa poésie couvrant presque toute sa vie.

Son Poème suspendu

Son Poème suspendu est le premier des Mu'allaqât. En voici l'introduction, traduite en français par Pierre Larcher :


قفا نبك من ذِكرى حبيب ومنزل *** بسِقطِ اللِّوى بينَ الدَّخول فحَوْملِ

Halte, et pleurons au rappel d'une aimée, d'un camp *** Au déclin de la dune entre Dakhoul, Hawmal


فتوضح فالمقراة لم يَعفُ رسمهاَ *** لما نسجتْها من جَنُوب وشمالِ

Toûdih et Miqrat, dont la trace ne s'efface *** Grâce à la navette des vents, du sud, du nord;


وُقوفاً بها صَحْبي عَليَّ مَطِيَّهُمْ *** يقُولون لا تهلكْ أسى ً وتجمّل

Mes amis arrêtant, là, sur moi leurs montures, *** Diront : « de chagrin point ne te consume ! Assume ! »


وإنَّ شفائي عبرة ٌ مهراقة *** فهلْ عند رَسمٍ دارِسٍ من مُعوَّلِ

Ma guérison serait une larme versée... *** Mais trace qui s’efface, est-ce le lieu de gémir ?


  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Imrou%27l Qays ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Imru Al-Qays Ibn Hujr de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Imru'l Qays — Imru al Qays ibn Hujr (fl. primera mitad del siglo VI), cuyo nombre podría traducirse como “esclavo de Qays”, siendo Qays una divinidad local masculina de la región de Hegra (Medain Salih) que se encargaba de la conservación de archivos legales,… …   Wikipedia Español

  • Imruʾ al-Qays — ▪ Arab poet in full  Imruʾ al Qays ibn Ḥujr   died c. 550       Arab poet, acknowledged as the most distinguished poet of pre Islamic times by the Prophet Muhammad, by ʿAlī, the fourth caliph, and by Arab critics of the ancient Basra school. He… …   Universalium

  • Imru' al-Qais — Ameru al Qays, or Imru u al Quais, Ibn Hujr Al Kindi, Arabic (امرؤ القيس بن حجر بن الحارث الكندي), was an Arabian poet of the 6th century, the author of one of the Muallaqat , an anthology of pre Islamic Arabic literature.He is the son of Hujr,… …   Wikipedia

  • List of craters on Mercury — This is a list of named craters on Mercury. Most Mercurian craters are named after famous writers and artists. Craters larger than 250 km in diameter are referred to as basins .[1] Terminology As on the Moon and Mars, sequences of craters… …   Wikipedia

  • Liste Des Cratères De Mercure — Voici une liste de cratères de Mercure. Chaque cratère porte le nom d un écrivain ou d un artiste célèbre. Les articles correspondants écrits en allemand, en anglais, en russe ou en …   Wikipédia en Français

  • Liste des crateres de Mercure — Liste des cratères de Mercure Voici une liste de cratères de Mercure. Chaque cratère porte le nom d un écrivain ou d un artiste célèbre. Les articles correspondants écrits en allemand, en anglais, en russe ou en …   Wikipédia en Français

  • Liste des cratères de mercure — Voici une liste de cratères de Mercure. Chaque cratère porte le nom d un écrivain ou d un artiste célèbre. Les articles correspondants écrits en allemand, en anglais, en russe ou en …   Wikipédia en Français

  • Arabia — • The cradle of Islam and, in all probability, the primitive home of the Semitic race Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Arabia     Arabia      …   Catholic encyclopedia

  • Kindah — ▪ people in full  Kindat al Mulūk (Arabic: “The Royal Kindah”)        ancient Arabian tribe that was especially prominent during the late 5th and 6th centuries AD, when it made one of the first attempts in central Arabia to unite various tribes… …   Universalium


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.